Choisir sa trottinette électrique : conseils, critères, guide

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée, Sara vous présente les nouveaux faits d'actualité 

Les scooters électriques sont populaires. Selon une étude de l’Avere-France et Mobivia, l’intérêt pour les trottinettes électriques est en augmentation. 56% des utilisateurs français de trottinette se disent prêts à passer à l’électrique et au véhicule dans les années à venir.

Mais avant de vous lancer dans l’achat de votre trottinette électrique, de nombreuses questions se posent. Elles concernent son fonctionnement, sa durée de vie, son prix et son impact environnemental. Dans ce guide d’achat, nous vous présentons les questions les plus importantes que vous devez vous poser et tous les critères à prendre en compte avant de trader.

Retrouvez notre comparatif des meilleurs scooters électriques du marché selon leurs caractéristiques (scooter électrique 50cc, scooter électrique équivalent 125cc ou encore scooter électrique 3 roues).

Un scooter typique fonctionne au carburant. Un modèle électrique, comme son nom l’indique, est alimenté à l’électricité. Le moteur électrique fonctionne sur batteries. Un « contrôleur » relie le moteur et les batteries pour faire fonctionner l’appareil. La puissance du moteur se mesure en watts, ce qui correspond à la puissance d’un scooter thermique. Selon le fabricant, ce moteur électrique peut être placé dans la roue du scooter ou ailleurs. Grâce à l’électromécanique, le scooter démarre immédiatement et vous ne rencontrez presque jamais de panne.

Motorisation : Quel quelles les différents types de scooters électriques ?

Motorisation : Quel quelles les différents types de scooters électriques ?

Lorsque nous comparons les meilleurs scooters, nous pouvons mettre en évidence deux types de moteurs de scooter. Le premier est le plus petit moteur, équivalent à un scooter électrique 50cc. Il ne dépasse pas une motorisation de 3 000 W et une vitesse de 45 km/h. Lire aussi : Assurance vie : Économisez sur les frais et maximisez vos revenus avec cette solution simple ! – Miroir magnétique. Ensuite, il y a les scooters électriques équivalents 125cc qui peuvent atteindre 100km/h et un moteur de 15 000w. En termes de types de scooters, il existe des scooters électriques à deux et trois roues.

Sur le même sujet :
9 utilisateurs sur 10 nous recommandent9 millions d’internautes nous font confiancecomparateur indépendant…

Scooter thermique vs scooter électrique : Pourquoi passer à l’électrique ?

Scooter thermique vs scooter électrique : Pourquoi passer à l’électrique ?

D’un point de vue économique, la plupart des scooters électriques coûtent deux fois moins cher à faire fonctionner qu’un scooter thermique. Seuls trois éléments nécessitent une attention particulière, bien qu’ils soient particulièrement robustes : la batterie, le moteur et la commande électronique. La recharge est également beaucoup moins chère que le carburant. Seul le prix d’achat vous paraîtra dissuasif puisqu’il se situera entre 1 500 € et 16 000 € ! Ils ont donc besoin d’une courte durée de vie pour que l’investissement soit rentable.

D’un point de vue environnemental, la décision d’acheter une trottinette électrique est justifiée car, premièrement, elle est très silencieuse et ne contribue donc pas aux nuisances sonores. Ensuite, les émissions de gaz à effet de serre seront inévitablement réduites. Le seul problème réside dans la batterie qui, si elle n’est pas recyclable, peut devenir un déchet très polluant. Mieux vaut faire attention à ce critère !

Avant d’acheter votre e-scooter, il y a quelques critères à considérer. Outre le prix, les premiers concernent le design du scooter, son design ou encore son ergonomie. D’autres critères sont plus basés sur les performances avec le moteur, la tenue de route ou la récupération. Enfin, un point essentiel concerne les batteries avec leur poids ou l’autonomie qu’elles permettent. Votre choix dépend de la manière dont vous utiliserez votre scooter et de votre environnement.

Hausse des prix : les épargnants n'ont rien à craindre, promettent les assureurs
Lire aussi :
La hausse des taux d’intérêt est un sujet d’inquiétude mais pas un…

Budget : Quel est le prix d’un scooter électrique ?

Budget : Quel est le prix d’un scooter électrique ?

Voici les différents niveaux de prix que vous trouverez lors de l’achat d’un scooter électrique en fonction de la qualité. Attention, un scooter d’entrée de gamme ne veut pas dire qu’il faut tout jeter. Les constructeurs ont simplement décidé de faire certains arbitrages afin de rendre possible un tel niveau de prix.

Pour un scooter équivalent 50cc

Pour un scooter équivalent de plus de 50cc

AmIable, un rapport auto-amélioré
Voir l’article :
[DOSSIER] Argus d’Or 2022 : composition de trois jurysEnviron 300 personnes se…

Prime : quelles subventions/aides pour un scooter électrique ?

Prime : quelles subventions/aides pour un scooter électrique ?

Il existe plusieurs options de financement pour l’achat d’un scooter électrique. Cette aide de l’État et de certaines collectivités locales traduit une volonté d’inciter les citoyens à utiliser des modes de transport respectueux de l’environnement. Cependant, nous attirons votre attention sur le fait que l’acte le plus écologique reste lors de l’achat d’occasion, car toute production, y compris électrique, a un impact important sur l’environnement.

Dans tous les cas, en fonction des revenus et des performances du véhicule, il existe plusieurs offres – des subventions pouvant aller jusqu’à 1 500 euros. Pour en savoir plus, lisez notre article sur votre éligibilité à cette aide et comment vous pouvez en bénéficier.

Le Conseil de La Prairie se fait l'écho : 3,2 M$ pour l'usine de filtration
Sur le même sujet :
Afin de payer les dépenses prévues, le conseil a autorisé l’émission d’un…

Autonomie : Quel est le temps d’utilisation d’un scooter électrique ?

Autonomie : Quel est le temps d’utilisation d’un scooter électrique ?

Une trottinette électrique a une autonomie différente selon le type de batterie et le nombre de cycles. Même si les batteries des scooters d’une même gamme sont souvent similaires, ce sont les cycles qui permettent de les distinguer et de connaître le nombre de kilomètres possibles (calculé en multipliant les ampères et les volts). De plus, l’autonomie peut dépendre du système de gestion de la batterie qui y est intégré. Le BMS optimise la batterie, par exemple, et les freins peuvent parfois récupérer de l’énergie lorsqu’ils sont activés. Si nous devions donner une idée, la batterie oscille entre 40km et 200km.

Charge :  Combien de temps pour charger un scooter électrique ?

Le temps de charge varie selon le modèle et le type de chargeur que vous avez sous la main. Il existe des « chargeurs rapides » qui permettent de réduire la charge. A titre indicatif on peut dire que le temps pour une batterie varie de 3h à 8h. Le temps de charge est très important selon l’utilisation que vous faites de votre trottinette. Une distinction est également faite entre les trottinettes à batterie amovible et celles qui doivent être rechargées via une borne.

Il existe plusieurs façons d’atténuer le vol, ou du moins de limiter ces risques. L’antivol ou le bloque disque de frein peut bloquer la roue de votre scooter. Ils peuvent être couplés pour maximiser la protection contre le vol. Des antivols ou une alarme sont intégrés à certaines trottinettes, ce qui est utile pour vous prévenir au plus vite. Enfin, si votre scooter a été volé, il est également possible de le localiser grâce au traceur GPS scooter.

Notre top des meilleurs traceurs GPS 2 roues est le meilleur outil pour suivre votre scooter en cas de vol.

Entretien : Quand et quel coût pour entretenir son scooter électrique ?

En ce qui concerne l’entretien, il n’y a pas de limite de kilométrage avant une révision, mais il est généralement judicieux de prévoir une révision par an. Quant au coût, tout dépend du modèle pour lequel vous avez opté. Cependant, le coût annuel moyen d’un scooter électrique est estimé à environ 120 $. L’entretien d’un modèle électrique est nettement moins cher qu’un modèle thermique. En fait, terminez les vidanges d’huile et toutes les autres réparations liées à un modèle thermique. L’entretien annuel pour un modèle thermique est d’environ 230 euros, soit presque le double que pour un modèle électrique.

Protection : quels accessoires sont obligatoires sur son scooter électriques ?

C’est l’éternel problème des deux-roues. Soyons honnêtes : les protecteurs sont encombrants et souvent un défaut si vous voulez montrer le style easy rider. Mais à la moindre chute en short, t-shirt et sans casque, on risque gros. Pour cette raison, nous ne pouvons gagner que si nous respectons la réglementation qui exige des gants CE et un casque homologué (également pour le passager !). Nous vous rappelons que le gilet de sécurité est fortement recommandé, surtout la nuit ! Enfin, se couvrir au moins d’un jean et d’une veste adaptée est un minimum, pour ne pas être trop vulnérable.

Assurance : quel coût d’assurance pour un scooter électrique ?

Le législateur exige que vous souscriviez au moins une assurance responsabilité civile pour les dommages matériels et corporels aux tiers (passagers, piétons) en cas d’accident avec votre vélo. Les deux-roues électriques coûtent initialement moins cher à assurer car ces modèles sont moins présents sur le marché. Les prix dépendent principalement du modèle choisi et de l’âge de votre permis de conduire. Notre article vous dira tout sur l’assurance pour les trottinettes électriques.

Permis : Quel permis pour quel scooter électrique ?

Tout dépend de la puissance du moteur du scooter. Pour un scooter petit modèle, équivalent 50cc, vous n’avez pas besoin de permis de conduire. Licence AM uniquement (nouveau BSR). Pour les équivalents 125cc il vous faudra le permis A2 ou le permis B avec 7h de formation selon le modèle choisi (sauf achat avant 1982 pour le permis B). Visitez notre site Web pour obtenir des conseils sur le permis de conduire requis avant d’acheter votre scooter électrique.

Voir aussi : guide d’achat pour choisir une moto électrique

À Lire  Bilan assurance habitation : 40% de hausse en Occitanie