Cinéma. Penélope Cruz, mère en perte lumineuse dans « L…

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Penelope Cruz fait son entrée dans le cinéma italien pour un film aux nombreux contours aux angles vifs qu’elle dessine avec habileté. Inoubliable!

Rome, années 70 du siècle dernier. Clara, d’Espagne, est la femme d’un homme facile à placer dans le monde. Elle est la mère de ses trois enfants. L’aînée, Adriana, une adolescente, est très proche de lui. Il faut dire qu’il vit une véritable crise d’identité. En effet, Adriana ressent l’âme et le corps masculins.

Couple dysfonctionnel

Lorsque Clara comprend cela, son père Felice (Vincenzo Amato) désapprouve cette situation, faisant scandale derrière elle. Violent avec sa femme, colérique, patriarcal de la manière la plus toxique qu’on puisse imaginer, Felice n’hésite pas à franchir les frontières de l’adultère. Clara n’est pas qu’une figure de ce couple oisif. Ceci pourrez vous intéresser : C’est le plus grand groupe d’incroyants qui ont trompé leurs partenaires…. La situation familiale est toujours instable. Clara sombre dans une profonde dépression.

Voir l’article :
Pour obtenir des prédictions sur votre avenir amoureux, financier ou de santé,…

Adri tente de s’assumer

Cette fois, Adriana, qui se fait appeler Adri, tente de faire face. Il rencontre une fille de son âge dans un camp de gitans à proximité. Sans dire un mot, il savoure sa propre sexualité. Certains diront que ce film est trop riche en thèmes différents. Et c’est vrai. Il y a dans le dernier opus d’Emanuele Crialese de quoi faire trois ou quatre films. Mais nous sommes là, malgré tout, nous nous laissons avaler par cette famille qui vit dans des difficultés qui s’opposent ouvertement mais qu’après la Seconde Guerre mondiale la Péninsule évitait de regarder en face.

À Lire  Jeanfi Janssens, Bernard Montiel, Cameron Diaz... Anecdotes...

Sont-ils les seuls ? Lors de la conférence de presse de la dernière Mostra de Venise où ce film a été projeté, Emanuel Crialese est sorti trans. En effet, elle est née femme et n’a jamais accepté ce statut. Le film est donc très autobiographique, du moins dans l’esprit.

A voir aussi :
Les aristocrates auront-ils tous décidé de laver leur linge sale devant nous…

Penélope Cruz lumineuse 

Et puis il y a Penelope Cruz. C’est vraiment Clara, cette mère-enfant tente de maintenir l’unité brisée dans sa famille. Sans… Il brille, confond avec miséricorde et sacrifice. Son regard perdu cherche les clés du bonheur qu’il mérite et que la vie lui refuse. Très émouvant et charmant, il porte ce film sur ses épaules, aidé en cela par la jeune Luana Giuliani, Adri androgyne est étonnamment déterminé et imaginé l’ambiguïté. Les décors, les costumes, les voitures, la bande son des années 70 nous ramènent à une époque que l’on croyait révolue. L’actualité nous montre que tout est loin d’être résolu…

Un film d’émotion.

Cet article vous a t’il aidé? A noter que vous pouvez suivre Actu Toulouse dans l’espace My Actu. En un clic, après inscription, vous obtiendrez toutes les actualités de vos villes et marques préférées.

Sur le même sujet :
Waze vous aide à vous rendre à destination en évitant les radars,…