Cinq conseils pour acheter une voiture en Allemagne

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée, Sara vous présente les nouveaux faits d'actualité 

Acheter une voiture en Allemagne peut être une bonne affaire, mais attention à certains pièges !

Rédaction Strasbourg

Publié le 1er août 22 à 18h50

mis à jour le 1er 22 août à 18h54

[Cet article a été rédigé par le Centre Européen des Consommateurs (CEC), en partenariat avec Actu Strasbourg. La CEC est une association franco-allemande d’information et de consultation des consommateurs].

Payez après avoir vu le véhicule

Payez après avoir vu le véhicule

Le prix d’une voiture d’occasion en Allemagne peut être plus avantageux qu’en France. A voir aussi : Quand faut-il ouvrir un PER ?. Cependant, d’autres frais sont à prévoir.

Voici cinq conseils à connaître avant d’acheter un véhicule outre-Rhin.

Tout comme on ne loue pas un appartement sans le visiter, on n’achète pas non plus une voiture sans la voir. C’est vrai pour la France et tout autant pour l’Allemagne, pour un véhicule neuf ou d’occasion.

MotoGP 2022 : Semaine Ducati 2022 : Que la fête commence !
Lire aussi :
L’affiche est 2022, en anglais, la lingua franca des véhicules à moteurLa…

Faites expertiser la voiture

Faites expertiser la voiture

Les fraudeurs publient des offres alléchantes (petit prix, parfait état, quelques kilomètres au compteur, etc.) sur les plateformes de vente en ligne et les réseaux sociaux. Ils vous obligent à payer rapidement par virement bancaire. Avant qu’il ne disparaisse du jour au lendemain avec son argent sans jamais vous livrer la voiture.

Pour éviter une telle fraude, choisissez votre vendeur avec soin.

En Allemagne, un véhicule d’occasion sur trois est victime d’une fraude au kilométrage. Ainsi, pour une voiture d’occasion, vous demandez au vendeur un contrôle technique détaillé (« Gebrauchtwagenprüfung ») dans un centre agréé.

Attention à la « double-TVA »

Attention à la « double-TVA »

Cette expertise coûte entre 60€ et 130€. Négocier pour couvrir ces frais.

Si le vendeur refuse le contrôle technique, n’achetez pas le véhicule !

Voir l’article :
La protection d’une moto passe aujourd’hui par la protection du bien mais…

Le retour en France

Le retour en France

Le principe est clair : vous ne payez que la TVA française (20% du prix HT) pour l’achat d’une voiture neuve en Allemagne. Il n’est donc pas nécessaire de payer la double TVA.

Dès que le véhicule a moins de 6 mois ou moins de 6 000 km au compteur depuis la livraison, le concessionnaire allemand doit vous facturer le véhicule sans TVA. Mais en général, il vous demande de payer la TVA allemande afin de justifier l’exportation de la voiture auprès des autorités fiscales. Ce n’est pas illégal, mais il devra alors vous rembourser cette TVA lorsque vous lui apporterez une preuve d’immatriculation en France (carte grise).

Vous ne pouvez pas rentrer en France avec votre nouvelle voiture sans qu’elle soit immatriculée et assurée. Vous devez donc recourir à un enregistrement d’exportation allemand temporaire qui comprend une assurance.

Assurance responsabilité civile professionnelle : Garantie et frais
Voir l’article :
Qu’est-ce que l’attestation d’assurance professionnelle ? Comme son nom l’indique, l’Attestation d’Assurance…

Le malus écologique

Le malus écologique

Il est valable entre 9 jours et 1 an et permet de voyager en Europe jusqu’à l’immatriculation définitive en France.

Comptez un minimum de 150€ pour 9 jours.

Si vous achetez un véhicule neuf émettant plus de 128 g CO2/km, vous devrez vous acquitter d’un malus environnemental lors de l’immatriculation en France. Une amende pour une voiture qui ira jusqu’à 50 000 euros en 2023 !

Pour calculer le malus d’une voiture d’occasion, l’administration fiscale française tient compte du barème de l’année de première immatriculation et applique un abattement de 10% par an à compter de la mise sur le marché de la voiture.