Combien coûterait un ascenseur dans un immeuble de 3 étages ?

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Face à la colère des personnes handicapées face à la réduction du quota de logements accessibles prévu par la loi sur le logement, le gouvernement tente de redresser quelque peu la situation. Un décret rendant obligatoire l’installation d’un ascenseur dans les logements neufs de trois étages ou plus (contre quatre actuellement) est en préparation. Selon un sondage Ipsos publié fin 2017, 85% des Français jugent important d’installer des ascenseurs dans les immeubles de moins de quatre étages. Le ministère de la Cohésion des territoires, saisi par Le Figaro Immobilier, a répondu qu’il ne disposait pas de statistiques sur le nombre d’immeubles neufs de trois étages ou moins en France. «Cinq mille immeubles neufs construits par année pourraient être touchés par cette mesure», estime Édouard-Jean Clouet, fondateur de MeilleurCopro, une start-up qui compare le coût des copropriétés.

A LIRE AUSSI – Six personnages fantastiques dans l’ascenseur

Les associations de personnes handicapées, pour leur part, applaudissent une « mesure positive » qu’elles réclament « depuis des années » et que le gouvernement avait pourtant rejetée lors des débats sur la loi logement à l’Assemblée nationale. L’argument avancé est que l’obligation d’installer un ascenseur dans les immeubles « R+3 » (trois étages au-dessus du rez-de-chaussée) augmenterait les coûts de construction et la charge des ménages. Qu’en est-il en réalité ?

A LIRE AUSSI – A Paris, un 6ème étage se vend 19% de plus qu’un rez-de-chaussée

Le prix d’un ascenseur dépend de plusieurs paramètres. Parmi les plus importants figurent le nombre d’étages qu’il dessert (plus il est important, plus le prix d’installation est élevé), la surface de la cabine, le poids ou encore l’habillage (notamment le choix des matériaux). Pour un immeuble standard de trois étages de 16 appartements*, le coût de construction de l’ascenseur est compris entre 25 000 et 35 000 euros HT, soit une valeur moyenne de 30 000 euros. En ajoutant la TVA de 10%, MeilleurCopro arrive au montant de 33 000 euros.

À Lire  Marché public | Annonce de l'appel d'offres public | Département de l'Ain (01) | Réhabilitation du site de Corbioli | Ambérieu-en-Bugey - GROUPE ECOMEDIA

Ces très chères charges de copropriété

Sur cette base, la start-up a pu calculer le surplus que paierait chaque acquéreur en prenant l’exemple d’un bien de 60 m² (taille moyenne d’un appartement en France) à un prix moyen de 3000 euros le m² : 2063 euros (soit 1,1% du prix du bien) s’il habite au premier étage, 2750 euros (1,5% du prix du bien) s’il habite au deuxième étage et 3435 euros (1,9% du prix du bien ) si son appartement est au troisième étage. Des tarifs bien en deçà de la hausse de 6% de la valeur des logements due à la construction d’un ascenseur fixée par la Fédération des Ascenseurs. A voir aussi : 7. Journées nationales de l’architecture. « La baisse des normes de construction instaurée par la Loi sur l’habitation permettra même de réduire les coûts de construction et ainsi de financer l’installation de ces ascenseurs », explique Édouard-Jean Clouet.

Mais ce n’est pas le seul élément à considérer. Un ascenseur nécessite un entretien minutieux. Il y a aussi des coûts associés à cet entretien. Et dans ce secteur, les copropriétaires ont sans doute l’air gris. « D’après nos observations d’immeubles collectifs, l’entretien et le fonctionnement d’un ascenseur représentent en moyenne 2 000 euros TTC/an (75 % pour le contrat d’entretien, 7 % pour le téléphone, 18 % pour l’électricité) pour un trois étages. immeuble », souligne Édouard-Jean Clouet Cela revient en moyenne à une redevance annuelle supplémentaire par appartement de 140 euros pour un logement au premier étage, 168 euros pour le 2e étage et 195 euros pour le 3e étage.

À Lire  Glandage, Montcuq... Un nom inhabituel fait-il baisser les prix de l'immobilier ?

* le nombre moyen de parcelles à bâtir de trois étages varie entre 13 et 20 parcelles, soit une moyenne d’environ 16 parcelles

A voir aussi :
L’appel d’offres lancé par la SNCF pour trouver le partenaire idéal pour…