Comment choisir sa pagaie ? Découvrez les points essentiels à savoir

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Quelle est la meilleure planche à pagaie ? Comment choisir son SUP ? A vrai dire, ça dépend. Il existe de nombreux SUP spécialement conçus pour des types spécifiques d’eau, de personnes ou d’utilisations de l’eau. Nous allons donc vous présenter tous les critères de sélection disponibles afin que vous puissiez trouver le pad qui vous correspond le mieux !

Un shape pour chaque utilisation : les types de paddle

Un shape pour chaque utilisation : les types de paddle

La forme générale d’une planche de SUP appelée « shape » affecte directement ses performances. Par conséquent, il est important de bien distinguer les facteurs à considérer lors du choix d’une pagaie et cela, selon votre pratique. Lire aussi : Cette grand-mère de 75 ans devient une star d’Instagram grâce à ses cours de fitness. Voyons ensemble les différents types de pagaie.

Le paddle de course appelé “race”

« Support racing » est une planche de compétition destinée aux athlètes pratiquant le paddle racing. Avec un shape long et un nose pointu, ce type de planche est conçu pour la vitesse. D’une longueur de 12,6 ou 14 pouces, la largeur est restreinte pour qu’elle ait cette ergonomie qui lui permet de glisser et de se déplacer facilement sur l’eau.

En raison de ses caractéristiques, la planche de course n’est pas aussi stable que les autres types de pagaie.

Le paddle de surf

Spécialement conçue pour le surf, cette planche est idéale pour naviguer dans des conditions extrêmes. En raison de sa taille plus étroite qui lui permet d’être plus portable, ce SUP peut facilement se tordre et surmonter toutes les vagues.

Le tapis antidérapant capte la majeure partie des 3/4 du temps de la surface du pont, vous permettant d’avoir un très bon maintien. Plus petite, la planche de paddle surf est moins stable sur eau plate.

Le paddle polyvalent appelé “all round”

Les pagaies rondes ont une coque traditionnelle de type « pare-brise » et mesurent généralement entre 10 et 11,6 pouces de long et 29 à 33 pouces de large. Ce type de planche est idéal pour les débutants et tous ceux qui souhaitent s’entraîner en eau calme. La planche de SUP polyvalente peut également être utilisée pour rembourrer le yoga et certains l’utilisent même pour la pêche.

Grâce à sa souplesse, il est très apprécié car il permet de passer d’une discipline à l’autre. Sa plus grande largeur permet une plus grande stabilité et est également très maniable. Avec elle, vous n’avez pas besoin d’acheter une planche de SUP pour chaque pratique, votre portefeuille n’en sera que meilleur.

Le paddle de balade ou randonnée appelé “touring”

Parfait pour les longs trajets au fil de l’eau, le paddle ride a de belles dimensions avec une grande largeur et longueur. Ces atouts lui permettent d’avoir une très grande stabilité et une ergonomie qui lui permettent de casser les vagues avec son nez pointu.

C’est un modèle pour les aventuriers qui veulent parcourir de longues distances et profiter pleinement du paysage.

Voir l’article :
Air Jordan est une célèbre gamme de sports conçue par Nike en…

En fonction de la pratique

En fonction de la pratique

Que vous souhaitiez l’utiliser pour le cruising, le surf ou le yoga, le paddle board doit avoir des propriétés différentes pour pouvoir répondre à vos besoins spécifiques. En effet, selon l’activité pratiquée, vous aurez certainement besoin de plus de stabilité ou d’aérodynamisme.

Nous vous présentons donc le type de rembourrage à sélectionner selon la discipline que vous souhaitez pratiquer.

Cette montre connectée s'adapte à votre style de vie et à vos tenues
Lire aussi :
Une montre intelligente avec de nombreuses fonctionnalités utiles et pourtant belle ?…

Sur quel type de plan d’eau ?

Sur quel type de plan d’eau ?

Avez-vous plus de lacs et d’étangs ou de mers et d’océans ? Selon votre réponse, les critères de choix d’un rembourrage sont différents.

En eaux agitées : mers, océans et rivières

Les mers et les océans peuvent être calmes, mais ils sont souvent perturbés par le vent et les courants marins. Dans ces conditions, un SUP de randonnée est formidable car il offre une meilleure portabilité et plus de flottabilité. Une plus grande stabilité est possible en raison de la taille supplémentaire de ces programmes plus longs. Les pagaies de tour offrent également un espace supplémentaire sur le pont pour ranger tout votre équipement. Si vous êtes un adepte des vagues, vous avez évidemment besoin d’un padding surf plus petit et plus maniable. La dernière option est la planche de course, idéale pour la course et sa forme allongée.

À Lire  Montres de sport connectées : 6 modèles sur la table de test

En eaux calmes : lacs et étangs

Les lacs sont généralement des eaux douces et calmes, ce qui vous permet de faire de longues promenades sans vous soucier des vagues et de l’instabilité qu’elles créent. Donc, il ne faut surtout pas choisir un modèle destiné au surf. Optez plutôt pour une pagaie polyvalente qui vous permet d’avoir une bonne stabilité et l’ergonomie nécessaire pour glisser parfaitement sur l’eau.

A voir aussi :
choses importantes L’ensemble du Meeting de l’Air Airexpo vous donne rendez-vous le…

Choisir son paddle en fonction de ses caractéristiques techniques

Choisir son paddle en fonction de ses caractéristiques techniques

Chaque pagaie a ses propres caractéristiques. Longueur, largeur, épaisseur, poids… Tous ces facteurs sont pris en compte dans la réalisation de votre SUP et doivent être soigneusement analysés et sélectionnés.

Largeur du SUP

Plus la largeur du rembourrage est grande, plus votre table sera stable. Vous devrez ensuite le sélectionner en fonction de votre activité. C’est un critère important car il faut trouver le bon compromis entre équilibre et vitesse. En effet, une planche large est stable, tandis qu’une planche étroite est plus rapide.

Longueur du SUP

En règle générale, les SUP coupent plus longtemps dans l’eau et vont donc plus vite que les modèles plus petits. Les plus courts, en revanche, accélèrent un peu plus sur les côtés, ce qui les rend faciles à manier. Tourner avec un gros SUP est plus compliqué mais un plus petit demandera plus de coups pour couvrir la même longueur. Le bon compromis reste la pagaie polyvalente passe-partout.

Le poids

Le poids est important si vous devez transporter votre table sur de longues distances. Cela n’affecte pas directement la flottabilité du rembourrage.

L’épaisseur

L’épaisseur vous indique la flottabilité de la planche. Il a une signification particulière pour les SUP gonflables. En règle générale, si l’épaisseur de la planche gonflable est inférieure à 15 cm, le niveau de crête ne sera pas optimal.

Le pad

Le pad répond avec la mousse antidérapante collée sur le dessus de la planche. Il vous permet d’avoir une meilleure adhérence sur votre rembourrage et vous évite de glisser. Le coussin donne également plus de confort sous les pieds et est très utile lors de longues sessions. Selon votre SUP, le pad est plus ou moins allongé. Par exemple, on le retrouvera sur le pont presque complet d’une planche de surf et n’occupera qu’une petite partie lors d’un tour en paddle. En fait, vous ne bougez pas beaucoup vos pieds pendant la marche et le surf nécessite des mouvements constants.

Forme de l’étrave (nose)

L’arc de la table correspond au haut du rembourrage. Nous en distinguons deux : large et étroit. Un nez large offre plus de flottabilité, ce qui facilite la navigation, et son volume supplémentaire est également utile si vous prévoyez de transporter du matériel.Un nez étroit ou pointu coupe l’eau plutôt que de la traverser. Utilise des coussinets de course et des arcs pointus.

Forme du tail

La queue est la queue de votre pagaie. Coupé ou rond, ce détail a son importance. Une forme plus anguleuse et droite vous permet d’effectuer des virages plus précis et une forme arrondie vous permet d’aller plus progressivement et en douceur. C’est pourquoi les pagaies de surf ont une queue verticale.

Le nombre d’aileron

Toutes les pagaies sont équipées d’ailerons. Cette partie est essentielle pour la stabilité de la planche. Situé à l’arrière de la table et toujours immergé, l’aileron peut être fixé ou retiré. Pour une utilisation en eau calme une palme suffit. Il est également possible de trouver des SUP à 3, 4 ou même 5 ailerons. Ils en ont souvent 3 sur des planches de surf avec de grands ailerons centraux et deux plus petits sur les côtés.

La charge maximale

Selon votre morphologie, vous devrez peut-être choisir une planche plus épaisse ou plus large. Le poids maximum est toujours indiqué sur la fiche produit. Sauf si vous pesez plus de 120 kg, la plupart des SUP vous conviendront. Pour les tailles supérieures, pensez à bien vérifier ces détails avant tout achat, sinon vous aurez moins de stabilité lors de l’utilisation.

Le prix

Ce n’est pas un attribut strictement technique mais le prix reste le premier critère pour la plupart des gens pour choisir une pagaie. Il va en effet déterminer un certain nombre de facteurs dont la gamme, la marque et les options supplémentaires. Une planche de SUP peut rapidement atteindre des milliers de dollars. Cependant, vous pouvez vous procurer une pagaie pas chère pour quelques centaines d’euros ou si vous avez besoin de partir sur une planche à pagaie d’occasion.

watchOS 9 : le mode triathlon suit le rythme
Lire aussi :
Le triathlon rejoint les activités analysées par watchOS 9. La fonctionnalité à…

Paddle rigide ou gonflable ?

Paddle rigide ou gonflable ?

Ce n’est pas le critère le plus important lors du choix de votre rembourrage mais il convient tout de même de se poser la question. Que ce soit une pagaie rigide ou gonflable, elle aura des avantages et des inconvénients. Par exemple, une planche à pagaie gonflable est moins chère et peut être facilement transportée et stockée tandis qu’une planche à pagaie rigide est plus performante et vous dure plus longtemps.

À Lire  Fitness, surf, pétanque... quels sports pratiquent les stars en vacances ?

Faire évoluer son paddle : l’ajout d’accessoires

Enfin, au moment de choisir votre pad, vous devez vous demander si vous souhaitez pouvoir l’upgrader en ajoutant des accessoires. En effet, certains modèles de SUP permettent par exemple d’ajouter un siège pour le transformer en kayak ou en voile pour surfer. Choisissez donc de préférence une pagaie avec des attaches complémentaires et une hélice si vous le pouvez.

Quel paddle gonflable pour 90 kg ?

En effet, plus la pagaie est large, plus elle est stable. Notre gamme Malibu est parfaite pour les débutants. Selon votre taille, la taille de la planche est plus ou moins longue. Pour la Malibu, le 10′ convient mieux aux moins de 90kg et le 10’6 à ceux de plus de 90kg ou à ceux qui ont très peu d’équilibre.

Quelle planche de paddle pour 100 kg ? Une épaisseur de 10 cm convient aux pagayeurs débutants, dont la taille est inférieure à 85 kg. Pour les personnes de plus de 100 kg, embarquez plutôt sur une pagaie d’une épaisseur de 15 cm.

Quel paddle pour 70 kg ?

Pour les gabarits entre 70 et 80kg, le SUP Touring se doit d’être plus long, entre 12,6′ et 14′ pour offrir la même vitesse de pointe. Ces SUP sont également plus larges (entre 73cm et 76cm) pour offrir un peu plus de flottaison.

Comment choisir la taille d’un paddle gonflable ?

La largeur de vos planches doit être comprise entre 30 et 35 pouces. La plupart des planches à pagaie gonflables auront une largeur comprise entre 32 et 34 pouces. Pour commencer, restez dans la fourchette 32-34. Pour les pagayeurs avancés, vous pouvez passer à la gamme 30-32 pouces.

Comment faire du paddle pour la première fois ?

Commencez sur vos genoux et faites quelques mouvements de chaque côté du plan, Levez une jambe lentement à la fois et restez au milieu du plan avec vos pieds parallèles à la ficelle (à peu près à la largeur des épaules), Tenez un petit virage vers l’intérieur . les genoux et votre corps sont bien concentrés sur le programme.

Comment ne pas tomber dans une pagaie ? Comment remonter sur la pagaie ?

  • Tenez-vous à côté de votre table et près du centre.
  • Prenez la poignée au milieu de la table avec une main.
  • Laissez vos pieds flotter à la surface derrière vous, puis mettez vos pieds dans l’eau tout en tirant la main pour vous glisser sur la planche.

Est-ce facile de faire du paddle ?

Un stand up paddle est une activité relativement simple. Il ne faut donc en moyenne que 30 minutes pour se lever et se déplacer tout seul. De plus, un paddle gonflable n’est pas vraiment un bateau, mais un jouet de plage (voir ici pour comprendre la différence entre les deux).

Comment on fait du paddle ?

Mettez votre table sur votre tête ! Utilisez-le comme un chapeau et placez votre tête au centre du support pour l’équilibrer. Près de l’eau, posez doucement votre planche sur le sable, le nez vers le large et l’aileron vers le sol.

Comment faire du paddle débutant ?

Pour passer plus de temps à naviguer sur votre padding que dans l’eau, progressez par paliers sur votre planche. Tout débutant en SUP passe par là : il est préférable de commencer à genoux sur la planche, surtout si la vedette est proche d’un ponton pour ne pas tomber sur le bord du dernier.

Comment choisir son paddle femme ?

Plus la pagaie est épaisse, moins elle est maniable. Il supporte plus de poids, mais prend plus de temps à gonfler. A l’inverse, une planche plus fine sera plus stable et plus rapide à gonfler.

Comment choisir son lanceur à pagaie ? Débutants : de 10² à 9′ pieds, ces programmes seront tout à fait accessibles et tangibles pour les débutants. Pour les gabarits de 90 à 50 kg, les plus légers peuvent aller jusqu’à 8’5″, les plus lourds à 10’5″ ou 11′ pieds. La largeur sera également importante.

Comment choisir la taille du paddle ?

Une largeur comprise entre 76 et 78 cm convient. Pour les riders plus lourds, entre 70 et 80Kg, vous pouvez choisir des SUP de même longueur (10.6′ – 11.6′) mais avec une plus grande largeur. Comptez entre 78 et 81cm pour atteindre un bon niveau de flottabilité.

Quelle taille de paddle pour une femme ?

Il y aura une légère différence entre la longueur de la table pour la table des dames. Généralement une planche à pagaie destinée à un usage féminin fera moins de 10 pouces (entre 9² et 9’7).