Comment choisir sa planche de Stand Up Paddle ?

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Le Stand Up Paddle (SUP) est un sport ou un loisir très accessible. Pas besoin d’avoir un équilibre parfait ni une condition d’athlète pour se lancer. Mais comment choisir sa planche de paddle ?

Le Stand Up Paddle (SUP) est un sport ou un loisir très accessible. Pas besoin d'avoir un équilibre parfait ni une condition d'athlète pour se lancer. Mais comment choisir sa planche de paddle ?

Une planche à pagaie est sélectionnée sur tous les objets en fonction de son utilisation. A voir aussi : Astuce : Comment débuter en Stand-Up Paddle (SUP) ?. Après avoir expliqué ce dernier, nous pouvons nous pencher sur les caractéristiques du modèle pour améliorer la sélection.

Balade

Pour la balade, il vous faut une planche de Stand Up Paddle. Mais qui veut dire beaucoup n’est pas la même chose que la performance. Très grandes, ces planches sont « tout terrain », mais elles n’aiment pas trop le vent pour se développer.

Race

Les planches de course sont des planches longues et étroites. Ils sont généralement épais et pas trop larges, offrant une stabilité dorsale. Leur étrave allongée et leur forme en V sont ainsi moins résistantes au vent. Meilleurs en ligne droite, ils n’en utilisent pas trop.

Surf

La pagaie permet de pratiquer le surf ou de créer des vagues. Cela nécessite un conseil d’administration court, gérable et stable.

Caractéristiques essentielles d’une pagaie :

La longueur :

Plus la planche est longue, plus elle est rapide. Au fond, plus il est long, moins il est utilisé.

La largeur :

Une planche plus large sera plus stable. Mais il tire aussi l’eau et va lentement. Pour travailler les muscles du rock, ne prenez pas une planche trop large…

Le volume :

Une planche à pagaie doit s’adapter à votre poids. Son volume stimule la peau. Et n’oubliez pas que parfois vous appréciez emmener votre enfant avec vous…

Les ailerons :

Une cannette à l’arrière suffit pour rentrer à l’intérieur de la pagaie. Pour aller tout droit, on met les extrémités arrières dans la boite. Pour gagner en capacité, pour aller par vagues, on peut avancer.

Pour commencer, retirez 2 côtés des ailes (le cas échéant). Si nécessaire, choisissez une goutte plus longue pour la fissure centrale. Il favorise la stabilité à l’arrière de la planche. Une grosse chute vous donne plus de stabilité dans le dos. Un bon poisson pour la balade mesure 22 et 28 cm.

Rigide ou gonflable ?

Les bois durs sont meilleurs (plus glissants), mais plus fragiles et surtout plus gros qu’un gouvernail. Certains mesurent plus de 4 mètres, soit la longueur totale d’une belle voiture… Les SUP gonflables sont légers et transportables pour se ranger dans un sac. Mais leurs formes arrondies offrent plus d’air.

Réglementation

Si la pagaie mesure moins de 3m (11,6′) elle est considérée comme du matériel de plage. Cela signifie que la réglementation ne peut pas aller à plus de 300 mètres d’un abri. De même pour les SUP fermentés il n’y a qu’une seule chambre à air (comme pour tous les SUP fermentés).

Les pagaies lourdes de plus de 3 mètres peuvent naviguer au-delà de 300 mètres en journée, mais restez dans la limite des 2 milles d’un abri si vous emportez avec vous un équipement de sécurité conforme à la réglementation. :

Sur le même sujet :
Annecy est une destination privilégiée pour les vacances. Vous pourrez y faire…

À Lire  Les Mazures : le lac des Vieilles Forges est en fête ce samedi 18 juin