Comment être sûr de choisir la bonne literie pour votre camping-car ? Conseils et conseils

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Le type de lit est un facteur important dans le choix d’un camping-car. A tel point que l’on peut souvent dire en décrivant un camping-car : « j’ai quelques lits Classe A », « j’ai un profil bas et un lit central »… avant de dire que nous avons un modèle de transporteur Fiat , avec un. un salon ou une cuisine en L Alors voilà : comment être sûr de choisir la bonne literie ? Cet article veut vous aider à y voir plus clair.

Pour commencer, voici les différents types de lits de camping-car, avec leurs caractéristiques, avantages et inconvénients. Nous parlons des modèles disponibles sur le marché.

Les différents types de lits des camping-cars

Lit transversal : un lit double disposé dans le sens de la largeur. Au lieu d’être présent dans les camping-cars compacts et les fourgons convertibles, il prend moins de place et commande un grand espace de stockage. Lire aussi : Au même prix que les supermarchés, la division commerciale de Matelas Avantages pour bien dormir. Problème : celui qui dort en bas doit passer l’un sur l’autre pour sortir. Et ce lit est souvent placé haut (à cause de la prise).

Lit central : il est fixe longitudinalement, et offre un passage à droite et à gauche. Il mesure généralement 1,40 m de large, et parfois plus. Le lit central est donc plus adapté sur une grande planche modèle, pour que les déplacements autour du lit soient toujours aisés, et que les espaces salle de bain, cuisine et salon ne soient pas pénalisés.

Lits doubles : ces deux lits identiques sont situés dans le sens de la longueur, à l’arrière du véhicule. Souvent, l’une des deux extrémités est plus courte que l’autre (les dimensions sont d’environ 80 x 200 d’un côté, et 80 x 190 de l’autre). Là-bas, personne n’empêche personne de se lever la nuit, mais il faut accepter de dormir l’un sans l’autre. Les lits jumeaux ont plus de surface que le lit traversant, mais ils restent moins gras que le lit central.

Lit français : un lit dans le sens de la longueur, mais placé sur le côté de l’habitacle. La chambre peut être attenante à une salle de bain (qui sera donc de taille raisonnable). Ici, la taille de la soute est généralement plus petite qu’avec les autres types de lits, mais le camping-car peut être plus compact. A noter : le lit français est devenu rare.

Lisez aussi notre article

Les camping-cars sans chambre

Tout savoir sur les types de literie en camping-car

Certains camping-cars n’ont pas de lit permanent. Eh bien, pas au rez-de-chaussée. Mais cela ne signifie pas qu’ils sont sans literie.

Lit plafond : il sera généralement situé à l’avant du véhicule, au niveau du séjour ou de la cabine conducteur. Il faut donc le surélever jusqu’au plafond pour profiter de l’espace de vie et lorsqu’il est temps de prendre la route. Bien sûr cela crée quelques désagréments (il faut le nettoyer, le manipuler avant de dormir…) mais cela a un avantage certain : le véhicule à moteur n’a plus de chambre, il reste compact mais il offre de belles surfaces pour la cuisine, le salon et pour le stockage. .

Lit Capucine : un lit double permanent placé au-dessus de la cabine, dans le cap. Ce gisement est réservé aux grandes maisons à choux, désormais rares. L’avantage du lit alcôve est non négligeable : c’est un lit double permanent, qui ne nécessite aucune manipulation, mais il ne gêne pas non plus l’espace de vie. Les inconvénients sont également clairs : le camping-car capucine est plus haut. Moins discret, il consomme plus.

Les lits d’appoint

Lisez aussi notre article

CDB. Le guide shopping rennais
Ceci pourrez vous intéresser :
& # xD; Les boutiques de CBD essaiment à Rennes, comme dans…

Conseils : comment choisir le bon couchage ?

10 vérités sur les moteurs construits par des autocars

Voir l’article :
« Tomorrow is Ours » aperçus, spoilers et bande-annonce ADN pour la semaine prochaine…

Critères de choix

En plus du lit principal, votre camping-car peut disposer d’une dînette transformable en lit, d’un lit plafond, de lits superposés, d’un lit dans le ventre, d’un lit de pavillon (pour un van avec toit relevé)… n’arrête pas la créativité des fabricants de véhicules récréatifs. Nous n’avons pas l’intention de couvrir complètement le sujet dans cet article. Nous nous concentrons donc plutôt sur les conseils.

La meilleure façon de savoir quel type de lit vous convient le mieux est de l’essayer. Il est toujours recommandé de visiter plusieurs camping-cars avant de commencer à acheter. Prenez les mesures, promenez-vous, allez vous coucher. Et surtout, profitez de vos amis et proches camping-caristes : demandez leur avis, visitez leur camping-car, et si possible, empruntez-le, même pour un week-end. Une autre possibilité est de louer un camping-car. C’est évidemment un budget (100 € ou 150 € par jour, selon la saison). Mais c’est un bon investissement, s’il vous évite de vous tromper lors de votre premier achat.

Nombre de passagers : nous voyons de nombreuses familles garder la chambre arrière pour les enfants et la couchette avant pour les parents. De cette façon, l’espace de vie du moteur est toujours disponible, même lorsque les enfants dorment. Le lit escamotable sera également indispensable si vous souhaitez inviter des amis à l’une ou l’autre sortie de votre camping-car. Mais le problème va généralement dans l’autre sens : de nombreux camping-caristes sont des couples, qui ne voyagent qu’à deux, et choisissent le lit escamotable « au cas où ». Ils pourraient le regretter. Un lit abaissé augmente la hauteur du moteur et réduit sa charge utile (car le lit pèse).

Lisez aussi notre article

Conseil : réussir son voyage avec des enfants

Votre mobilité : si vous êtes jeune et sportif et que vous vous déplacez facilement, que vous montez à l’échelle de corde sans difficulté et que votre souplesse est à toute épreuve, alors vous avez plus de latitude pour choisir un lit mezzanine. Mais comme nous le disent certains camping-caristes (dans les témoignages ci-dessous), choisir un lit central plutôt que des lits jumeaux entraînera l’âge voire le handicap.

Vos habitudes en couple : si vous voyagez seul, le lit transversal n’est pas si gênant. Vous n’avez plus l’inconvénient de réveiller votre conjoint en vous levant. Mais on connaît des célibataires qui préfèrent le lit central (plus confortable, et dans le bon sens). Si vous êtes un couple, habitué à vous lever au milieu de la nuit, ou à vous réveiller à des heures différentes, alors que votre conjoint a le sommeil léger, le lit transversal n’est peut-être pas la bonne idée. Certains apprécient aussi d’avoir un lit de pavillon et une chambre arrière… pour séparer les ronfleurs !

Lisez aussi notre article

Lits jumeaux : quelles sont les conséquences du camping-car

Voir l’article :
Nous gagnerons une heure de sommeil la nuit du samedi au dimanche.Comme…

Les avis des camping-caristes

Le nombre d’espaces de stockage : cela paraît étrange, mais c’est vrai. Le type de lit a un réel impact sur le nombre d’espaces de rangement. Le volume de la tenue est un facteur clé de la réussite de votre voyage, tout comme le nombre de placards à l’intérieur. Alors c’est vrai, on choisit rarement un camping-car sur ce critère. Mais il faut en tenir compte lors du choix d’un modèle particulier. Surtout, ne construisez pas un camping-car qui ne vous permettra pas d’emporter tout ce dont vous avez besoin.

Lisez aussi notre article

Tenir le camping-car

Les autres espaces intérieurs : dormir, cuisiner, laver, manger, regarder la télé… Le camping-car est une petite maison. Si peu que la taille du lit influe sur le format de la cabine de douche, qui lui-même détermine l’espace du salon, etc. Alors quand la chambre de votre camping-car est exiguë, demandez-vous si son salon est exigu. Et dans sa salle de bain.

Lisez aussi notre article

Comment choisir le bon camping-car

Nous avons posé la question suivante sur notre page facebook : « Vous arrive-t-il de regretter le type de lit que vous avez choisi ? » La sélection de commentaires ci-dessous suggère que les propriétaires de camping-cars sont satisfaits. Mais ils ont parfois dû essayer plusieurs mises en page avant de trouver celle qui leur convenait…

Camping-cariste Rochelais : J’ai possédé trois camping-cars. Le premier, avec un lit français, le second lit central et actuellement avec des lits jumeaux. Et nous ne regrettons pas notre dernier choix.

Bernard : Notre camping-car avait un lit français, mais le nouveau est un fourgon à lit croisé. Je préfère avoir une prise énorme, pour rentrer complètement mon fauteuil roulant et ne pas être plié. Le van est aussi plus pratique pour rouler sur des petits chemins.

Murielle : Après deux camping-cars avec un lit central, nous recherchons des lits jumeaux pour le troisième. Si on change… les finances ne vont pas bien.

Cristal : Le lit central est essentiel pour moi, car je suis handicapé. Il y a trop d’escaliers avec les lits jumeaux.

Pascal : nous avons deux lits suspendus [lits simples qui descendent du plafond à l’avant du camping-car, NDLR]. Le top, car cet agencement maximise l’espace intérieur. Il n’y a pas de lit gênant pendant la journée, et donc moins de longueur corporelle.

Gilbert : Pour nous, le lit central est très pratique. Avant l’achat, nous avions loué des camping-cars à quelques reprises et testé certains aménagements, ce qui a déterminé notre choix.

Chanchan : notre premier camping-car avait quelques lits et des ajouts pour faire un lit complet. Mais il n’était pas pratique d’y monter. Nous avons donc changé pour un camping-car avec un lit central. Pas de regrets.

Mauricette : Un lit central sur un meuble compact. Un confort de literie comme à la maison.

Sur le même sujet :
Dans le prochain épisode de « Demain nous appartient »… Lorsque Régis disparaît, Camille…

À Lire  Porter bébé : optez pour le portage en écharpe