Comment j’ai acheté des champignons magiques dans une « église » d’Oakland

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Acheter des champignons psychédéliques dans une église ? Sérieusement? Quand ce vétéran de la Silicon Valley m’en parle, je suis bluffé. Ce jour-là, nous parlions de la culture d’entreprise dans la vallée lorsque j’ai remarqué une sculpture de « psilocybes » dans sa maison, ces champignons minces qui changent la conscience. Puis il me confie des soins périodiques pour soigner son moral, car il souffre d’une maladie chronique.

Maintenant, il se trouve que je suis aussi en Californie pour enquêter sur cette affaire. Même si elles sont encore illégales, certaines substances psychotropes, comme la MDMA (nom scientifique de l’ecstasy) ou la psilocybine (principe actif des champignons hallucinogènes), font en effet un retour en force dans la recherche hospitalière en psychiatrie, notamment contre le stress post-traumatique ou la dépression. . Et les résultats sont encourageants. L’association Maps de Rick Doblin devrait donc obtenir, dès 2023, une licence pour traiter le stress post-traumatique sévère par des psychothérapies à base de MDMA.

Psychiatrie : Au pays de Rick Doblin, le « médecin de l’ecstasy »

Jusqu’à la libéralisation de ces substances dans certains États américains, des centaines de « guides » – psychothérapeutes ou chamans – proposent des cures clandestines à base de psychotropes. Et un nombre croissant d’adeptes pratiquent le microdosage de la psilocybine, pour réduire leur stress et/ou stimuler leur créativité.

Exception religieuse

Exception religieuse

Cet article est réservé aux abonnés. Ceci pourrez vous intéresser : Le rôle du CBD dans la douleur. Pour en savoir plus, profitez de nos offres à partir de 1€

En choisissant ce parcours d’abonnement promotionnel, vous acceptez le dépôt d’un cookie d’analyse par Google.

Lire aussi :
Publié le 05/10/2022 à 12:11 , mis à jour le 10/05/2022 à…

À Lire  La Belgique doit payer 90 000 € de dommages et intérêts pour stockage incorrect d'une saisie de fleurs de CBD