Comment réduire le coût de l’assurance habitation ? | L’immobilier par SeLoger

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

La franchise d’assurance habitation est le montant que l’assureur ne prend pas en charge en cas de sinistre. Autrement dit, lors d’un sinistre, l’assureur prend en charge une partie des réparations, mais il ne prend pas en charge tous les frais engagés et il vous appartient donc de compléter selon le niveau de franchise indiqué au contrat. Par exemple, si la franchise forfaitaire pour un certain type de sinistre est de 400 € et que le montant du sinistre est de 1 000 €, alors vous serez indemnisé de 600 € et le reste sera à votre charge.

Il est évident que dans un contrat d’assurance habitation, plus la franchise est faible, plus les primes seront élevées car le coût pour l’assureur en cas de sinistre sera encore plus élevé. Cependant, il n’est pas toujours nécessaire de souscrire un contrat avec une franchise faible voire nulle et vous pouvez revoir les niveaux de franchise pour voir le coût de votre assurance habitation.

Cependant, soyez prudent à ce stade, car plus la franchise est élevée, plus le coût de la réclamation sera élevé pour vous, le cas échéant. Essayez donc de faire varier le montant des primes et ceux des franchises pour atteindre un niveau d’équilibre de votre budget qui reste raisonnable et supportable tant au niveau du coût des primes qu’au niveau du coût des réparations.

À Lire  Assurance habitation : voici les régions où elle a le plus augmenté en dix ans