Comment trouver la voiture d’occasion de vos rêves

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

En raison de la pénurie de véhicules neufs, le marché des voitures d’occasion est en plein essor. Où acheter une voiture d’occasion ? Comment choisir le modèle ? Quel est le juste prix ? Suivez nos conseils pour acheter en toute sérénité.

Le marché des voitures neuves est resté à son plus bas niveau en France en 2021, en raison de la crise sanitaire qui a bloqué les chaînes de production et de la pénurie mondiale de semi-conducteurs, omniprésents dans les nouveaux modèles. En conséquence, les stocks de véhicules neufs chez les concessionnaires ont diminué et les délais de livraison se sont allongés. Les particuliers se tournent vers les offres de seconde main, ce qui entraîne des hausses de prix.

A lire aussiEn France le boom des véhicules d’occasion

Où acheter un véhicule d’occasion ?

Où acheter un véhicule d'occasion ?

Pour trouver une voiture d’occasion, vous avez le choix entre différents secteurs. Voir l’article : Comment évaluer le juste prix d’un vélo d’occasion ?. Mais attention, selon que vous achetez votre voiture à un particulier ou à un professionnel, l’offre et les garanties ne sont pas les mêmes.

Petites Annonces Personnelles

Mi-janvier 2022, il y avait plus de 263 000 annonces de voitures d’occasion de particuliers en ligne sur Leboncoin ! C’est incontestablement la chaîne avec l’offre la plus complète.

Outre Leboncoin, LaCentrale, Argus et ParuVendu sont les sites les plus cités. Ces plateformes intègrent des outils de recherche qui vous permettent de spécifier de nombreux critères pour trouver le modèle de véhicule répondant exactement à vos besoins. Les prix sont généralement plus attractifs que ceux des professionnels.

Le principal problème des ventes privées reste le manque de garanties. En cas de problème, seule la preuve d’un vice caché – difficile à déterminer en pratique – peut contraindre le vendeur à vous rembourser.

Notre conseil : n’hésitez pas à chercher dans toute la France. Il peut être très intéressant de rouler quelques centaines de kilomètres pour faire une bonne affaire.

Les ventes aux enchères ont lieu chaque semaine dans l’une des 400 halles de France. La plupart se tiennent également en ligne. Les sites de VPauto, Alcopa Auction et Interenchères en répertorient presque tous.

Ils sont ouverts aux professionnels et aux particuliers et sont souvent synonymes de prix attractifs : jusqu’à 20%, voire 50%, moins que la cote. Cependant, gardez à l’esprit qu’il existe des frais systématiques – en moyenne 15% – pour le prix d’adjudication.

Il faut aussi savoir que les véhicules sont vendus en l’état et qu’il est impossible de les essayer avant leur mise aux enchères. Certaines maisons de vente aux enchères attachent parfois des voitures à une courte garantie, mais rien ne les y oblige.

A lire aussiQuelles ont été les voitures les plus vendues en France en 2021 ?

De nombreux concessionnaires échangent les véhicules d’occasion de leurs clients contre l’achat d’un véhicule neuf. Si les prix qu’ils pratiquent à la revente sont souvent plus élevés qu’entre particuliers, il est tout de même possible d’y trouver de bonnes affaires.

La plupart des grands constructeurs ont leur propre label de qualité qui certifie leurs véhicules d’occasion : Das WeltAuto pour Volkswagen, Seat et Škoda ; Gold Guarantee ou Smart Price Guarantee (Occasion Renault) pour Renault  ; Spoticar pour Citroën, Peugeot et Opel ; Milletoiles pour Mercedes-Benz…

Tous incluent au minimum une révision complète, une garantie commerciale de 6 à 24 mois et une assistance 24h/24.

Ils s’appellent Autohero, Cazoo ou Aramisauto et achètent des véhicules à des particuliers ou à des professionnels, les révisent puis les revendent en ligne. Comme il s’agit de ventes qui ne se font qu’à distance, donc pas de test préalable possible, ces spécialistes détaillent au maximum leurs annonces afin que les acheteurs sachent exactement à quoi s’attendre : nombreuses photos, rendus 3D, liste complète du matériel, date du dernier rapport technique état des lieux, état des lieux illustré de tous les défauts (rayures, chocs, traces d’usage, etc.).

Les voitures vendues sont garanties 12 mois. Une fois la transaction effectuée, votre véhicule sera livré à votre domicile ou dans l’un des points de retrait de la marque. Vous disposez d’un délai – de 7 à 30 jours, selon le site choisi – pour l’essayer et changer d’avis si nécessaire. Vous seriez alors intégralement remboursé.

Marché de la moto : forte croissance en Europe au 1er trimestre
Lire aussi :
14,6% de ventes supplémentaires au premier trimestre Pénurie de composants, flambée des…

Comment bien choisir son modèle ?

Comment bien choisir son modèle ?

L’achat d’une voiture est un investissement important, il s’agit de ne rien manquer. Posez-vous quelques questions avant de prendre une décision.

A lire aussiVoiture de l’année 2022, les sept finalistes

Acheter une voiture neuve est bien sûr un plaisir, mais il faut garder la tête froide et penser à l’aspect financier. Allez vers des modèles qui se vendent en grand nombre, des séries connues et bien implantées chez les constructeurs. C’est un gage de sécurité lors de la maintenance.

Il est plus facile de trouver un garage ou un concessionnaire dans votre région qui peut le faire pour vous. De plus, le stock de pièces détachées et d’accessoires est plus important et le suivi est assuré. C’est aussi une assurance pour la revente future.

Les voitures diesel n’ont plus vraiment bonne presse. La loi climat et résilience du 22 août 2021 oblige les agglomérations de plus de 150 000 habitants à mettre en place d’ici 2025 une zone de mobilité à faibles émissions (ZFE-m), dans laquelle la circulation des véhicules polluants sera fortement limitée.

Un calendrier des restrictions d’accès a été établi :

Seuls les véhicules à essence répondant aux normes d’émissions Euro 5 et Euro 6 sont autorisés à circuler dans ces zones, tout comme les modèles électriques.

Mis à part ce problème, les voitures diesel conservent toujours un certain attrait. Le diesel reste à ce jour moins cher que l’essence et la différence n’est pas négligeable à chaque passage à la pompe.

De plus, les moteurs diesel récents consomment moins. Avec un réservoir plein, vous pouvez faire plus de kilomètres, à condition d’adopter un style de conduite sobre. Cependant, la remise, compte tenu des interdictions futures, est plus importante pour les diesels que pour les autres types de moteurs. La revente peut donc être plus compliquée.

Voir l’article :
Si vous cherchez une voiture d’occasion, saviez-vous qu’il est possible d’acheter une…

Comment en savoir plus sur un véhicule ?

Comment en savoir plus sur un véhicule ?

Certaines séries de voitures s’avèrent plus fiables que d’autres. Ils sont moins sujets aux pannes et à l’usure. Pour créer notre tableau, nous avons utilisé le comparateur de voitures d’occasion de Test Aankoop. Il classe les modèles d’occasion par indice de fiabilité sur la base des retours d’expérience de 100 000 utilisateurs en Europe. L’interface est accessible à tous et vous permet d’affiner vos recherches en fonction de la marque de la voiture, du type de moteur, de l’âge, du kilométrage et de la puissance du moteur. Cela peut vous donner une indication des fabricants et du modèle que vous devez envoyer.

Essayez également d’en savoir plus sur le véhicule que vous avez vu. Il existe des outils pour avoir l’historique précis d’une voiture d’occasion. Afin de rassurer un acheteur potentiel, sur le site Histovec, un vendeur peut partager un grand nombre d’informations : date de mise en circulation de son véhicule, changement de propriétaire, réclamations avec réparation maîtrisée, situation administrative (mise en gage, opposition, vol, etc.).

Si vous avez du mal à prendre une décision ou avez peur de toutes les démarches, n’hésitez pas à vous faire aider par un expert indépendant. Pour quelques centaines d’euros il vous facilite le travail.

Sur le même sujet :
Sommaire : Rupture de stock pour certains modèles, hausse des prix, budget…

Quel est le bon prix ?

Quel est le bon prix ?

Il n’est pas facile de connaître le juste prix du modèle que l’on souhaite. Consultez les prix de l’occasion pour orienter votre recherche. S’il y en a beaucoup – qui reposent sur des critères différents et sont donc difficilement comparables – les notes d’Argus et de La Centrale se démarquent.

Le premier est plus destiné aux professionnels et a des prix assez bas. A l’inverse, la seconde tend à fournir des estimations plus favorables aux vendeurs individuels. Un prix raisonnable devrait donc se situer entre ces deux notes.

Méfiez-vous des offres trop alléchantes, bien inférieures aux annonces comparables. Faites également attention si le vendeur propose une remise sans hésitation. Il connaît aussi les prix du marché : sa remise peut révéler la présence d’un défaut qui affecte la valeur de la voiture.

"Les Halles, c'est un lieu de pouvoir" : à Biarritz, l'élite a son marché
Lire aussi :
Ils essaient de se frayer un chemin entre les étals de gambas,…

Faut-il essayez avant d’acheter ?

Faut-il essayez avant d'acheter ?

Faites un essai routier. C’est une étape indispensable pour évaluer le bon fonctionnement du moteur, de l’embrayage, des freins et des amortisseurs. Aucun professionnel ne vous refusera un essai. Si un vendeur particulier ne vous permet pas cette opportunité en soulevant un problème d’assurance ou insiste pour conduire lui-même, il essaie peut-être de cacher un problème. Pas d’hésitation, allez-y.

A lire aussiChâssis, pneus, carrosserie : les points importants à vérifier avant d’acheter une voiture d’occasion

Lors de l’essai, faites attention aux sons : claquements, sifflements, grincements de la boîte de vitesses, etc. Prenez votre temps pour votre essai. « Comptez au moins une heure pour vérifier le comportement de la voiture sur différents types de routes », conseille l’expert Karim Megrous.

Conduisez à différentes vitesses, à grande vitesse sur l’autoroute ou lentement dans la circulation urbaine. En descente, en 2e ou 3e vitesse, relâchez l’accélérateur et regardez dans le rétroviseur si de la fumée noire s’échappe du véhicule. Cela révélerait un problème de valve. Même vigilance lorsqu’un panache apparaît après une forte accélération. Relâchez le volant en ligne droite, la voiture ne doit pas dévier d’un côté. Répétez l’action en accélérant, décélérant, freinant légèrement puis vigoureusement. Dans tous les cas, on suppose que la voie reste droite.

Terminez votre essai par un examen moteur : Faites attention si vous avez des suintements huileux, une odeur de brûlé, un brunissement du liquide de refroidissement ou si la jauge d’huile est en dessous du minimum.

A lire aussiLes voitures sans permis de conduire ont la cote chez les jeunes

Quels sont les documents à exiger ?

Ils permettent de reconstituer assez fidèlement l’historique de la voiture. A condition qu’ils soient tous présents et tenus à jour. Tout d’abord, le carnet d’entretien doit montrer que tous les entretiens ont été effectués conformément aux préconisations du constructeur. Il donne un aperçu des opérations mécaniques effectuées, en particulier celles qui sont devenues incontournables, telles que le remplacement de la courroie de distribution et les réparations après un accident. Vérifier la présence de toutes les factures. Recherchez les dates des derniers changements de pneus et de plaquettes de frein.

Le vendeur doit vous fournir un contrôle technique de moins de 6 mois si le véhicule a plus de 4 ans. Ne vous contentez pas d’un rapport de visite de retour, mais insistez pour consulter le premier rapport. Il répertorie à lui seul tous les petits bugs qui ne nécessitent pas de réparation immédiate, mais devrait néanmoins vous alerter sur des problèmes susceptibles de s’aggraver.

Restez vigilant même si ce rapport ne mentionne aucun dysfonctionnement. Les tests effectués lors de l’inspection ne sont pas suffisants pour évaluer l’état de toutes les pièces d’un véhicule. « On ne peut pas faire de démontage, confie un inspecteur technique. Il est donc impossible de vérifier tout ce qui n’est pas visuellement accessible, comme les disques de frein placés derrière certaines jantes ou les pièces du moteur. « Attention également aux faux contrôles techniques », poursuit le contrôleur. N’hésitez pas à appeler le centre indiqué sur le document pour vous assurer qu’il a examiné le véhicule.

Le certificat d’immatriculation, ou carte grise, doit vous être remis par le vendeur. Assurez-vous que le nom du propriétaire enregistré est le même que l’identifiant du vendeur. Vérifiez également que les numéros de série et d’immatriculation sont identiques sur la carte grise et sur le véhicule. Le jour de la vente, l’ancien propriétaire raye le certificat d’immatriculation au stylo et écrit « vendu le… ».

Enfin, le vendeur doit vous fournir une attestation de situation administrative, également appelée attestation de non-nantissement. Il s’agit d’un document délivré par le Ministère de l’Intérieur, qui confirme la bonne situation administrative du véhicule, notamment qu’il ne fait l’objet d’aucun engagement ou opposition au changement de propriétaire. Pour être valide, ce certificat doit être daté de moins de 15 jours avant la vente.

Services : Consultez toutes les offres de voitures d’occasion sur Paru.Vendu.fr

À Lire  Mathis Bellon, motard de 8 ans, nous a quittés