Comparatif des outils de création de site web no-code : Bubble vs. Flux Web

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Depuis une interface visuelle, WordPress, Wix ou Squarespace permettent de créer un site internet sans entrer une ligne de code. Ils nécessitent une courbe d’apprentissage plus ou moins longue et s’adressent à des populations différentes.

Dans la création web, le développement sans code n’est pas fondamentalement nouveau, même si une nouvelle génération d’outils lui donne un coup de jeune. Depuis près de vingt ans, avec le concept du WYSIWYG (ce que vous voyez est ce que vous obtenez), il est possible de créer un site internet via un éditeur graphique. Bien que les plates-formes décrites ci-dessous offrent des centaines de modèles personnalisables, le résultat final en termes de fonctionnalité et de conception ne peut rivaliser avec la conception Web personnalisée. PME, artisans, hôteliers-restaurateurs ou indépendants, en revanche, peuvent facilement y trouver leur compte pour créer un site vitrine ou e-commerce.

La plupart des éditeurs de solutions no-code sont américains. Il est donc bon de s’interroger sur leur politique de protection des données personnelles et leur conformité effective au RGPD. Ils gèrent également l’hébergement des sites web créés. Ce qui crée une dépendance. A ce stade, il convient de se renseigner sur les modalités de portabilité du site d’une plateforme à l’autre.

Bubble : l’outil star du web no code

Bubble.io est l’une des plateformes de développement Web sans code les plus populaires. Voir l’article : « Ça m’a coûté plus de 2 000 € » : des entreprises du Cher ont démantelé un site internet. Pour une maîtrise immédiate du système, l’éditeur intègre un environnement graphique ainsi qu’une fonctionnalité de glisser-déposer destinée à composer l’interface de l’application en agençant des composants web préconfigurés.

Bubble a été fondée en 2012 à New York et s’est imposée au fil des années comme un environnement de développement sans code de référence pour la création de sites Web ou d’applications mobiles. Il comprend un environnement graphique pour la modélisation de conversion de tunnel. Il est souvent distingué de Webflow, qui est mieux adapté à la création de sites Web au sens propre. En juillet 2021, Bubble a clôturé une levée de fonds de série A de 100 millions de dollars.

Comment faire pointer un sous-domaine vers le site de votre choix ?
Voir l’article :
Lors de l’achat d’un nom de domaine, vous avez la possibilité de…

Webflow, le plus riche fonctionnellement

Webflow, le plus riche fonctionnellement

Webflow a été lancé en 2013 et a conquis environ 3,5 millions d’utilisateurs et compte Dell, PwC ou encore Rakuten parmi ses références. Si cet éditeur permet de créer des sites web performants sans connaissance des langages de programmation, son interface est moins intuitive que Wix ou Squarespace. Sa richesse fonctionnelle nécessite mécaniquement une courbe d’apprentissage plus longue.

Résultat : Webflow ne s’adresse pas aux indépendants ou aux PME, mais plutôt aux entreprises structurées qui souhaitent donner plus d’autonomie à leur service communication ou marketing. Grâce à cet outil, ils peuvent créer un site Web, gérer des flux de travail, apporter des modifications en cours ou même assurer une référence naturelle. Ces opérationnels pourront puiser dans une bibliothèque de plus d’un millier de modèles. Les développeurs peuvent ensuite prendre le contrôle et intégrer du code personnalisé via l’API du système de gestion de contenu (CMS). Webflow propose des modules de formation en ligne et sa communauté compte 75 000 membres.

31 minutes et 24 secondes de couverture avec 20 kg sur le dos : ce Français vise le record du monde.
A voir aussi :
Le dimanche 24 juillet 2022, Silehm Boussehaba a tenu 31 minutes et…

WordPress, le CMS le plus populaire

WordPress, le CMS le plus populaire

WordPress reste le CMS le plus populaire au monde. 43% du web actuel repose sur cette plateforme, affirme fièrement Automattic, l’éditeur à l’origine du système de gestion de contenu open source. Particuliers, indépendants, PME, mais aussi grands comptes l’utilisent pour créer des blogs, des portfolios ou des sites web professionnels. Parallèlement au logiciel open source lancé en 2003, Automattic propose une version cloud payante appelée WordPress.com. Il est possible de commencer avec une version gratuite, puis de passer à des modèles payants et à des fonctionnalités avancées.

De conception modulaire, WordPress n’offre initialement que les fonctionnalités de base d’un CMS graphique. Des extensions permettent alors de créer une boutique en ligne (WooCommerce), d’optimiser le référencement ou de supporter différentes langues. WordPress en a des milliers. Pour le design, nous partons d’un thème graphique, que nous adaptons à notre guise.

À Lire  AFP-MAIL : Israël-Technologie-Espionnage-Économie-Technologie-Télécoms, LEAD

Si l’adoption est moins évidente qu’avec Wix ou SquareSpace, un grand nombre de ressources en ligne (tutoriels, formations, webinaires, etc.) permettent de progresser à son rythme. Enfin, WordPress propose un package (Jetpack) qui regroupe différents services de sauvegarde et de sécurité : anti-malware, anti-spam…

Comment s'inscrire dans un office de tourisme pour préparer les vacances ?
Ceci pourrez vous intéresser :
Si vous souhaitez prévoir des activités pour vos prochaines vacances, n’hésitez pas…

Wix, pour les petites structures

Wix, pour les petites structures

L’éditeur israélien Wix, qui revendique plus de 200 millions d’utilisateurs, joue la carte de la simplicité. Facile à prendre en main, son interface permet de créer rapidement un site web ou un blog professionnel au format HTML5 répondant aux standards du responsive design. Sur le même principe que WordPress, le designer choisira l’un des 800 modèles graphiques disponibles avant de le personnaliser en modifiant, par glisser-déposer, textes et images.

Cependant, les bibliothèques de templates et d’extensions restent plus petites que WordPress. Wix est principalement destiné aux indépendants et aux petites structures. Par rapport à l’éditeur web classique, la plateforme est dotée d’une intelligence artificielle (Wix ADI), qui propose automatiquement la mise en page la plus pertinente. Un blog en français propose également des conseils de conception. Wix intègre des outils SEO natifs pour optimiser le référencement naturel.

Six conseils pour des vacances abordables
Sur le même sujet :
Vous redoutez la facture de vos vacances d’été en famille ? Différentes…

Squarespace, pour le design

Squarespace, pour le design

Fondé en 2003, Squarespace est le concurrent le plus immédiat de Wix. Très intuitive, son interface graphique, adaptée aux débutants, permet de créer facilement un CV, un portfolio, un blog, un showroom ou une boutique en ligne. Le choix de templates graphiques (une centaine environ) est plus restreint que Wix, mais les designs proposés sont sympas.

Squarespace joue vraiment la carte de l’esthétisme et d’un design épuré qui conduit à des sites dans l’air du temps, optimisés pour être affichés sur tout type de terminal. L’éditeur WYSIWYG offre une mise à l’échelle automatique pour redimensionner les images au format correct. Optimisé spécifiquement pour le e-commerce, Squarespace propose des extensions pour ajouter des produits au catalogue, optimiser leur promotion ou traiter les commandes.

Comment faire du No Code ?

Comme nous l’avons vu précédemment, « no code », comme son nom l’indique, ne nécessite pas de codage. Grâce à une interface visuelle, il vous suffit de faire glisser et de déposer des composants sur une interface pour créer un logiciel. Il est simple, rapide et efficace pour de nombreuses utilisations.

Quel outil sans code ? Quels outils sans code ?

  • Tableau aérien. Créé en 2012, Airtable est un outil No Code ultra puissant. …
  • Zapier. Zapier est l’un des outils sans code les plus populaires pour l’automatisation. …
  • Intégromat. Integromat est notre outil d’automatisation préféré. …
  • Flux Web. …
  • Bulle. …
  • Carré. …
  • Lévitation. …
  • Concept.

Comment développer une application sans coder ?

Sibérien. L’outil offre à ses utilisateurs un service gratuit de création d’applications. Cela permet aussi de garder le même code source. Cependant, son installation sur votre propre domaine Internet est obligatoire car les clients ne peuvent pas utiliser la plate-forme sur leur site Web.

Est-ce difficile de créer une application ?

Pour créer une application, il faut trouver une idée pertinente qui réponde à un besoin ou résolve un problème. Avant tout, étudiez son marché potentiel, qui sont ses concurrents, et définissez clairement son profil d’utilisateur (smartphone ou tablette uniquement, objectifs, âge, etc.).

Quel langage pour coder une app ?

Java est le langage idéal pour coder une application mobile native pour Android.

Quelle différence entre No Code et low code ?

La différence entre les plateformes LowCode et NoCode réside donc dans leur prise en main. S’il est possible pour tout le monde de créer une application en utilisant NoCode, cela nécessite des connaissances en programmation et en développement informatique pour débuter avec une plateforme LowCode.

Pourquoi choisir le No Code ?

L’intérêt de nombreuses entreprises et particuliers pour le No Code réside dans la flexibilité que peuvent offrir ces plateformes. Ils permettent en effet de s’affranchir du besoin d’une équipe de développement. Il est beaucoup plus facile de lancer et de tester une idée pour répondre à un besoin.

C’est quoi low Code No Code ?

Le concept de low code (qui signifie littéralement « petit code ») consiste à compléter un environnement sans code avec des possibilités d’éditer en parallèle le code source de l’application. En fin de compte, plus les outils de développement sans code sont faciles à apprendre, plus ils deviennent limités.

Pourquoi faire du No Code ?

Pourquoi pas de code ? Le no code a plusieurs intérêts. Tout d’abord, il permet aux équipes métiers de créer leurs propres applications sans avoir recours à des développeurs.

Pourquoi choisir le No Code ?

L’intérêt de nombreuses entreprises et particuliers pour le No Code réside dans la flexibilité que peuvent offrir ces plateformes. Ils permettent en effet de s’affranchir du besoin d’une équipe de développement. Il est beaucoup plus facile de lancer et de tester une idée pour répondre à un besoin.

À Lire  Le Sedif choisit Méry-sur-Oise pour installer sa nouvelle technologie de production « eau ultra-pure »

Comment créer un logiciel sans programmer ?

La conception et le développement d’applications ne sont plus réservés aux développeurs Pro. Il est désormais possible de créer une application sans savoir coder avec Power Apps. Ce logiciel vous permet de développer des applications avec un processus plus rapide, plus fluide et plus simple.

Comment créer un logiciel gratuitement ? Keosu est un logiciel open source qui permet de créer et de gérer des applications natives. Gratuit, cet outil ne nécessite pas de connaissances informatiques particulières. De plus, vous pouvez personnaliser les applications à l’infini et publier votre application dans les magasins (Android et Apple Store).

Qui peut créer un logiciel ?

Quels professionnels de l’informatique devraient développer des logiciels ? Développeur – le programmeur qui est responsable des résultats techniques et du développement du logiciel. L’administrateur de la base de données : création, configuration, installation des éléments techniques qui composent la base de données.

Quel est le prix d’un logiciel ?

Par exemple, il peut coûter seulement 9000 euros pour développer une interface seul. Un développement de base, comprenant la collecte et le traitement des données, peut coûter 15 000 euros. Une simple application mobile avec un nombre limité de fonctions coûte entre 17 000 et 68 000 euros.

Comment devenir développeur de logiciel ?

Quelles études ou formations pour devenir développeur logiciel ? Il est également possible d’obtenir le titre professionnel « Développeur de logiciels » via des formations certifiées par l’état, équivalentes au bac 2, ou par d’autres organismes agréés.

Comment créer un logiciel avec C++ ?

Pour créer un projet C dans Visual Studio à partir du menu principal, sélectionnez Fichier> Nouveau> Projet pour ouvrir la boîte de dialogue Créer un nouveau projet. en haut de la boîte de dialogue, définissez Langage sur C, définissez Plate-forme sur Windows et définissez Type de projet sur Console.

Pourquoi C++ est difficile ?

Le cas de C. La situation peut sembler plus compliquée en C. En fait, C ajoute un système de gestion des erreurs, absent de C : exceptions. Ce système peut rompre l’ordre séquentiel d’exécution du code, et il peut être difficile de garantir la robustesse du code.

Quel est le logo d’un outil en ligne qui permet de créer son site facilement sans code ?

WebStarts est une plateforme qui vous permet de créer un site web, des landing pages, un blog ou une boutique en ligne, le tout sans avoir à coder. Des centaines de modèles sont disponibles et peuvent être personnalisés pour créer le site Web parfait.

Comment faire un site internet facilement ? Wix, le plus connu Cette plateforme de glisser-déposer a tous les avantages d’un service professionnel de création de site internet : elle est simple d’utilisation, propose de beaux templates et permet de personnaliser presque tous les aspects du site internet. Néanmoins, la version gratuite de Wix est assez limitée.

Comment créer un site sans code ?

Pour créer un site internet gratuitement sans coder, vous pouvez utiliser un CMS (Content Management System ou Système de Gestion de Contenu – SGC en français). Un CMS est un logiciel Open Source qui vous donne gratuitement toute l’architecture de base d’un site Web sans avoir à mettre les mains dans le code.

C’est quoi No Code Maker ?

A l’ère du numérique, de nombreux métiers émergent. C’est le cas du nocodemaker. Aussi appelé développeur no-code, nocode maker a pour mission de créer des applications web et mobiles à l’aide d’une seule ligne de code. Le développement sans code est un métier plus récent et tourné vers l’avenir.

Pourquoi utiliser No Code ? No Code permet aux entreprises d’accélérer leurs opérations, d’adapter rapidement les processus aux changements, de mieux répondre aux besoins des clients et des employés et de se développer.

Comment fonctionne le No Code ?

Il s’agit d’une plate-forme de développement d’applications sans code qui permet aux utilisateurs de créer des applications mobiles et Web à l’aide de sources de données telles que Google Drive, Dropbox, Office365 et d’autres plates-formes de feuilles de calcul et de bureau. bases de données basées sur le cloud.

Quelle différence entre No Code et low code ?

La différence entre les plateformes LowCode et NoCode réside donc dans leur prise en main. S’il est possible pour tout le monde de créer une application en utilisant NoCode, cela nécessite des connaissances en programmation et en développement informatique pour débuter avec une plateforme LowCode.

Qui permet de créer son site facilement sans coder cette épreuve contient un simulateur ?

Concevoir un site web nécessite souvent de grandes connaissances techniques, mais avec le développement d’outils no-code, créer un site web devient de plus en plus facile. WebStarts est une plateforme qui vous permet de créer un site web, des landing pages, un blog ou une boutique en ligne, le tout sans avoir à coder.