Conseils pour récupérer l’argent de votre compagnie d’assurance automobile sans les changer | Assurance – LaTribuneAuto.com

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée, Sara vous présente les nouveaux faits d'actualité 

Face aux problèmes d’inflation et de pouvoir d’achat, une étude d’Happydemics sur la connaissance que les Français ont de leur contrat d’assurance révèle combien d’argent supplémentaire les Français pourraient récupérer auprès de leurs assureurs : le compromis s’élèverait à des milliards d’euros.

La plupart des Français ont plusieurs contrats d’assurance dont ils ne maîtrisent pas parfaitement les clauses, notamment en ce qui concerne les risques couverts et l’indemnisation des dommages.

L’enquête montre que près d’1 Français sur 2 n’a jamais lu les conditions générales de ses contrats, le plus souvent parce qu’il ne souhaite pas y consacrer du temps. De même, seul 1 Français sur 5 déclare bien connaître les garanties couvertes et les exclusions de son contrat d’assurance. Il n’est donc pas surprenant de constater que près d’1 Français sur 2 a déjà découvert que le sinistre qu’il souhaitait déclarer n’était pas couvert par son contrat.

Résumée autrement (au plus haut de l’Etat), l’étude montre que les Français pourraient récupérer « une pâte de fou » s’ils « baisent jusqu’au bout » avec les assureurs têtus.

L’enquête montre qu’en cas d’accident, les Français attendent davantage de la rapidité de leur compagnie d’assurance, une démarche simple, des explications claires et de la transparence.

Dans le contexte inflationniste actuel, voici quatre recommandations pratiques d’experts pour aider les consommateurs à récupérer (légalement) de l’argent auprès de leur compagnie d’assurance sans nécessairement avoir à en changer.

79% des Français déclarent ne pas connaître particulièrement les garanties couvertes et les exclusions de leurs contrats d’assurance.

52% des Français n’ont pas le réflexe de vérifier systématiquement leur couverture existante avant de souscrire une assurance complémentaire.

À Lire  Plus de vélos que de voitures ont été vendus en 2021

Premier élément d’économie : de nombreux Français paient une double assurance.

2/ Découvrir « des trous dans la raquette »

Certains risques sont mal couverts. Les « trous dans la raquette » peuvent coûter très cher à l’arrivée.

En assurance automobile, certaines conditions de garantie peuvent être si rigides qu’elles ne sont presque jamais applicables en pratique.

46% des Français ayant déjà subi un accident ont découvert trop tard qu’ils n’étaient pas couverts par leur assurance alors qu’ils le pensaient.

3/ En voiture, pensez « assurance » même pour les petits désagréments

Votre voiture était correctement garée et vous la retrouvez avec une carrosserie légèrement abîmée ? Quelques égratignures ou un dos légèrement cabossé ? Hormis les accidents qui nécessitent un constat amiable immédiat, ces petits bobos sont vite oubliés. Cependant, ils peuvent entraîner une perte de valeur lors d’une éventuelle revente du véhicule. C’est donc de l’argent perdu alors qu’il aurait fallu avoir le « réflexe assurance ».

56% des Français n’ont pas le réflexe d’appeler leur compagnie d’assurance pour les petits dégâts du quotidien comme le vol à l’intérieur du véhicule.

4/ Ne renoncez pas à récupérer votre indemnisation

Le jackpot final qui échappe trop souvent aux Français : la juste rémunération. Déconcertés par la complexité des contrats et des procédures, beaucoup abandonnent trop souvent leurs réclamations.

36 % des Français ayant fait un sinistre ont déposé un dossier sans passer par les procédures.

45% des Français ayant fait un sinistre ne connaissent pas les voies de recours possibles en cas de litige avec leur compagnie d’assurance.

Dans le cas d’une assurance automobile, soyez prudent lors de la déclaration des dommages. La moindre erreur dans le questionnaire remis par votre compagnie d’assurance automobile peut vous coûter cher et entraîner un refus d’indemnisation.

À Lire  plans d'assurance moto

Source : enquête réalisée sur la connaissance que les Français ont de leur contrat d’assurance par Happydemics pour le compte de la société de conseil en transformation et innovation Julhiet Sterwen et le lieu qui accompagne les assurés dans leurs démarches après un sinistre Lyanne.

Méthode : enquête réalisée fin 2021 auprès d’un échantillon de 1142 répondants au niveau national, représentatifs en âge et en sexe.

Image parF.Muhammad de Pixabay