Construire une maison bas carbone : tout ce que vous devez savoir

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Une maison bas carbone doit avant tout respecter la réglementation environnementale 2020 (RE2020) applicable à la construction neuve. Mais rien ne vous empêche d’aller au-delà de ces obligations réglementaires.

Plus ambitieuse et aussi plus exigeante que la réglementation thermique de 2012 (RT 2012), la RE2020 est entrée en vigueur le 1er janvier 2022.

« Son objectif est de continuer à améliorer les performances énergétiques et le confort des bâtiments, tout en réduisant l’impact carbone », précise le ministère de la Transition écologique sur son site.

Votre projet de construction bas carbone doit donc respecter des seuils d’émission de carbone pendant cinquante ans, qui ont été fixés en janvier 2022. Votre demande augmentera progressivement en 2025, 2028 et 2031, suffisamment pour laisser suffisamment de temps à l’industrie de la construction pour s’adapter.

En fait, l’efficacité énergétique ne suffit plus. « Une maison bas carbone est une maison pour laquelle on vient garantir les quantités d’émissions carbone par rapport au RE2020 », précise François Turland, président du bureau d’études de la Bastide Bondoux.

Ainsi, la construction neuve doit prendre en compte toutes les émissions du bâtiment tout au long de son cycle de vie, depuis la phase de construction jusqu’à la fin de sa vie utile (matériaux de construction, équipements), en passant par la phase d’exploitation (chauffage, eau chaude sanitaire, climatisation, éclairage, etc). .), à travers une analyse du cycle de vie.

Une maison qui répond à RE2020 est-elle à faible émission de carbone ? Plus qu’avant, sans doute, mais je pouvais mieux faire !

Utiliser des matériaux bas carbone

Utiliser des matériaux bas carbone

Une grande partie des émissions de CO2 produites par le secteur de la construction provient des matériaux de construction. Donc, si vous voulez vraiment construire une maison à faible émission de carbone, vous devez choisir vos matériaux avec soin. Ceci pourrez vous intéresser : Pompe à chaleur : quelle puissance pour une maison de 120 m2 ?. Et si vous misiez sur le biosourcé ?

Le minimum requis par RE2020 est d’utiliser « des matériaux avec des fiches de déclaration environnementale et sanitaire (FDES) établies par le fabricant et validées par certains organismes », explique François Turland. Ils présentent les caractéristiques environnementales et sanitaires du produit. Cela ne signifie pas que tous ces matériaux sont bas carbone ou biosourcés, mais que leur impact sur le carbone est évalué et certifié par la réglementation.

Pour la maison avec le moins de carbone possible, optez, dans la mesure du possible, pour du béton, de l’acier ou même du PVC ! Il convient toutefois de noter que les fabricants de ces secteurs travaillent au développement de solutions moins polluantes et seront prêts à répondre aux exigences futures. Par exemple, un béton avec moins de carbone, fait d’une formulation différente.

Ici, vous privilégiez le bois pour la structure par exemple, et si possible le bois français afin de limiter les émissions de gaz à effet de serre liées au transport. Ce matériau, en plus d’être d’origine biologique, a la particularité de stocker du carbone tout au long de sa phase de croissance.

Mais attention, dans le monde de la construction, au lieu de tout bois, choisissez le bon matériau au bon endroit ! Bien mis en œuvre, le béton, l’acier et le bois se marient très bien. Pour preuve, une maison entièrement en bois aura peu d’inertie, ce qui nuira à votre confort d’été.

Au-delà de la structure elle-même, ce sont aussi les finitions qui auront un impact significatif. Ainsi, au lieu de carreaux ou de stratifiés pour votre sol, vous préférez le parquet.

La laine de verre est autorisée par RE2020, mais sa fabrication consomme beaucoup d’énergie. Les fabricants proposent de plus en plus de matériaux biophoniques, comme la laine de bois, le chanvre, etc. Pour une alternative très faible en carbone, vous pouvez opter pour l’un d’entre eux. Seul bémol : ces solutions ont un prix au mètre carré bien plus élevé que la laine de verre.

Immobile. Rénovation énergétique : plus de 50% des Français la priorisent
A voir aussi :
Selon une récente enquête de PrimesEnergie.fr, expert du conseil en économie d’énergie,…

Privilégier la sobriété dès la conception

Privilégier la sobriété dès la conception

Les matériaux, aussi vertueux soient-ils, ne suffiront pas à eux seuls à obtenir un résultat optimal. Par conséquent, en amont, votre projet doit être abordé de la manière la plus sobre possible. « Il faut par exemple qu’il soit le plus compact possible, afin de mobiliser moins de matière au mètre carré de surface habitable construite », précise David Lebannier, responsable conseil au bureau d’études de Pouget Consultants.

Les maisons très structurées, par exemple, sont pénalisantes car elles nécessitent plus de matériaux et génèrent plus de déperditions énergétiques. Évitez également de multiplier les salles de bains ou les toilettes. Car « chacune de ces pièces techniques doit avoir une extraction de ventilation, et plus on multiplie ces grilles, plus on consomme », ajoute François Turland. CQFD.

Comment bien enlever le noir du fond des toilettes et le faire briller ?
Sur le même sujet :
Vous êtes-vous souvent demandé comment bien enlever la noirceur au fond de…

Équipements performants et consommation d’énergie

Équipements performants et consommation d'énergie

Sans surprise, l’autre source majeure d’émissions de CO2 dans une habitation est le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire. La première réflexion à avoir est donc de bien isoler votre logement, afin qu’il vous procure un maximum de confort été comme hiver, tout en minimisant votre consommation d’énergie.

Alors et seulement alors, elle s’engage dans des solutions avec le moins de carbone possible et dans les énergies renouvelables. Prise de climatisation et convecteurs électriques, au profit d’une pompe à chaleur ou d’un bois de chauffage pour couvrir vos besoins en eau chaude sanitaire. Et les solutions ne manquent pas. Pour vous guider, vous pouvez consulter nos articles sur les poêles à bois ou à granulés (lien) et les pompes à chaleur air/eau, air/air (lien).

Les plus sobres d’entre vous pourront choisir l’option de panneaux photovoltaïques sur le toit pour produire et consommer leur propre énergie, au moins en partie. Ou optez pour la géothermie pour votre chauffage.

Saint Alban. Accord départemental d'aide à l'établissement de territoires. Des sports
Ceci pourrez vous intéresser :
Mairie de Saint Alban. © Ouest de la France Le conseil municipal…

Vos obligations en tant que particulier

Vos obligations en tant que particulier

Vous, personne qui a un projet de construction, devez justifier, lors du dépôt de votre permis de construire, d’une « enveloppe du bâtiment suffisamment bonne pour être conforme à la RE2020 », précise David Lebannier. Ensuite, une étude RE2020 devra être réalisée avec un bureau d’études sur les consommations du bien et son impact carbone global (matériaux, équipements, etc.).

Une fois le projet lancé, une attestation d’achèvement des travaux, établie par un architecte indépendant ou pour un diagnostic, doit garantir que la maison a été construite selon les préconisations de l’étude RE2020.

« C’est la chose décente à faire, et ça devrait s’arrêter là. » Un bureau d’études pourra étudier le projet plus en détail, afin de minimiser l’impact carbone du bien. Et ça, selon le budget préétabli c’est clair !

« Le calcul réglementaire du RE2020 est une première approche nécessaire, mais un peu brute. Un bureau d’études, par exemple, va réaliser des simulations thermiques dynamiques qui vont parfaire la conception d’un projet », précise David Lebannier. Ces simulations prendront donc en compte le climat réel de la localisation du bien, et non les moyennes sur lesquelles se base le calcul réglementaire du RE2020.

La première réglementation a été mise en place par Pierre Mesmer après le premier choc pétrolier en 1973, qui a fait prendre conscience de la nécessité d’économiser l’énergie. En 1974, la première RT est créée.

Neuville sur Sarthe. Le projet "rivière sans plastique".
Sur le même sujet :
Où faire son passeport dans les Ardennes ? Ardennes : où puis-je…

Quel est le principal changement de la RE2020 par rapport à la rt2012 ?

Quel est le principal changement de la RE2020 par rapport à la rt2012 ?

C’est un fait : la nouvelle RE 2020 introduit des changements majeurs par rapport à la RE 2012 : sobriété accrue, prise en compte de l’empreinte environnementale des bâtiments et meilleure anticipation des nuisances estivales.

Quels nouveaux usages ont été ajoutés aux biens de consommation par rapport à la RT 2012 ? Les cinq usages réglementaires de la RT 2012 – chauffage, rafraîchissement, éclairage, production d’eau chaude sanitaire et auxiliaires (pompes et ventilateurs) – sont toujours présents ; RE 2020 ajoute la mobilité des occupants à l’intérieur du bâtiment (ascenseurs, escaliers mécaniques) et d’autres auxiliaires (…

Quel changement pour la re 2020 ?

A partir du 1er janvier 2022, RE 2020 (plusieurs fois repoussée) entrera dans les nouvelles normes environnementales et énergétiques. Elle remplacera la RT 2012, réglementation thermique, entrée en vigueur en janvier 2013.

Quelles sont les 3 principales différences entre la RT2012 et la rt2020 ?

Contrairement à la RT 2012 qui prévoyait le Bâtiment Basse Énergie (BBC), la RT 2020 prévoit le « Bâtiment à Énergie Positive » (BEPOS), c’est-à-dire une construction neuve qui produit plus d’énergie qu’elle n’en consomme, notamment grâce à une centrale photovoltaïque.

Quel changement entre RT 2012 et RT 2020 ?

Une limitation des dépenses énergétiques La RT 2012 prévoyait un plafond de 50 kWh/m²/an correspondant à la valeur moyenne du label BBC (bâtiment basse consommation). La RT 2020 impose que la production d’énergie soit supérieure à la consommation avec une dépense énergétique inférieure à 0 kWh/m²/an.

Quel R pour isolation toiture terrasse ?

Pour une terrasse, le R recommandé doit être supérieur à 4,5 m². K/W pour assurer une bonne isolation. C’est un élément à toujours vérifier vos devis pour mieux comparer les matériaux isolants entre eux.

Comment isoler un toit plat ? La première couche d’isolant est posée sur une membrane d’étanchéité (pare-vapeur), puis un autre pare-vapeur est posé, puis la deuxième couche d’isolant et enfin un ballast.

Quel R pour une bonne isolation de toit ?

En construction, la résistance thermique recommandée dans les murs pour un bâtiment basse consommation ou BBC, est R supérieure ou égale à 4 m2. K/W. En réhabilitation, pour bénéficier des aides au renouvellement énergétique, il faut viser une isolation avec une résistance thermique (R) minimale de 3,7 m2.

Quel R pour isolation toiture terrasse RT 2020 ?

pour les toits plats, la résistance thermique requise est R ≥ 3,3 m². K/W.

Comment diminuer son coût de construction d’une maison ?

Comment et quoi économiser pour construire une maison

  • Evitez de dépenser en choisissant une maison sur catalogue.
  • Choisissez un terrain dans un lotissement pour éviter les surprises budgétaires.
  • Si vous préférez acheter un terrain diffus …
  • Économisez les coûts de construction d’un coureur.

Quelle forme de maison est la moins chère ? C’est mathématique : une maison compacte se rapprochant de la forme carrée ou rectangulaire aura moins de murs et sera donc moins chère à construire qu’une maison de forme plus petite.

Quelle épaisseur d’isolant pour la RT 2020 ?

La réglementation thermique 2020 précise l’épaisseur à choisir pour votre isolation. Dans ce cas, l’épaisseur d’un isolant doit maintenant être de 300 mm. Pour rappel, avec la RT 2012, l’épaisseur de l’isolant pouvait aller de 60 mm pour le rez-de-chaussée à 100 mm pour le plafond.

Quelle est l’épaisseur de l’isolation des murs ? Pour l’isolation intérieure de votre mur, l’épaisseur idéale d’un matériau est généralement comprise entre 12 cm et 18 cm. L’épaisseur est étroitement liée à la résistance thermique R de l’isolant. Plus la valeur R est élevée, meilleures sont les performances du matériau.

Quel R pour isolation mur RT 2021 ?

R ‰ ¥ 2 m². K/W. Conseil Placo® : optez pour la mise en place d’une isolation performante avec une résistance thermique minimale pour tous types de murs de R ≤ 3,7 m². K/W.

Quelle épaisseur isolant mur RT 2020 ?

Quelle épaisseur d’isolant pour RE 2020 ? Il augmente à nouveau pour s’adapter à la nouvelle norme. L’épaisseur d’un isolant doit être de 300 mm.

Quel R pour les murs RT 2020 ?

La RT 2020 préconise, pour les murs, un coefficient R de ≤ ¥ à 5 m². K/W. Mais encore, quel coefficient thermique pour la maison ? Dans le cas de murs en contact avec l’extérieur ou de toitures rampantes avec une pente supérieure à 60°, la norme d’isolation indique que la résistance thermique requise est de : R ≥ 2,2 (ou 2,9) m².

À Lire  Comment fixer le prix de vente de votre bien ? | L'immobilier de SeLoger