Contrôle technique des motos : un dispositif alternatif peut être nécessaire

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Le dossier autour de la technique du contrôle moto en France continue de faire couler de l’encre. Après l’intervention du président de la République Emmanuel Macron pour annoncer la suspension de la mesure, l’affaire revient sur la table après que l’organisation de la lutte contre la pollution de l’air a demandé l’annulation de la décision du président. C’est pourquoi le ministre chargé des Transports Jean-Baptiste Djebbari a répondu et a parlé d' »un autre outil ».

Contrôle technique moto : un nouveau rebondissement dans une longue série

Contrôle technique moto : un nouveau rebondissement dans une longue série

La réglementation technique des motos en France continue de susciter la polémique. Un peu d’histoire : l’Union Européenne voulait imposer à tous les états membres un contrôle technique obligatoire pour les deux-roues pour 2020. A cette époque la France avait reçu un délai de 2 ans ; l’échéance a été repoussée à 2022. Un contrôle technique de la moto était prévu entre 2023 et 2026. Le 11 août, il a été rendu obligatoire à partir de 2023 par décret.

Mais au lendemain de la publication du décret, Emmanuel Macron lui-même s’est joint à l’AFP pour annoncer la suspension de la mise en place de ce contrôle technique pour les deux roues, afin de ne pas « rajouter d’obstacles » aux Français pendant C’est une crise sanitaire. « Les cours de sécurité routière sont des cours importants, et je les ai suivis à fond pendant mes cinq années. Sur le même sujet : Quelle assurance auto choisir selon votre type de véhicule ? | rezulteo. Mais on ne sortira pas de la torpeur du mois d’août des autres contrôles qui, en plus, sont pour 2023″, avait-il raison.

À Lire  Assurance auto professionnelle : devis gratuits

Les catastrophes naturelles pèseront sur les coûts de l'assurance habitation
Sur le même sujet :
Il faut payer de plus en plus pour sécuriser son logement. Selon…

Une association de lutte contre la pollution réagit pour imposer le contrôle technique moto

Une association de lutte contre la pollution réagit pour imposer le contrôle technique moto

Il faut dire que cette décision avait également provoqué la colère de nombreuses associations cyclistes, dont la FFMC (Fédération française des motards en colère) et la FFM (Fédération française de motocyclisme). Car pour la FFMC, les dysfonctionnements techniques ne sont pas un enjeu important du point de vue de la sécurité routière, lorsqu’il s’agit de deux-roues. L’organisation précise : « Seuls 0,3 % des accidents de deux-roues sont causés par un dysfonctionnement du véhicule.

Mais début septembre, l’association « Respire », qui milite contre la pollution de l’air, n’est pas du même avis. Il engage deux procédures pour que la suspension prononcée par le Président de la République soit révoquée. Le premier vise à stopper « de toute urgence » la décision d’Emmanuel Macron, le second a été présenté à l’Assemblée nationale.

Sur le même sujet :
Comme les voitures connectées, les trottinettes doivent être entretenues pour limiter l’usure…

Le gouvernement propose un « dispositif alternatif » au contrôle technique

Le gouvernement propose un « dispositif alternatif » au contrôle technique

Par conséquent, le gouvernement n’a pas tardé à agir. Jean-Baptiste Djebbari, ministre chargé des Transports, s’est exprimé sur cette question et a précisé plusieurs points. Il a clairement indiqué que la suspension du contrôle technique pour les deux-roues a été approuvée pour examiner le dossier en détail. Alors il est venu avec « un autre outil ». « Le but est de faire mieux pour la simplicité », a-t-il déclaré.

À Lire  Communiqués de presse Le portage salarial, idéal pour les professions libérales

Le « nouveau » règlement technique deux roues (qui s’applique également aux quads et aux véhicules sans permis) ne sera donc pas une copie du règlement technique des véhicules. « Il n’y aura pas de contrôle technique comme prévu, mais on va répondre à ces deux questions importantes. Pour la sécurité sur la route, on va parler d’un module renforcé au niveau du permis de conduire et pour l’environnement, il faut être dans une logique incitative. Par exemple, nous allons aider à la conversion d’un scooter, qui pollue et fait plus de bruit qu’une moto en ville, en scooter électrique. C’est un exemple, mais nous voulons qu’ils soient dans cet état d’esprit d’encouragement et de soutien plutôt que de prévention », a-t-il déclaré.

&#xD ;

Économisez jusqu’à 40 % sur l’assurance moto&xD;

Ceci pourrez vous intéresser :
(Simon Landrein pour « l’Obs »)CONSEIL 6/7. Le complément de revenu qui tombe à…