Coronavirus : les dentistes ne consultent plus, crises assurées au CHU de Montpellier

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Le conseil de l’ordre a demandé aux dentistes privés de fermer leurs cabinets jusqu’à nouvel ordre car ils ne disposent pas d’une protection suffisante pour eux-mêmes et leurs patients et sont particulièrement vulnérables au Coronavirus.

En cas d’urgence, le patient doit contacter son dentiste habituel qui décidera de l’orienter ou non vers le centre d’enseignement et de soins dentaires du CHU de Montpellier pour les examens cliniques et les soins d’urgence.

« Nous avons une soixantaine de professionnels disponibles, nous faisons tourner les équipes pour mobiliser le nombre de personnes en fonction des besoins », précise Nicolas Girodeau, dentiste et directeur adjoint de la recherche au centre de soins, « aujourd’hui nous sommes une dizaine. Les étudiants sont en confinement mais « Nous sommes prêts à donner un coup de main si nécessaire. Mais aujourd’hui, ce sont les professionnels qualifiés qui s’occupent des patients. »

« Les patients ne doivent pas venir nous voir directement, le dentiste habituel est le premier filtre pour décider de l’urgence. On ne prendra que les urgences, un traumatisme après un choc, une infection avec gonflement du visage. On ne fera pas non » on va réparer des prothèses ou des appareils cassés, il n’y a pas d’urgence. Nous ne cimenterons pas les couronnes. Nous prendrons en charge les douleurs importantes qui pourraient entraîner une complication majeure.

Nicolas Girodeau, dentiste et directeur de recherche au centre de soins du CHU de Montpellier

À Lire  PARENT : Le climat émotionnel aide les adolescents à faire face au stress