Coronavirus : un vrai test pour la dentisterie

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Parmi les professionnels les plus exposés au risque de propagation du coronavirus, les dentistes doivent faire face à une situation sanitaire inédite et importante.

Par Yann André

Publié le 10 avril 20 à 14:20

Mis à jour le 10 avril 20 à 15:11

Un chirurgien-dentiste qui exerce à Penthièvre (Côtes-d’Armor) réagit à un article que nous avons publié précédemment qu’il juge caricatural. Il est important d’apporter plusieurs précisions.

La marche à suivre

La marche à suivre

Tout d’abord, ce médecin rappelle que : Lire aussi : Les cigarettes électroniques augmentent le risque de maladie pulmonaire chronique.

La profession dentaire est l’une des plus vulnérables au virus. Pour ces raisons, l’Ordre a décidé de fermer nos cabinets. Cette fermeture est un véritable test pour le monde de la dentisterie. Nos assistantes, secrétaires, femmes de ménage, mais aussi nos ouvriers, transporteurs, et grossistes se retrouvent au chômage, et beaucoup ne s’en remettront jamais !

En cas d’urgence dentaire, les arrêtés du ministère ont établi une procédure systématique pour éviter de surcharger le 15. Voici le protocole défini

1) Le patient est invité à appeler au préalable le dentiste traitant qui déterminera les critères de gravité. Chaque dentiste doit confirmer le service par téléphone (ou courriel) du lundi au vendredi de 9 h à 12 h. Des conseils et une prescription (antalgiques ou antibiotiques ou médicaments oraux) peuvent être utilisés pour faire face aux urgences ou pour rassurer le patient.

Pièges à moustiques : comment fonctionnent les bornes qui imitent la respiration humaine ?
Voir l’article :
Publié le 9 juin 2022 à 10h00 Source : JT 13h00 Jours…

80 à 100 demandes par jour

80 à 100 demandes par jour

2) Lorsqu’une indication technique est nécessaire, le dentiste contacte l’unité réglementaire. Trois dentistes qui gèrent, bénévoles, appellent le patient pour une restauration et, selon la gravité des conditions, réfèrent à un cabinet bénévole qui effectue des interventions chirurgicales si nécessaire.

À Lire  5 conseils utiles pour améliorer la durée de vie des ordinateurs portables

Ces dentistes de garde sont équipés de tout le matériel nécessaire pour agir dans les meilleures conditions de sécurité et de santé mentale (masques FFP2, tabliers, casques, visières, etc.). Chaque dentiste de garde ne peut prendre que quatre urgences dans l’après-midi (une heure) pour avoir le temps de polluer l’ensemble de son travail entre chaque patient.

Six dentistes bénévoles et le cabinet de l’hôpital assurent la prise en charge des urgences dentaires dans le service 7 jours sur 7. Et deux cabinets privés et un hôpital chirurgical, ainsi que deux cabinets d’orthopédie.

Lire aussi :
La préparation du régime est une étape importante car elle peut vous…

« Volontaires et à l’écoute »

« Volontaires et à l’écoute »

Environ 80 à 100 demandes d’assistance sont traitées par jour. Chaque patient est rappelé et l’intervention est prévue dans la moitié des cas.

Le week-end, la gestion des urgences dentaires est assurée par l’interne en chirurgie buccale de l’hôpital qui surveille directement le SAMU-centre 15.

« Nous avons pu observer un élan massif de solidarité de la part des chirurgiens-dentistes. Des étudiants de chirurgie dentaire de Brest sont venus aider la cellule de régulation. Les dentistes sont bénévoles et à l’écoute de leurs patients », a déclaré le médecin.

Ceci pourrez vous intéresser :
Le meilleur conseil est de se faire vacciner contre la grippe. Gratuit,…