Coupe du monde 2022 : Ce qu’il faut retenir de ces deux matches

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

L’équipe de France est revenue à la victoire face à l’Autriche mais a totalement sombré face au Danemark. En alternant le bon et le moins bon, les Azzurri n’ont pas rassuré et confirmé les doutes qui planaient sur eux. Deux mois après la Coupe du monde au Qatar, voici ce qu’il faut retenir des deux dernières sorties italiennes.

Didier Deschamps a bricolé ce dernier rallye avant la Coupe du monde. Une avalanche de blessures s’est abattue sur les internationaux français, avec 15 joueurs absents au total pour le deuxième match contre le Danemark. Rassurants face à l’Autriche, les Bleus ont sombré lors de leur dernière rencontre.

Danemark/France : Les Notes du Blues https://t.co/rNP1R8pBNW pic.twitter.com/P67g35ecx5

Un beau visage face à l’Autriche

L’équipe de France a voulu se racheter devant ses supporters au Stade de France. Après avoir dominé la première période, les Azzurri ont entamé la seconde de la meilleure des manières. Kylian Mbappé a fait exploser le match en ouvrant le score, suivi d’Olivier Giroud quelques minutes plus tard. Voir l’article : Un magistrat l’a condamné pour avoir proposé à des inconnus, dans une balançoire, de violer sa fille de 12 ans.. Les champions du monde en titre ont montré un très beau visage qu’on n’avait pas vu depuis un certain temps. De brillants nouveaux venus comme Benoit Badiashile et Youssouf Fofana, ainsi que le revenant Giroud qui s’est une nouvelle fois révélé indispensable. Pour autant, les Bleus n’ont pas confirmé leurs bonnes impressions.

Lire aussi :
Le gérant, qui disposait également de 500 g de cocaïne et d’armes,…

La grimace contre le Danemark

Le match contre le Danemark – que la France affrontera dans son groupe à la Coupe du monde – était le dernier test pour les hommes de Deschamps avant le Qatar. Cependant, ils ont trébuché sur le tapis malgré une bonne première demi-heure. Poussés dans l’heure suivante, les Bleus sont tombés 2 à 0. La performance des coéquipiers de Kylian Mbappé est très préoccupante à deux mois de leur défense du titre mondial.

À Lire  Cantal - Du cinéma au club libertin : la nouvelle vie de la Normandie à Aurillac

Lire aussi :
Les îles des Açores, au large des côtes du Portugal, sont dotées…

Les principaux enseignements

Après ces deux rencontres, il est temps de faire le point. Une fois de plus, Deschamps a montré qu’il voulait jouer avec une défense à trois. L’entraîneur des Bleus a insisté sur ce système lors des dernières sorties françaises. Mais il faut aussi se souvenir de la fragilité défensive des Bleus, trop fébriles lorsque leur guide Raphaël Varane était sur le banc contre le Danemark.

Kylian Mbappé s’est imposé comme le facteur X de la DD, capable de débloquer le déroulement d’un match avec ses coups de génie (voir le match contre l’Autriche). Olivier Giroud a une nouvelle fois prouvé que son entraîneur pouvait compter sur lui quand il en avait besoin.

Et enfin, le manque de précision technique dans l’entrejeu était flagrant. Sans Paul Pogba, aucun médium n’est capable d’amener le dérangement à travers sa batterie ou ses passages. Aurélien Tchouaméni parvient à rattraper l’absence de N’Golo Kanté, mais pour trouver un remplaçant à Pogba l’affaire s’annonce compliquée…

Lire aussi :
Le monastère des Jerónimos est situé à l’ouest de Lisbonne, dans le…