Coupe du monde : Une star du football, accusée d’adultère, règle ses comptes… avec un acte de bravoure !

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Justine Texier, Purepeople, publié le 3 décembre 2022

Une célébration au but inhabituel! Alors que certaines stars du football ont pris l’habitude de s’agenouiller ou d’enlever leur maillot après avoir marqué un but, un joueur a marqué de son empreinte les spectateurs de la Coupe du monde en saisissant son entrejambe vendredi après avoir donné l’avantage à son équipe. Un geste assez inattendu mais qui véhicule un message fort…

Encore peu connu du grand public, le joueur serbe Dusan Vlahovic a marqué les esprits ce vendredi ! Alors que son équipe affronte la Suisse dans un match tendu (qui pourrait permettre à chacune des deux équipes de se qualifier pour les 1/8 de finale de la Coupe du monde), le joueur de Belgrade a fini par inscrire un but à la 35e minute, permettant à ses coéquipiers de respire un peu et prend l’avantage (2-1) jusqu’à la fin de la première mi-temps.

Mais si le Suisse s’est ensuite réveillé pour finalement remporter le match (3-2), c’est surtout la célébration du but de Vlahovic qui a fait réagir les internautes. Juste après avoir trouvé le chemin des filets suisses, il a vraiment pris son entrejambe, sans laisser beaucoup de place au doute sur son geste. Puis, mettant son doigt devant sa bouche, il a fait taire les journalistes présents, avant de se jeter dans les bras de son gardien.

Si les téléspectateurs n’ont pas bien compris ce match, les médias serbes, de leur côté, ont parfaitement capté le message : pendant quelques jours, ils l’ont accusé d’entretenir une relation avec la femme d’un autre gardien Predrag Rajković, un bruit de couloir. totalement démenti par le joueur de 22 ans. Et dont il est finalement revenu lors d’une conférence de presse plus tard.

À Lire  Iles Scilly : un véritable paradis

« Je suis désolé de devoir commencer une conférence de presse de la Coupe du monde de cette façon, mais je dois parler parce que mon nom circule. D’après ce que nous lisons et entendons tous, il n’est pas nécessaire de commenter quelque chose d’aussi absurde. Évidemment, ces les gens s’ennuient et n’ont rien de mieux à faire parce qu’ils sont frustrés ou en colère. Travailler contre l’équipe est évidemment leur travail principal maintenant », a-t-il affirmé, visiblement furieux de voir son nom associé à de telles rumeurs.

Mais sur le terrain, il n’était pas le seul à être en colère… car la rencontre a failli virer à la bagarre générale ! En fin de deuxième mi-temps, alors que deux joueurs s’affrontaient, la tension est montée d’un cran et les deux ont dû être séparés de plusieurs de leurs coéquipiers, tandis que l’arbitre distribuait des cartons jaunes.

Il faut dire que les relations entre l’équipe serbe et les joueurs suisses Xherdan Shaqiri et Granit Xhaka, du Kosovo, sont étroites depuis plusieurs années…