Covid : que recommande le Conseil scientifique pour faire face aux nouvelles vacances ?

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Le Conseil scientifique, qui sera remplacé fin juillet, a fait un dernier point alors que la France fait face à une nouvelle épidémie. Gestes barrières, laissez-passer, loi Covid, innovations diverses… Voici ses recommandations.

« L’épidémie n’est pas encore terminée » et la France fait face à une nouvelle vague « associée à la distinction Omicron BA.4 et BA.5″, assure d’emblée le Conseil scientifique dans sa vision du 23 juin, dévoilée le 5 juillet. Et,  » de nouvelles vagues de CCIDID-19 sont à prévoir. »

En effet, le nombre de cas de Covid est reparti à la hausse en France, avec une moyenne de 477/100 000 cas par semaine au 21 juin, « avec une reprise accrue en Ile-de-France et dans la moitié ouest du pays ». Par rapport aux autres régions. » parmi les moins de 60 ans « .

Ce nombre risque d’être sous-estimé en raison de « l’autre fatigue et prise de conscience des différents acteurs » estime également le CS, qui s’inquiète également de l’augmentation des hospitalisations en réanimation. Et au même niveau que l’an dernier : 855 personnes sont en réanimation au 21 juin 2022 contre 900 le même jour en 2021. Et surtout, ça réprime encore le CS : « L’épidémie ressurgit en milieu hospitalier .

Les scientifiques du Conseil scientifique le confirment, compte tenu de la vague qui a touché le Portugal peu avant l’arrivée de la France et dont l’impact sur l’hospitalisation et la mortalité a été similaire à celui du système BA.1 en janvier en France. notez le point de prudence: le taux de mortalité élevé de plus de 80 au Portugal, même si ce pays possède l’un des meilleurs programmes de prévention au monde.

D’autres vagues, mais une meilleure immunité

D'autres vagues, mais une meilleure immunité

Au fil du temps, si le Conseil de la science estime que nous rencontrerons davantage de vagues, il estime que notre vulnérabilité devrait s’améliorer progressivement. A voir aussi : Santé : comment prévenir les coups de chaleur ?. « L’espoir à long terme réside dans la constitution d’une défense forte contre les formes graves de vaccins pathogènes et les infections démodées, qui rendront moins visibles les risques humains et hospitaliers d’épidémies futures. »

En attendant « les conditions pacifiques », la prudence est de mise. Il est donc « souhaitable de maintenir les technologies qui permettent de surveiller la circulation du virus et de protéger les zones les plus vulnérables aux plus faibles, tout en suivant un plan préventif qui reste un outil efficace de prévention de l’infection.

La Société Scientifique propose donc une série de recommandations.

Lire aussi :
Afin d’éviter l’engorgement des urgences et de permettre aux résidents d’accéder aux…

Gestes barrières  

Gestes barrières  

Il faut garder ces actions de prévention extrêmement sensibles, et notamment la pratique des tests de dépistage pour permettre l’isolement des personnes infectées, et l’encadrement/la prise en charge des personnes vulnérables.

Voir l’article :
Depuis 2020, un protocole de coopération permet aux infirmières hospitalières de réaliser,…

Vaccination 

Le Conseil scientifique invite les personnes atteintes à prendre leur dose de rappel (4e dose). « La proportion des plus de 80 personnes qui l’ont fait n’était que de 22,2% au 20 juin 2022. Il est important de faire ce rappel le plus tôt possible, ainsi que les personnes peu protégées ou à haut risque de formes sévères. »

À Lire  Les pires études scientifiques sur les cigarettes électroniques

Canicule : comment protéger votre animal de la chaleur extrême
Ceci pourrez vous intéresser :
Quand les gens souffrent de la canicule, les animaux sont aussi victimes…

Accès à l’antiviral Paxlovid 

Accès à l’antiviral Paxlovid 

Les personnes à haut risque d’infections graves devraient obtenir facilement de nouveaux traitements, y compris l’antiviral Paxlovid, « pour éviter de graves bosses à l’hôpital compte tenu de l’été et des mauvaises conditions hospitalières ».

Voir l’article :
Publié le 05/10/2022. communiqué de presseL’AP-HP produira de courtes vidéos de trois…

Projet de loi Covid 

Projet de loi Covid 

Pour rappel, la fin de l’état d’urgence est fixée au 31 juillet 2022. Par ailleurs, le Conseil scientifique, adopté par le Gouvernement sur un projet de loi qui prévoit le maintien d’un système de santé sûr et sécurisé, recommande de protéger le dispositif de. du 1er août 2022 au 31 mars 2023, afin qu’ils puissent suivre l’évolution de l’épidémie et faire face aux récidives durant l’hiver ou l’hiver suivant, afin qu’ils puissent agir rapidement.

Abonnez-vous à la newsletter Top Santé pour recevoir les dernières actualités