Crack à Paris : que sont devenues les « ombres » de Forceval après avoir été évacuées du camp ?

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Début octobre, le square parisien du XIXe, immense «scène de consommation» à ciel ouvert, était évacué. Nous avons retrouvé certains des toxicomanes qui le fréquentaient, hébergés dans un hôtel de grande banlieue.

Par Gwenael Bourdon le 28 novembre 2022 à 06:00 A voir aussi : Canicule : quel comportement adopter avec alerte rouge et orange ?.

C’est un petit hôtel dans une grande banlieue, dont la vocation touristique s’est depuis longtemps perdue. Dans le hall, des enfants avec des cartables croisent un père portant une boîte de lait infantile… Des familles sans abri, hébergées en hébergement d’urgence. Et puis apparaissent Alexandre et Idrissa, la démarche un peu chaloupée, les bras chargés de nourriture achetée au supermarché.

Lire aussi :
Un programme de recherche mené au sein du service d’ophtalmologie du CHU…

À Lire  Avez-vous besoin d'une attention immédiate? Appelez d'abord votre médecin