Crédit immobilier : Les prix continuent d’augmenter inexorablement

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée, Sara vous présente les nouveaux faits d'actualité 

Les taux d’intérêt des crédits immobiliers poursuivront leur inexorable ascension et atteindront la barre symbolique des 2% d’ici 20 ans. Explications.

Depuis ce mois de juillet, la barre symbolique des 2% de taux d’intérêt des prêts immobiliers est désormais dépassée dans plusieurs banques depuis plus de 20 ans, et le phénomène ne semble pas prêt de s’arrêter. Cette hausse importante et soutenue des taux d’intérêt devrait agir comme un dégonflement de la bulle immobilière. Des signes inquiétants pour les vendeurs qui n’ont d’autre choix que de baisser les prix.

Les investissements freinés par les exigences des banques

Les investissements freinés par les exigences des banques

La hausse des taux d’intérêt des crédits immobiliers est constante depuis quelques mois maintenant, et cela s’accompagne malheureusement d’une augmentation de l’apport personnel exigé par les banques. En effet, il a augmenté de manière significative, 78%, au cours de la dernière année. Lire aussi : Trois conseils pour négocier un prix forfaitaire. Le minimum requis est désormais de près de 25% du montant total de la transaction. (Chiffres du Conseil financier)

Une situation douloureuse pour de nombreux vendeurs, qui voient le nombre d’acheteurs potentiels diminuer, et pour de nombreux investisseurs, refroidis par le coût du crédit et le besoin toujours croissant d’intrants.

De nombreux investisseurs préfèrent alors souscrire une rente viagère, qui nécessite un apport bien moindre, garantit un rendement attractif et offre également la possibilité de réaliser un investissement significatif, permettant au retraité de concrétiser son projet de retraite.

Au conseil municipal : subventions et tarifs
Ceci pourrez vous intéresser :
Réunion publique du 26 juillet 2022. 19h, appel nominal : 1 absent…

Des baisses de prix à prévoir dans l’ancien 

Des baisses de prix à prévoir dans l’ancien 

Malgré des années de taux d’intérêt bas et de prix immobiliers surévalués, vendeurs et investisseurs sont affectés par une inflation galopante et une baisse du pouvoir d’achat, notamment dans le contexte actuel de crise énergétique et de dépréciation de l’euro.

À Lire  Comment déboucher votre baignoire

Pour les vendeurs de rentes viagères, cette inflation est bonne. En effet, le viager étant indexé sur le point d’indice de la consommation des ménages (mis à jour mensuellement par l’INSEE), il a sensiblement augmenté ces derniers mois.

Par exemple, un vendeur qui perçoit une rente mensuelle de 1 000 euros sur la base du point d’indice de juin 2021 (105,16), un an plus tard, grâce au point d’indice de juin 2022 (111, 26), la rente est portée à 1 058 euros : 1 000 x 111,26 / 105,16 = 1 058 0069

Plus précisément, cela signifie que ce vendeur percevra 696 euros de revenus supplémentaires au cours de l’année (juin 2022 – juin 2023) : 58 x 12 = 696

Cependant, la bulle immobilière se dégonfle et les prix, notamment pour l’ancien, baissent sensiblement. Selon la société ACDEFI, les anciens prix devraient baisser d’au moins 15% en moyenne sur l’année, la hausse des tarifs fait mécaniquement baisser les prix de vente :

Nous avons identifié les méthodes les plus couramment utilisées par les voleurs pour les obtenir !
Sur le même sujet :
Comment les cambrioleurs marquent les maisons ? Avant d’agir, les cambrioleurs ont…

Un coût du crédit en augmentation et une baisse du pouvoir d’achat immobilier

Un coût du crédit en augmentation et une baisse du pouvoir d’achat immobilier

De plus, le coût relatif du crédit continue d’augmenter. En novembre 2021, ses revenus étaient déjà estimés à 4,8 ans.

En effet, le coût des transactions des ménages n’a pas ralenti depuis le début de l’année 2021 (+4,4 % sur les 11 premiers mois de 2021), tandis que les revenus des ménages issus des mêmes transactions ont crû quatre fois plus vite (+1,1 % sur les 11 premiers mois de 2021). 2021 11 mois). (Prêt Immobilier / CSA). Par le passé, la tendance est encore plus marquée puisqu’il faut désormais 5,5 ans de revenus pour financer le crédit (mai 2022).

À Lire  Conseils pour restaurer votre plomberie

Résultat, selon le courtier Best Rate, le pouvoir d’achat d’un bien immobilier aurait baissé de l’équivalent d’une pièce, soit plus de 10 m2, en seulement 6 mois, et dans plusieurs villes.

Les premiers chiffres sur la baisse des volumes de transactions sont à cet égard impressionnants : ORPI a déjà enregistré une baisse de 17 % et la FNAIM une baisse de 15 %.

Dans cet environnement incertain, il y a une « urgence » pour les vendeurs de vendre, « profitant » de l’inflation et des valeurs marchandes toujours élevées. Et pour les acquéreurs de se tourner vers une rente viagère, qui offre une alternative fiable, socialement responsable et financièrement plus rationnelle aux ventes traditionnelles.

Côté vendeur, c’est aussi l’assurance de trouver un acquéreur plus facilement, tout en bénéficiant d’un large éventail d’options de vente en fonction de votre projet et de vos besoins de trésorerie.

Comment trouver un électricien fiable et compétent ?
Sur le même sujet :
Pourquoi faire appel à un électricien professionnel ? Que ce soit pour…