Créer sa boutique en ligne : un guide pratique en 2022 pour un projet réussi

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

L’arrivée d’Internet dans notre quotidien a bouleversé les modes de consommation. Le commerce en ligne s’est donc largement démocratisé ces dernières années. En effet, depuis 2005, le chiffre d’affaires du e-commerce n’a cessé de croître en France, atteignant 129 milliards d’euros en 2021. Avec cette montée en puissance du e-commerce, une nouvelle forme d’entrepreneuriat a émergé et de nombreuses personnes souhaitent désormais créer leur boutique en ligne.

Il faut dire que cela présente de nombreux avantages, à commencer par le fait que cela revient moins cher que d’installer un magasin physique. De plus, c’est aussi un excellent moyen d’atteindre plus de personnes.

Dans ce guide pratique, nous vous expliquerons comment créer une boutique en ligne : de la stratégie à la phase de conception et de gestion, pour mettre de votre côté les chances de succès dans ce secteur concurrentiel. Vous verrez qu’en utilisant les bons outils, la tâche s’avère plus simple qu’il n’y paraît.

Comment construire sa boutique en ligne ? Deux options à considérer

Comment construire sa boutique en ligne ? Deux options à considérer

Si la réussite de votre projet est en grande partie liée à votre stratégie, elle repose également sur le choix d’une solution auteur adaptée. Lire aussi : Les meilleures applications de transfert d’argent en 2022. Nous vous proposons deux formules adaptées à votre budget et à votre niveau informatique.

Zyro : la plateforme de création de site clé en main

Zyro est une société européenne, basée en Lituanie, qui offre à chacun la possibilité de créer un site internet ou une boutique en ligne, et ce sans connaissance technique du web.

Avec Zyro, c’est simple, vous avez juste besoin de votre ordinateur et d’une connexion Internet pour commencer à créer votre boutique en ligne.

Il s’agit d’une plateforme SaaS (software as a service ou « software as a service ») accessible directement depuis votre navigateur web. L’avantage est qu’aucune installation d’application n’est requise et que vous pouvez y accéder n’importe où.

140 modèles de sites différents

30 jours de remboursement

Ensuite, découvrez les étapes pour créer une boutique en ligne avec Zyro. Si vous souhaitez en savoir plus sur ce service clé en main avant de vous lancer, n’hésitez pas à lire notre avis et test Zyro.

Inscription et choix du template

Pour commencer, vous devrez créer un compte sur la plateforme. L’inscription est gratuite. En fait, Zyro vous permet de commencer à construire votre site sans payer. C’est idéal car vous ne prendrez aucun risque. Ainsi, plusieurs options sont disponibles pour construire votre site : en utilisant le constructeur de site intelligent, en partant d’un modèle prédéfini ou d’un modèle vierge.

Nous vous recommandons de jeter d’abord un coup d’œil aux modèles Zyro dans la catégorie e-commerce.

J’ai actuellement une trentaine. Tous sont propres, modernes et d’aspect professionnel – des atouts essentiels pour une boutique en ligne. Mais surtout ils ont la structure adaptée aux e-boutiques avec les rubriques essentielles.

Si aucune de ces solutions ne vous convient, vous pouvez soit commencer complètement à partir d’une page blanche, soit envisager d’utiliser son constructeur AI (intelligence artificielle). Sur la base de quelques questions sur votre idée et votre style, le constructeur du site est en mesure de vous proposer des modèles qui correspondent à votre projet.

Personnalisation du template

Après avoir choisi une base de travail, vous pouvez la personnaliser presque entièrement (textes, polices, images, couleurs, etc.). Donc, ne vous inquiétez pas si le modèle ne correspond pas parfaitement au style de votre marque.

Vous pouvez modifier l’arrière-plan et la forme grâce à l’éditeur Web Zyro. C’est sans doute la plus grande force de Zyro : la facilité d’utilisation.

Le design de votre boutique en ligne se dessine facilement grâce au système de glisser-déposer qui consiste à utiliser la souris pour ajouter, déplacer ou supprimer des éléments.

Il est important de noter que ce que vous voyez à l’écran est le rendu final de votre site. Vous aurez alors un aperçu immédiat de votre boutique en ligne, ce qui vous fera gagner beaucoup de temps.

Ajout des produits et sélection des moyens de paiements

Lorsque vous êtes satisfait des visuels, vous pouvez passer à l’étape suivante, qui consiste à ajouter des produits à votre boutique.

Zyro facilite grandement cette tâche en intégrant un espace de gestion e-commerce très bien pensé qui contient tous les éléments nécessaires. Vous pouvez commencer par ajouter vos produits dans la section Catalogue puis cliquer sur Nouveau produit. Cet onglet répertorie tous vos articles, vous avez ainsi un aperçu de leurs caractéristiques en un coup d’œil (prix, disponibilité).

Pour chaque produit, vous devrez renseigner un certain nombre d’informations : nom, référence, description, images du produit, poids et dimensions, quantité disponible, prix, taille, etc. Zyro vous donne la possibilité d’activer le ramassage sur place, si vous avez votre propre magasin physique. Dans le cas contraire, vous devrez sélectionner un mode de livraison et ses tarifs.

Enfin, vous devrez configurer les méthodes de paiement dans l’onglet Paiement. L’avantage de Zyro est qu’il prend en charge les principales méthodes de paiement telles que Stripe et PayPal. Le paiement à la livraison est également possible en cas de retrait sur place, par exemple.

Réservation du nom de domaine et mise en ligne du site

Une fois le design et les aspects techniques en place, il ne reste plus qu’à choisir un nom de domaine avant de publier votre site. Là encore, la réservation peut être effectuée directement depuis la plateforme Zyro. Le renouvellement vous coûtera entre 0,99 et 20 euros par an selon l’extension choisie (.com, .net, .fr…).

C’est rapide et facile. N’oubliez pas non plus qu’en souscrivant à un plan premium, Zyro vous offre le nom de domaine gratuit pour la première année. Vous n’aurez donc pas à ajouter ce coût.

Le processus d’obtention d’un nom de domaine ne prend que quelques minutes. Une fois terminé, il ne vous reste plus qu’à mettre votre site en ligne depuis l’éditeur web. La publication est immédiate et les internautes peuvent déjà visiter votre site.

Comme vous l’avez vu, créer une boutique en ligne avec Zyro est simple et rapide. Sa solution ne nécessite pas de pièce externe. Son outil a été conçu pour vous accompagner dans ces démarches.

Sachez également que Zyro ne se contente pas de configurer votre site e-commerce. En plus d’un éditeur Web intuitif, les utilisateurs de Zyro ont accès à un panneau de contrôle back-office qui intègre un gestionnaire de commandes, une passerelle pour différents canaux de vente et des rapports d’analyse de données.

Créez votre boutique en ligne avec Zyro

En bout de ligne, Zyro est parfait pour démarrer une boutique en ligne.

Pour ceux qui souhaitent avoir plus de fonctionnalités et un cadre d’édition Web plus libre, nous recommandons de se tourner vers Wix. Cette plate-forme convient mieux aux grandes entreprises. En contrepartie, l’abonnement au service est plus cher.

WooCommerce : le plugin gratuit à installer sur WordPress

L’autre option qui s’offre à vous pour créer une boutique en ligne est de passer par le CMS WordPress et d’y intégrer WooCommerce. Cette option est moins chère que Zyro, mais demande un peu plus d’huile de coude.

WooCommerce est une extension open source qui vous permet de vendre des produits en ligne. Il est utilisé par un système de gestion de contenu (CMS) tel que WordPress, le plus connu. Il y a aussi Drupal et Joomla, mais notre guide de la boutique en ligne se concentrera sur WordPress.org.

Choix d’un hébergement web et enregistrement du nom de domaine

La première étape consiste à mettre en place les fondations de votre site et cela implique de trouver un hébergement Web.

En fait, si cette option est incluse dans Zyro, ce n’est pas le cas de WordPress. Nous vous recommandons de contacter Hostinger, un hébergeur de qualité avec un excellent rapport qualité-prix.

Hostinger propose trois forfaits qui s’adaptent à différents types de sites allant de 1,49 à 3,99 euros par mois (pour un engagement de trois ans). C’est le moment où vous pouvez également réserver votre propre nom de domaine.

L’enregistrement du nom de domaine peut également être effectué avant de souscrire à un abonnement d’hébergement WordPress sur le site Hostinger. Vous verrez les noms de domaine et les extensions disponibles.

Configuration de WordPress et de son site

L’avantage d’Hostinger est qu’il propose un installateur automatique pour WordPress. Par conséquent, cela ne prend que quelques minutes. Tout ce que vous avez à faire est de rechercher WordPress dans le panneau de configuration de Hostinger et de cliquer sur l’icône.

Ensuite, vous devrez entrer les informations de votre site (URL, langue, nom d’utilisateur et mot de passe administrateur, etc.). Dès lors, votre site WordPress sera déployé sur votre hébergement Hostinger.

Acheter un hébergement Web chez Hostinger

A noter qu’il est possible d’installer manuellement le CMS WordPress, mais la procédure est plus complexe. Nous nous concentrons ici sur la solution la plus simple, qui consiste à passer par l’installateur automatique de Hostinger.

Installation de l’extension WooCommerce

Lorsque WordPress est configuré, vous aurez accès au tableau de bord et pourrez ajouter le plugin WooCommerce pour vendre vos produits en ligne. Pour ce faire, allez dans l’onglet Extensions et « Ajouter ». Remplissez WooCommerce dans la barre de recherche et cliquez sur « Installer maintenant ».

L’installation prend quelques secondes. Lorsque vous avez terminé, cliquez sur « Activer ». Vous serez alors redirigé vers la zone de configuration de votre boutique en ligne, qui se fait en 5 étapes rapides.

Vous devrez d’abord saisir les coordonnées de votre société (nom, adresse postale, adresse e-mail) puis renseigner le secteur d’activité de votre boutique.

Ensuite, vous devrez indiquer le type de produits que vous souhaitez vendre (produits physiques, téléchargements, abonnements, réservations, produits personnalisables) et le nombre d’articles que vous souhaitez vendre. Enfin, vous devrez choisir un thème (template) pour définir le design de votre boutique.

Si vous avez déjà choisi un thème WordPress, sachez qu’il est définitivement compatible avec WooCommerce. Ensuite, vous pouvez continuer avec votre thème actuel.

Ajout de produits

Une fois les éléments techniques et l’aspect visuel mis en place, il vous faudra encore ajouter vos produits à votre catalogue depuis l’interface WooCommerce, ce qui revient à ajouter une page dans WordPress.

Allez dans l’onglet Produits et cliquez sur « Ajouter un produit ». Pour chaque article, vous devrez renseigner les données suivantes : nom de l’article, description, images ou vidéo, prix, catégorie, quantité en stock, poids, taille, etc. C’est similaire à ce que l’on trouve dans Zyro. Une fois les champs remplis, cliquez sur le bouton « Publier ».

Configuration du paiement, de la livraison et de la taxation

Avant de pouvoir lancer votre boutique et générer des ventes, vous devrez encore ajuster certains éléments logistiques comme le prestataire de services de paiement. WooCommerce est compatible avec Stripe, PayPal et Klarna. Notez que certaines passerelles de paiement nécessitent des frais supplémentaires.

Concernant la livraison, WooCommerce vous demandera de définir une zone d’expédition et un mode de livraison. Vous pouvez aller un peu plus loin en optant pour la livraison gratuite avec un minimum de dépenses. Le retrait sur place est également possible.

Enfin, WooCommerce vous permet de configurer les options IVA à partir de l’onglet Paramètres.

Acheter un hébergement Web chez Hostinger

Avantages de WordPress et WooCommerce

Inconvénients de WordPress et WooCommerce

Vous savez maintenant comment créer votre propre boutique en ligne. Deux solutions s’offrent à vous : une clé en main, simple et rapide à mettre en place, mais aussi un peu moins flexible avec la plateforme de création Zyro.

Et l’autre un peu plus complexe, mais plus adaptable, qui nécessite l’achat d’un hébergement web et l’installation de WordPress puis du plugin WooCommerce. Dans tous les cas, nous vous déconseillons de vous fier à une agence spécialisée car cela vous coûtera beaucoup plus cher et vous serez dépendant de l’agence pour effectuer d’éventuelles modifications.

Nvidia réfléchit à sa technologie Reflex
Lire aussi :
Nvidia nous invite à faire le point sur sa technologie Reflex, avec…

Ce qu’il faut faire avant de lancer sa boutique en ligne

Ce qu’il faut faire avant de lancer sa boutique en ligne

L’envie de créer une boutique en ligne surgit souvent suite à une idée qui se transformera ensuite en projet e-commerce.

Et ce dernier évoluera certainement au fur et à mesure de vos recherches (études de marché, analyse de la concurrence, allocation budgétaire, etc.), ce qui est tout à fait normal. Un projet e-commerce prend forme petit à petit.

Pour cela il est primordial de développer votre stratégie avant de démarrer votre activité e-commerce. En effet, lancer une boutique en ligne ne se fait pas sur un coup de tête. C’est un projet qui demandera du temps et de la réflexion. Avant même de s’intéresser à la plateforme de build, il est conseillé d’étudier les points suivants :

Quel(s) produit(s) vendre ?

A part ceux qui fabriquent déjà leurs produits, le choix du ou des produit(s) à vendre est LA question fondamentale et c’est sans doute celle qui prend le plus de temps. Dans tous les cas, il est important d’étudier l’offre avant de se lancer pour éviter d’entrer dans un marché surreprésenté. Au lieu de cela, visez des secteurs moins compétitifs. Vous pourrez vous distinguer plus facilement.

Combien de produits vendre ?

Sachez qu’il existe différents types de boutiques en ligne. Certains ne vendent qu’un produit avec des caractéristiques différentes (taille, couleur, etc.). On parle d’un magasin mono-produit.

D’autres sont plus génériques et vendent différents produits dans différentes catégories (vêtements par exemple). Gardez à l’esprit que parfois trop de choix peut être déroutant pour les visiteurs.

Aussi, la tendance actuelle est de garder une ligne directrice et de se concentrer sur un thème. Par exemple, il existe des boutiques en ligne spécialisées dans un seul produit (thé matcha, affiches, bougies, etc.).

Qui va acheter mes produits ?

L’identification de ses acheteurs est essentielle pour mettre en œuvre sa stratégie marketing et publicitaire. Pour mieux connaître votre clientèle cible, vous devez établir un profil type. Il est donc plus facile de savoir comment approcher vos acheteurs, mais aussi le prix qu’ils sont prêts à payer.

À quel prix vendre mes produits ?

Établir un prix de vente n’est pas si simple car plusieurs facteurs entrent en jeu : votre marge n’est pas la seule chose à considérer. Il faut aussi fixer un prix suffisamment attractif pour que les clients achètent, d’où l’importance de connaître ses clients.

Il est également intéressant d’analyser les tarifs de la concurrence pour se faire une idée des tarifs pratiqués.

Ai-je les compétences pour fabriquer le produit ?

Si vous fabriquez déjà vos propres produits et souhaitez les mettre en vente, vous n’avez pas à vous soucier de trouver un fournisseur. Sinon, vous devriez certainement envisager de trouver un grossiste réputé.

Le dropshipping peut aussi être une solution car il existe une multitude d’articles différents sur les sites de grossistes. La qualité des articles varie considérablement, alors prenez le temps de fouiller.

Quelles sont les démarches juridiques à effectuer ?

Le lancement d’un site internet implique le traitement des données personnelles des internautes. Il faudra donc remplir une déclaration auprès de la CNIL. De plus, vous devrez informer vos visiteurs si votre site enregistre ou non des cookies et dans quel but.

Bien entendu, il est obligatoire de rédiger les mentions légales et les conditions générales de vente (CGV). Rassurez-vous, il existe des outils qui génèrent ces textes automatiquement.

Quel nom donner à ma boutique en ligne ?

Si vous avez déjà une marque ou un nom commercial, vous pouvez opter pour ce dernier pour votre nom de domaine. Si vous partez de zéro, vous devrez trouver un nom pour votre site. Il est recommandé de choisir un nom de domaine court, facile à retenir, professionnel et, idéalement, lié à votre entreprise ou à votre produit afin que les clients potentiels sachent immédiatement ce que vous proposez.

Bien sûr, vous pouvez choisir d’utiliser votre propre marque. L’important est que le nom de domaine reflète ce que vous faites et qui vous êtes. Si vous n’avez pas d’inspiration, sachez que Zyro propose un générateur de nom d’entreprise gratuit.

Créez votre boutique en ligne avec Zyro

Bien que cette étape de configuration soit la moins amusante du processus, il est essentiel que vous la révisiez dès le début. Cela vous évitera de perdre du temps (et de l’argent) plus tard avec un plan de développement imparfait ou inexistant.

Urgence écologique : la technologie ne nous sauvera pas
Sur le même sujet :
La technologie nous sauvera. C’est quelque chose que nous avons beaucoup entendu…

Gérer sa e-boutique après le lancement

Gérer sa e-boutique après le lancement

Dans ce guide pour créer une boutique en ligne, nous avons examiné les méthodes les plus simples que vous pouvez utiliser pour créer un site de vente sur Internet et les questions à vous poser avant de vous lancer.

Votre site est maintenant en ligne. Si vous avez déjà fait beaucoup de travail à ce stade, cela ne s’arrête pas là car vous devez maintenant gérer votre boutique, de la prise de commande à l’expédition, en passant par les remboursements ou les demandes des clients. Heureusement, Zyro et WooCommerce intègrent une solution de gestion avec des outils automatisés.

Gestion de l’inventaire

Avec Zyro et WooCommerce, ils offrent tous deux un contrôle des stocks intégré. Indiquez simplement les stocks disponibles pour chaque article. A chaque commande passée, la quantité sera mise à jour automatiquement. Avec Zyro, vous pouvez également envoyer une alerte lorsqu’une quantité minimale est atteinte (vous la définissez).

Il est donc beaucoup plus facile de suivre vos stocks car vous n’aurez pas besoin de télécharger un logiciel supplémentaire dédié. Tout est sur une seule plateforme. De plus, lorsqu’un produit n’est plus disponible, vous pouvez le masquer d’un simple clic.

Suivi des commandes

La force des solutions proposées est qu’elles intègrent toutes deux un gestionnaire de commandes.

Chaque commande passée apparaîtra dans l’onglet Commandes. En un coup d’œil, vous saurez donc qui a acheté quoi, quand et à quel prix. Vous n’avez pas à vous soucier de recevoir vos commandes. Tout est enregistré directement à partir de l’historique des ventes. Gagnez un temps précieux et évitez les erreurs lors de la copie des données dans le logiciel de comptabilité.

Répertoire des clients

Zyro et WooCommerce répertorient les données clients à partir du tableau de bord de gestion. Vous aurez facilement accès à leurs coordonnées et au nombre de commandes passées. Vous pourrez alors reconnaître les clients réguliers des nouveaux. Les profils clients sont des données précieuses qui peuvent être réutilisées, par exemple, lors de vos campagnes marketing. Au fait, Zyro vous permet de gérer directement la publicité par e-mail pour chaque client.

Gestion de la livraison

Enfin, sachez qu’il vous suffit de sélectionner le mode de livraison approprié depuis le back office de votre e-boutique.

Par exemple, Zyro peut automatiser les tarifs d’expédition en fonction des transporteurs. Il sera également possible de fixer des frais de port particuliers sous certaines conditions définies par vous (montant dépensé). Bien sûr, vous pouvez aussi envisager de venir chercher sur place si vous avez une prise.

Rapports d’analyse

Zyro et WooCommerce proposent des outils d’analyse pour mesurer efficacement les performances de votre boutique en ligne. Et si vous souhaitez des statistiques plus détaillées, vous avez la possibilité d’ajouter d’autres applications telles que Google Analytics.

L’avantage de ces rapports est d’avoir un aperçu complet de vos visiteurs et du succès de votre entreprise. Il est très utile pour prendre des décisions stratégiques.

Choisir la plateforme de build Zyro ou le plugin WooCommerce via WordPress, c’est s’assurer d’avoir tous les éléments disponibles pour votre boutique en ligne. En fait, ils fournissent une solution de gestion complète avec un panneau de contrôle très intuitif dans Zyro. On apprécie particulièrement l’interface Zyro Store Manager très réussie, mais qui n’en reste pas moins adaptée aux e-commerçants qui débutent dans le secteur.

Publireportages | L'été indien à Annecy… une belle et merveilleuse saison ! - GROUPE ECOMEDIA
Lire aussi :
À peine repartis les derniers vacanciers de l’été, commence une nouvelle saison…

Développer son activité e-commerce

Développer son activité e-commerce

L’objectif de chaque entrepreneur est de développer son entreprise. Pour cela il est nécessaire de faire un plan marketing lors de l’élaboration de votre stratégie e-commerce. Bien entendu, ce plan peut évoluer dans le temps en fonction des éléments extérieurs et des résultats obtenus.

Concrètement, pour développer votre activité e-commerce, vous devez augmenter vos ventes afin de générer plus de profits. Cela peut se faire par plusieurs moyens :

Augmenter sa visibilité en ligne

Examinons ces points point par point. Comme nous l’avons dit, la première option pour développer davantage votre entreprise est d’augmenter la visibilité de votre boutique en ligne. Plus de visiteurs signifie plus de ventes, tant que les visiteurs correspondent au profil de l’acheteur pour votre produit.

Il est donc conseillé de réaliser une campagne publicitaire ciblée. Cela ne sert à rien de multiplier vos annonces si les personnes qui les voient ne répondent pas à vos critères. Concentrez-vous plutôt sur les prospects, vous économiserez de l’argent. Les outils actuels (Google et Facebook Ads) permettent un ciblage très précis des consommateurs (âge, lieu de résidence, catégorie socioprofessionnelle, enfants, études supérieures, etc.).

Pour augmenter votre visibilité en ligne et vendre plus, vous pouvez diversifier vos canaux de vente. Que ce soit avec Zyro ou WooCommerce, il est possible de vendre sur les réseaux sociaux (Facebook Shop, Instagram). Si votre budget le permet, vous pouvez également envisager de faire appel à des influenceurs. La vente sur les places de marché en ligne est également une option (Google, Amazon, eBay).

Aussi, il est intéressant de penser au référencement organique (SEO) pour attirer plus de visiteurs. Contrairement à la publicité payante, le SEO vise à positionner votre site dans les moteurs de recherche comme Google.

La meilleure façon d’y parvenir est de développer une section de blog sur votre boutique et d’écrire des articles liés à votre sujet, qui démontrent votre expérience et répondent à un problème. Les internautes en quête d’informations tomberont alors sur votre article et vous pourrez alors les rediriger plus facilement vers votre espace de vente.

Le référencement prend plus de temps que la recherche payante, mais c’est une bonne stratégie à long terme, alors réfléchissez-y. De plus, c’est gratuit. Zyro inclut un module de blog ultra simple à utiliser.

Créez votre boutique en ligne avec Zyro

Inciter à l’achat

Pour augmenter vos ventes, vous pouvez également inciter les visiteurs de votre site à acheter vos articles. Il s’agit de créer des offres promotionnelles avec un compte à rebours ou encore d’afficher le stock restant lorsqu’il est faible. De cette façon, les clients potentiels ne voudront pas perdre l’affaire et seront plus susceptibles d’acheter le produit.

N’hésitez pas à proposer la livraison gratuite à partir d’un certain montant. Sachant que les frais de livraison constituent parfois un frein aux internautes, cela peut être une solution intéressante. De même, lorsque cela est possible, la mise en place d’une garantie satisfait ou remboursé est un plus pour rassurer le client avant de procéder à l’achat.

De plus, la récupération des chariots abandonnés est un exemple efficace d’incitation à l’achat. Il consiste à envoyer un e-mail à l’acheteur potentiel lui rappelant les articles qu’il a placés dans le panier. Il a peut-être oublié de passer une commande car il n’avait pas de carte de crédit au moment du paiement. Il est donc intéressant de jouer cette carte en lui rappelant ce qu’il voulait acheter. De plus, c’est une fonctionnalité offerte par Zyro.

Si les éléments que vous mettez en place ne fonctionnent pas, vous pouvez envisager de baisser vos prix. Attention, ne soyez pas pressé. Si vous estimez que votre stratégie de prix n’est pas le problème et que vous ne pouvez pas réduire votre marge, vous devrez jouer sur d’autres facteurs.

Élargir son public

Il ne faut pas oublier que le principal avantage d’une boutique en ligne est qu’elle est accessible à toutes les personnes disposant d’une connexion Internet et d’un moyen de paiement. Contrairement à un magasin physique, il n’y a pas de frontières géographiques strictes. Atteindre un public plus large augmente vos chances de vendre vos produits.

Pour cela, sachez que Zyro et WooCommerce intègrent un outil de traduction de site, permettent d’accepter les devises étrangères et de gérer la livraison internationale.

Fidéliser ses clients

La plupart du temps, un client satisfait est un client fidèle, c’est-à-dire qu’il y a de fortes chances qu’il revienne magasiner chez vous la prochaine fois. Raison de plus pour offrir une belle expérience shopping.

Pour cela, il faut proposer une boutique ergonomique et agréable à naviguer, mais aussi assurer un service client joignable et réactif en cas de questions. Les consommateurs sur Internet sont également sensibles à ces éléments.

Il est également conseillé de laisser vos clients s’exprimer via un formulaire de contact ou directement par e-mail, notamment lorsqu’ils sont insatisfaits. Vous pouvez transformer une expérience négative en une expérience positive en offrant un bon ou un remboursement, par exemple. De plus, la collecte des avis clients améliorera votre service. Vous pouvez également en afficher certains dans votre boutique pour montrer que vous êtes un vendeur fiable et sérieux.

Voici quelques conseils pour développer efficacement votre e-boutique. Bien sûr, c’est à vous de réfléchir au plan de développement le plus adapté à vos compétences, votre produit et votre budget.

Site123 : Notre avis complet sur ce créateur de site internet (test 2022)
Ceci pourrez vous intéresser :
La création de sites Web est un processus qui est censé devenir…

Conclusion : Zyro, la solution la plus simple pour construire sa boutique en ligne

Conclusion : Zyro, la solution la plus simple pour construire sa boutique en ligne

En 2022, plus que jamais, le e-commerce est un secteur en ébullition. C’est bon à savoir quand on sait que créer une boutique en ligne offre de nombreux avantages, à commencer par des coûts de fonctionnement inférieurs à ceux d’une boutique physique.

Si vous envisagez de lancer votre propre boutique en ligne, sachez que vous pouvez le faire simplement, sans faire appel à un développeur web et sans prendre de risques excessifs. Zyro est une plateforme de création de site internet conçue pour les débutants et qui intègre tous les outils nécessaires à la création de votre site de vente : templates modernes, éditeur web, gestionnaire de boutique (commandes, inventaires, taxes, etc.) et analyse de trafic.

Créez votre boutique en ligne avec Zyro

L’autre solution consiste à utiliser le CMS WordPress et à installer WooCommerce. Ce plug-in offre beaucoup de fonctionnalités, mais sa configuration est un peu plus longue et complexe. Si WooCommerce est gratuit, gardez à l’esprit que certaines options sont payantes. De plus, si vous choisissez cette alternative, vous devrez réserver votre hébergement web.

L’aventure de la vente en ligne n’est pas un long fleuve tranquille, mais en ayant les bons outils, une stratégie bien pensée et une véritable ouverture d’esprit, vous avez déjà les principales clés en main pour y arriver.

À Lire  RDC : Kinshasa mise sur la technologie pour atteindre ses objectifs de développement durable | Afrique 21