Crise énergétique : chauffage, électricité, le montant spectaculaire des factures de l’Elysée

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Economie d’énergie, crise énergétique, inflation… Des mots qui reviennent fréquemment comme une vieille critique et laissent présager un hiver rigoureux. Avec des restrictions qui menacent moins chaque jour.

« La fin de l’abondance » : cette formule utilisée par Emmanuel Macron en Conseil des ministres en août a déjà annoncé la couleur. Il va falloir économiser l’énergie. Partout, y compris à l’Élysée. Surtout l’Élysée, en fait. Exemple de questions.

A lire aussi :

En travaux

« La fin des masses, l’indifférence » : inquiet de divers problèmes, Emmanuel Macron met en garde les Français Lire aussi : Baromètre LPI-SeLoger juillet 2022 : quelles sont les tendances des prix de l’immobilier ?.

Comme tous les lieux de pouvoir en France, l’Élysée est un soi-disant « filtre du pouvoir ». Selon RTL, citant le magazine Nous demain, « si l’Élysée devait être testée, sa note serait E, de A à G ». Selon « le dernier rapport du Conseil des inspecteurs, le réseau électrique et les conduites d’eau sont vétustes, les chaudières sont insuffisantes et tout cela entraîne une grande perte d’énergie ». « Tout est cassé » et cela a un coût. En 2020, les factures de gaz et d’électricité ont même dépassé la barre des 750 000 euros : 345 159 euros pour le chauffage et 412 881 euros pour l’électricité, selon Le Progrès.

Vignoble nantais. Il fonde comme chauffagiste hydraulique à Landreau
Sur le même sujet :
Originaire de Landreau, Mathieu Franco vient de s’imposer comme ingénieur en hydraulique-chauffage,…

À Lire  L'évier ne se vide pas bien ? Voici comment déboucher un évier bouché avec des moyens simples !