Cueillette des champignons : conseils et bonnes pratiques pour éviter les intoxications

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

L’arrivée de l’automne marque le retour de la saison de cueillette des champignons. C’est une épreuve dangereuse car elle montre le risque d’ivresse (voire de mort) s’il y a confusion entre différentes races.

En 2021, quatre personnes sont décédées suite à la confusion d’un type de champignon comestible avec du poison. Et 2022 ne sera peut-être pas hors-la-loi puisqu’au 1er septembre, plus de 60 cas ont déjà été recensés.

Que vous soyez un professionnel ou un utilisateur occasionnel, restez vigilant et suivez les bonnes pratiques pour une utilisation en toute sécurité :

Comment réagir en cas d’intoxication ?

Comment réagir en cas d’intoxication ?

Si un ou plusieurs symptômes apparaissent (par exemple, épisodes de diarrhée, vomissements, nausées, tremblements, vertiges ou troubles visuels), alors appelez le 15 ou le centre antipoison de votre région (liste complète en cliquant ici), en expliquant qu’il a mangé des champignons . Lire aussi : 8 conseils pour éviter l’épuisement, le stress et donner le meilleur de soi.

Remarque : Les symptômes apparaissent généralement dans les 12 heures suivant la consommation d’alcool et l’état de la personne peut s’aggraver rapidement. Mieux vaut donc observer les heures du ou des derniers repas, l’heure de l’apparition des premiers symptômes et économiser la suite de la récolte pour être connue…

TÉMOIGNAGES. A Vire Normandie, les gares de passage sont réservées aux patients sans dentiste
Lire aussi :
Pourquoi certains médecins ne prennent plus de nouveaux patients ? Des médecins…

À Lire  Comment protéger votre enfant des moustiques cet été ?