Cyrielle Bon (Destination Canada) : « Nous voulons véhiculer d’autres images du Canada »

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Pour le marché français, le Canada, c’est le Québec. Et si l’office de tourisme ne se plaint pas de cet amour, alors il fait la promotion de toutes les autres provinces du pays avec de nombreux types. Entretien avec Cyrielle Bon, directrice France de Destination Canada.

Pour le marché français, le Canada, c’est le Québec. Et si l’office de tourisme ne se plaint pas de cet amour, alors il fait la promotion de toutes les autres provinces du pays avec de nombreux types. Entretien avec Cyrielle Bon, directrice France de Destination Canada.

L’Echo tourisme : Destination Canada vient de dévoiler sa nouvelle stratégie pour le marché français. Le Québec prend-il trop de place?

Cyrielle Bon : Ça nous arrange bien que les Français aient une relation particulière avec le Québec. Ce n’est pas un problème du tout, au contraire. La province de La Belle est une route naturelle pour les touristes français au Canada, et est souvent la destination de leur premier voyage dans le pays. Mais ce que Destination Canada veut faire passer comme message au marché français, c’est que le Canada compte 13 provinces… et de nombreuses destinations. C’est autant de voyages différents que possible, d’expériences de vie. Nous voulons transmettre quelques images du Canada, montrer toutes ses formes.

Les Français – et la distribution – ne comprennent pas la destination ?

Cyrielle Bon : D’après nos études, les Français savent que le Canada, ce n’est pas que le Québec. Ils visualisent des lacs turquoise, des montagnes, des régions du Nord… Mais ils mélangent un peu toutes les provinces. Parfois, certaines personnes pensent à trouver des lacs turquoise fabriqués par des glaciers au Québec, par exemple. Ainsi, avec cette stratégie, notre objectif est d’aider les professionnels et les touristes français à mieux discerner toutes ces propositions dans leur esprit. Presque comme aux États-Unis ! Les Français savent très bien qu’un voyage en Californie n’est pas la même chose que de vivre à New York ou en Floride.

C’est un pays qui vit avant de se vendre.

Comment communiquez-vous ce message au marché ?

Cyrielle Bon : Nous allons travailler de différentes manières. Dans un premier temps, nous allons lancer des campagnes dans les principaux médias, en B2C. Si les Français peuvent poster des photos dans ces provinces, ils sauront quoi demander à leur agent de voyage. Bien entendu, nous accompagnerons ces projets de campagne B2B, et de formation à la distribution. Nous avons également lancé un podcast sur Spotify pour pouvoir approfondir certains sujets, comme la sensibilisation aux ours polaires. Et, bien sûr, nous organiserons des voyages pédagogiques. Vous ne connaissez jamais mieux une destination que vous ne l’avez visitée. Surtout quand la production est aussi diversifiée qu’au Canada. C’est un pays qui vit avant de se vendre.

Donc, à part le Québec, quelles sont selon vous les provinces qui ont le plus de potentiel sur le marché français ?

Cyrielle Bon : Nous allons nous concentrer sur toutes les provinces desservies par des vols directs depuis la France, car c’est très important pour les Loisirs. C’est le cas à Toronto (Ontario), Vancouver (Colombie-Britannique) ou Calgary (Alberta). Chacune de ces provinces vaut à elle seule un voyage. Mais je pense que la Colombie-Britannique a le plus de potentiel. Les Français relient le Canada avec ce qu’ils pourront voir dans cette province. Et le vol n’est pas si long, puisqu’il passe par le cercle polaire arctique, il faut environ 9 heures pour se rendre à Vancouver depuis Paris. De là, il suffit de louer une voiture pour vivre quelque chose de complètement différent du Québec. C’est donc notre travail : mettre les noms des provinces sur les images d’Épinal que les Français ont du Canada.

À Lire  Toutes les photos de la nouvelle BMW M2 avec de superbes pièces M Performance

Le marché s’est-il redressé depuis la réouverture des frontières du pays en septembre 2021 ?

Cyrielle Bon : Fin août 2022, 260 000 touristes français ont visité le Canada. Cela représente environ 70 % du nombre total de visiteurs français enregistrés en 2019, mais nous nous rapprochons d’une année de référence. Car surtout pour des raisons opérationnelles le Canada ne pourra pas accueillir beaucoup de Français cet été. Bien sûr, comme dans beaucoup d’autres domaines, il y a une pénurie de main-d’œuvre dans certains secteurs, comme l’hôtellerie et la restauration. Par conséquent, certains centres n’ont pas été entièrement ouverts cet été. Mais les taux d’occupation sont bons. Et ces chiffres sont conformes au plan stratégique de Destination Canada, qui est de travailler sur la valeur client plutôt que sur de simples chiffres.

Articles similaires

Si vous êtes un visiteur, un employé ou un étudiant, vous pouvez soumettre votre candidature en ligne à l’aide de cet outil. Vous aurez également la possibilité de remplir une demande papier. Ceci pourrez vous intéresser : Taille du marché de la biométrie automobile, part, croissance de l’industrie mondiale 2022, tendances, moteurs émergents, demandes, acteurs clés, technologies émergentes et potentiel de l’industrie d’ici 2030 – Androidfun.com. Si vous êtes admissible à un déménagement permanent, vous devez soumettre une demande papier.

MAINTENANCE. La Vendée Marion Hérault-Garnier commente le Women's Motorcycle Tour
A voir aussi :
Le Tour de France féminin se termine le dimanche 31 juillet. Toute…

Est-ce que la vie est plus chère au Canada ?

Planifiez vos dépenses au Canada Le coût de la vie au Canada est de 6,9 ​​% inférieur à celui de la France. Le pouvoir d’achat de la région y a également augmenté de 3,7 %. En voyage, prévoyez un budget site internet d’au moins 93 €/jour et par personne (125 CAD/jour).

Combien coûte le loyer au Canada? Selon l’agence fédérale du logement, le loyer mensuel moyen d’un appartement de deux chambres dans les zones étudiées est passé à 1 167 $ en 2021. Les marchés avec les loyers mensuels les plus élevés sont restés Vancouver et Toronto, où ils ont atteint respectivement 1 824 $ et 1 679 $.

Quel est le coût de la vie au Canada ?

L’économie et le niveau de vie du Canada sont à peu près les mêmes que ceux de la France. Généralement, les prix pratiqués sont encore plus bas. Il n’est donc pas nécessaire d’attendre un budget supplémentaire pour votre tournée canadienne.

À Lire  Diffusion automatique. Mouvements dans les réseaux en septembre 2022

Quelle sont les avantages de vivre au Canada ?

Force du marché du travail Le Canada a également l’un des taux d’emploi les plus élevés des pays de l’OCDE. Des centaines de postes sont aussi à combler pour les francophones, dans différents domaines comme l’alimentation, le tourisme, les transports, la technologie.

Boîtes noires et contrôle de vitesse : ce qui change pour les motards aujourd'hui
Lire aussi :
Le 6 juillet 2022 est une date importante car les fameuses boîtes…

Quel est le visa le plus facile à obtenir pour le Canada ?

Demander un visa électronique, communément appelé AVE (Electronic Travel Authorization) ou ETA (Electronic Travel Authorization) pour le Canada est le moyen le plus simple et le plus rapide de visiter le Canada.

Quel visa est le plus facile à obtenir ? En général, la Lituanie est le pays le plus facile à obtenir un visa Schengen, les autorités fournissant 98,7% & nbsp; conditions. Le pays reçoit également moins de demandes que des pays comme l’Allemagne ou la France, car ils sont plus populaires auprès des touristes et des voyageurs d’affaires.

Quelle est la province la plus facile pour immigrer au Canada ?

Si vous parlez français et souhaitez déménager au Manitoba, vous pourriez être admissible au Programme des candidats des provinces du Manitoba (MPP) dans sa section Invitation du Manitoba. Invitation au Manitoba, une initiative du Programme des circonscriptions provinciales (PCM), est une stratégie francophone et économique.

Quel visa choisir Canada ?

La principale différence entre ces deux types de visas est qu’un visa à entrée unique permet à une personne d’entrer au Canada une seule fois, tandis qu’un visa à entrées multiples lui permet d’entrer au Canada plusieurs fois.

Ceci pourrez vous intéresser :
Le patron de BMW a révélé sur quels segments seront positionnés les…

Comment contacter un agent de l’immigration Canada ?

1-888-242-2100

  • Du lundi au vendredi, 8 h. à 16h (ton temps)
  • non disponible les jours fériés.

Comment contacter Immigration Québec? Vous pouvez également joindre le bureau d’Immigration Québec en communiquant avec le Service à la clientèle (informations générales) : Région de Montréal : 1 514 864-9191. Ailleurs au Québec (sans frais) : 1 877 864-9191. De l’extérieur du Québec : 1 514 864-9191.

Comment contacter l’Immigration canadienne depuis la France ?

Le numéro de téléphone est le 1-888-242-2100. Si vous êtes à l’extérieur du Canada ou avez un cas à l’extérieur du Canada, communiquez avec le bureau des visas où vous avez soumis votre demande.

Comment parler à un agent d’Immigration ?

Les clients peuvent appeler du lundi au vendredi, de 8 h à 16 h. au 1-833-995-0002.

Qui appeler pour immigrer au Canada ?

Si vous êtes au Canada, vous pouvez appeler le numéro de la ligne d’assistance d’IRCC pour plus d’informations sur votre situation : 1-888-242-2100. Vous pouvez également obtenir de l’aide du centre de dépannage.

La Jonchère Vendée. Accident : deux blessés graves à moto au CHU de Nantes (Éditorial Les Sables-d'Olonne)
Sur le même sujet :
Sinistre (les informations fournies peuvent être modifiées ou interprétées au moment de…