Danse : les élèves du conservatoire d’Alès remportent un 2e prix

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Lors de la finale nationale de la confédération nationale de la danse, à Montpellier, les élèves du conservatoire Maurice-André montent sur la deuxième marche du podium.

« C’est la plus belle des récompenses, de la reconnaissance du travail en tant que pédagogue, mais aussi en tant qu’artiste chorégraphe que nous restons, dans nos âmes. » Malory Sans, professeur de danse au Conservatoire Maurice-André, profitera pleinement de cette deuxième place à laquelle ses élèves sont parvenus lors de la finale nationale de la confédération nationale de la danse, à Montpellier.

Un prix national salle Berlioz, à Montpellier

Le 28 mai, dans une salle Berlioz comble, les huit danseurs et une danseuse ont présenté au jury leur création, intitulée Utopia. Ceci pourrez vous intéresser : Cotentin. Sébastien ouvre sa propre entreprise pour la conception et l’ameublement de salles de bains.

Sur le thème Prologue, du musicien Wood Kid, Alizée, Iliana, Margaux, Eléa, Charlotte, Manon, Eva, Laura et Morgann séduisent le jury et montent donc sur la deuxième marche du podium dans la catégorie danse moderne.

Voir l’article :
Si un lot est assez maison, il peut augmenter son prix de…

« C’est le travail de toute une vie qui est reconnu »

Un prix précieux, tant pour sa dimension nationale que pour l’exigence nécessaire devant des jurys d’envergure nationale ou internationale. Ceci pourrez vous intéresser : A Trémargat, le projet de création d’un hameau de lumière avance. « C’est le travail d’une vie qui est reconnu », poursuit Malory Sans, dont le travail de formation se poursuit avec la prochaine session d’examens de fin d’année au conservatoire d’Alès Agglo.

À Lire  Bonjour Depann', le spécialiste local du dépannage d'urgence

« C’est une nouveauté pour tendre vers un enseignement de qualité, assurer un suivi et valider le niveau en fin de cycle », précise le professeur. Un engagement en faveur du 6e art dont profiteront les Alésiens, lors du gala de danse, le 21 juin, au théâtre du Cratère.

Sur le même sujet :
Les vitraux de l’église d’Ambenay (Eure), peints à l’origine en 1899 ont…