De nombreux points positifs peuvent expliquer la possible disparition de la vignette verte d’assurance

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée, Sara vous présente les nouveaux faits d'actualité 

Il est temps que les assureurs disparaissent de la vignette verte de l’assurance. D’ailleurs, l’organisation de ces opérateurs a déjà lancé des modes qui devraient conduire à un tel résultat. De nombreux points positifs peuvent expliquer cette décision, selon les spécialistes qui mettent l’accent sur les indicateurs pointant dans ce sens.

Depuis 40 ans, les usagers de la route doivent afficher des vignettes vertes d’assurance auto et moto à droite du pare-brise. Par ailleurs, il faut préciser que cette carte sert à prouver que le véhicule a été assuré il y a 35 ans, si l’on peut dire, qu’il fait partie intégrante du quotidien des Français.

Mais il n’y a peut-être pas si longtemps, la fédération des assureurs estime que ce mécanisme a fait son temps et devrait céder la place à un système plus efficace dans la lutte contre la fraude ou le réchauffement climatique, sans parler des bénéfices dont bénéficieront les assurés.

& gt; & gt; CLIQUEZ ICI POUR COMPARER LES ASSURANCES AUTO & lt; & lt;

Des avantages pour les assurés

Des avantages pour les assurés

Selon la fédération des compagnies d’assurances, des discussions ont été engagées avec les pouvoirs publics sur la future suppression de la vignette verte. A voir aussi : Indemnisation des victimes d’un véhicule non assuré. Et si l’organisme atteint ses objectifs, les assurés auront jusqu’en 2023 ou 2024 pour s’y préparer et se dire qu’ils peuvent en récolter les bénéfices qui seront sûrement remarqués.

A commencer par des primes qui pourraient être réduites, cette année, après quatre années de croissance, la tendance est à la baisse. Économiser quelques euros est donc possible selon les analystes qui rappellent aussi qu’avec cette éventuelle disparition, une amende de 35 euros sera aussi de la partie. Ceci, en référence à celui lié à l’oubli de changement de vignette.

Il y a donc des avantages financiers, d’autant plus que les conducteurs auront moins de documents à présenter lors des contrôles routiers.

Réforme boursière : L'ANCDGP demande l'abrogation du décret
A voir aussi :
Dans une lettre envoyée au Premier ministre fin janvier, l’ANCDGP a appelé…

D’une pierre, deux coups

D'une pierre, deux coups

Pour les assureurs, la décision de supprimer la vignette verte d’assurance s’explique principalement par deux raisons principales :

Concernant le premier point, en effet, ils rapportaient que ce certificat pouvait être facilement falsifié et pouvait inciter certains conducteurs à conduire sans assurance automobile valide, alors que, rappellent-ils, ils font face à des conséquences désastreuses en cas d’accident, soulignant que :

Et la liste des sanctions est longue :

A ces spécialistes s’ajoutent :

En supprimant la vignette, la Fédération laissera place à la documentation FVA, en vigueur depuis 2016, qui comprend tous les véhicules assurés. Cela devrait faciliter le contrôle car cela pourrait se faire automatiquement à travers la plaque d’immatriculation grâce au radar.

Concernant la deuxième ligne. Attention, cette attestation est sur papier et depuis son existence, les Français n’ont retenu que l’autocollant le plus utile, qui ne fait que les deux tiers d’une feuille A4. Le tout pour s’assurer que le déménagement renforce l’empreinte écologique du secteur, ce qui réduira également les impacts financiers et environnementaux associés à l’impression.

Sur le même sujet :
Les trottinettes électriques ont le vent en poupe dans les rues de…