Déesse du glucose : que pensez-vous des conseils nutritionnels de l’Instagrameuse Jessie Inchauspé ?

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Publié le 21/09/2022 à 19:00.

, mise à jour le 21/09/2022 à 19h00.

en coopération avec

dr. Arnaud Cocaul

Glycémie régulée : des bénéfices sur l’humeur, l’énergie, la peau

Glycémie régulée : des bénéfices sur l’humeur, l’énergie, la peau

(médecin nutritionniste) Ceci pourrez vous intéresser : Les cigarettes électroniques jetables sont de plus en plus populaires dans nos écoles.

validation médicale :

22 septembre 2022

Sur Instagram, Jessie Inchauspé – alias « La Déesse du Glucose » – soutient la méthode sans privation et anti-abus de sucre. Mais qu’allons-nous en faire ? Nous avons demandé au Dr. Arnaud Cocaul, nutritionnistes.

Partir en vacances : quel pare-soleil choisir pour bien se protéger en voiture ?
Sur le même sujet :
l’essentiel Qui dit départ en vacances dit aussi longs trajets en voiture.…

NON aux régimes, OUI à WW !

NON aux régimes, OUI à WW !

A partir de quel âge peut-on voyager plusieurs heures avec un bébé ?
Sur le même sujet :
Le chemin des vacances peut parfois être très long ! Quand peut-on…

Les recommandations de Jessie Inchauspé

Les recommandations de Jessie Inchauspé

Après un accident très grave, à l’âge de 19 ans, et de nombreuses études scientifiques sur le sujet, Jessie Inchauspé se rend compte que ses pics de glycémie affectent sa santé physique et mentale. C’est donc tout naturellement qu’elle a décidé de partager ses astuces pour réguler la glycémie avec le plus grand nombre, sur Instagram – où elle est suivie par plus d’un million de personnes – mais aussi sur papier, à travers son récent livre « Goddess of Glucose ».

Pour la star biochimiste Jessie Inchauspé, stabiliser la glycémie est une véritable philosophie de vie.

« Tout le monde gagne en évitant les pics de glucose », dit-elle dans une interview.

À Lire  Doit-on bannir la « bouffée » populaire chez les jeunes ? "La porte d'entrée de l'addiction", dénonce le Dr.

En effet, ces pics déclenchent, selon elle, « trois processus physiologiques : la sécrétion d’insuline, l’inflammation, le vieillissement accéléré ». Et ces trois processus sont à l’origine : fringales, faim constante, fatigue, vieillissement, rides, acné, troubles du sommeil, syndrome des ovaires polykystiques, et apparemment le développement d’un diabète supprimé… », confie-t-il à Vogue.

Autant de raisons qui ont poussé Jessie Inchauspé à repenser son alimentation.

Le biochimiste recommande d’abord de « réorganiser les aliments » dans vos repas. Autrement dit, mangez d’abord des légumes (leurs fibres vont ralentir le passage du glucose dans le sang), puis des protéines, des graisses, des féculents et des sucres, enfin.

« truc », qui selon Arnaud Cocaul, il ne faut pas adopter :

« Au cours d’un repas, on mange un ensemble de composants, toute une gamme de nutriments. Le pic de sucre sera donc gommé lors d’une combinaison entrée/plat ou plat/dessert. Il faut donc relativiser. les gens ont de bonnes habitudes alimentaires d’ailleurs. C’est un vrai risque avec ce genre de conseils, c’est plutôt de tomber dans la dissociation alimentaire ou la culpabilité alimentaire.

L’Instagrammer recommande également d’ajouter des légumes en entrée à chaque repas.

Une habitude qui, selon les nutritionnistes, n’est pas forcément « aberrante », car on mange souvent au naturel « de la soupe ou des crudités en apéritif, qui augmentent surtout la satiété grâce à leur teneur en fibres ». En revanche, si les légumes sont servis en accompagnement du plat principal, « c’est aussi très bien, tant que les légumes sont présents », précise l’expert.

Quant au petit-déjeuner, qui selon Jessie Inchauspé doit être 100% salé, l’expert est plus nuancé :

À Lire  Canicule : voici 4 astuces pour créer de l'ombre au potager et protéger vos légumes de la chaleur

Les dentistes du Loiret ont mis en place des procédures particulières pour les urgences
Sur le même sujet :
Certains peuvent se demander : ‘Que faire en cas d’urgence dentaire, comme…