Delphine Jubillard : ce surnom farfelu et inattendu de son amant sur un site de rencontre

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Un an et demi après la mystérieuse disparition de Delphine Jubular, les juges d’instruction ont entendu l’ex-compagnon de son amant. Ce dernier a fait des révélations surprenantes le 30 juin 2022.

Les juges d’instruction poursuivent leurs auditions mais le corps de Delphine Jubillar reste introuvable. Cette infirmière de 33 ans a disparu à Cagnac-les-Mines, dans le Tarn, dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020. Deux principaux témoins de l’enquête ont été entendus le 30 juin 2022. Il s’agit de l’amant de Delphine. Jubillar et son ex-partenaire. Dans les locaux du tribunal judiciaire de Toulouse, ce dernier a fait des révélations pour le moins surprenantes, selon les informations de La Dépêche.

Le surnom évocateur de l’amant de Delphine Jubillar

Agée de 32 ans, C. avait déjà été entendue par les enquêteurs au lendemain de sa disparition. A cette époque, elle était à mille lieues d’imaginer la relation que le père de ses enfants entretenait avec Delphine Jubillard. L’interrogatoire a donc pris cette fois une tout autre tournure. Elle a décrit que certains J. Lire aussi : Pont-l’Abbé. L’infirmière devient architecte.D. comme un « coureur de jupons » qui est « inscrit sur le site de rencontre ‘Dirty Tinder’ », rapporte le quotidien régional. Et sur les réseaux sociaux, il utilise le pseudonyme « Donato Giovanni ». Des surnoms plutôt évocateurs qui en disent long sur son mode de vie. La trentenaire au cœur brisé a ensuite expliqué que son ex-partenaire « pouvait parfois se livrer à des numéros de séduction avec des clients débutants en plomberie ».

L’amant de Delphine Jubillar est également revenu sur sa relation avec l’infirmière. « Ensuite, nous avons voulu vivre ensemble à Albi. Elle était très présente dans ma vie. Elle m’a aidé de loin à terminer les travaux dans ma salle de bain. A cette époque, je sentais Delphine, la femme la plus heureuse du monde », a-t-il expliqué. aux magistrats. Cet homme a été entendu comme témoin. Quant à Cédric Jubillar, le mari de la mère disparue, il reste le premier suspect dans cette affaire. Ce peintre plâtrier de 34 ans a été inculpé et emprisonné le 18 juin pour le meurtre d’un conjoint.

À Lire  Estimation immobilière : le processus de maximisation

2/6 –

Delphine Jubular : ce surnom farfelu et inattendu de son amant dans un site de rencontre Cette infirmière de 33 ans a disparu à Cagnac-les-Mines, dans le Tarn, dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020.

3/6 –

Delphine Jubular : ce surnom farfelu et inattendu de son amant sur un site de rencontres Deux principaux témoins de l’enquête ont été entendus le 30 juin 2022. Il s’agit de l’amant de Delphine Jubular et de son ex-compagne.

Sur le même sujet :
Après plusieurs années de patiente restauration, le four à pain de l’ancien…