Demain nous appartient du 25 janvier 2023 : Bart rencontre Adèle, mais elle s’enfuit et le père de François a…

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

« Demain nous appartient » aperçu, résumé détaillé et spoilers de l’épisode 1348 du mercredi 25 janvier 2023. Dans ce nouvel épisode, des lettres mystérieuses apparaissent. La patience de Bart porte ses fruits. Il rencontre Adèle. Julie doit être en retard.

Notre précédente avant-première de Tomorrow du 24 janvier 2023 est également disponible en ligne. Bonne lecture.

Demain Nous Appartient Résumé de l’épisode du 25 janvier 2023

Bruno, le père de Nathan et Julie, est hospitalisé Lire aussi : Marie Darrieussecq se dévoile dans « Ne dors pas ».

Le court séjour de Julie à Sète touche à sa fin. Nathan l’accompagne jusqu’à la gare et s’assure que sa demi-sœur lui enverra un texto pour lui dire qu’elle est bien arrivée à Marseille. Mais, Julie reçoit un appel de leur père qui est dans une mauvaise situation. Il est sur un banc près de la mairie. Nathan pense que leur père est ivre comme d’habitude. Julie assure à Nathan que ce n’était pas le cas et explique que Bruno lui a parlé avec le cœur. Nathan ne sait pas s’il a un problème cardiaque. Folle d’inquiétude, Julie appelle le Samu. Il ne quittera pas Sète sans s’être assuré de sa bonne santé !

Julie et Nathan se rendent alors à l’hôpital. Bruno était inconscient quand Masamu l’a trouvé. Il était incapable de respirer sans assistance respiratoire lorsqu’il est arrivé aux urgences. Julie pense que leur père est très malade. Nathan essaie de le minimiser, car il a juste peur que Julie soit déçue. Il est toujours persuadé que Bruno ne veut que son argent. Julie assure à son frère qu’elle veut vraiment changer, mais Nathan ne la croit pas du tout. Il a entendu mille fois les bonnes décisions de leur père, pour finir par les abandonner. Mais Julie veut le soutenir quoi qu’il arrive. Il veut connaître son père biologique, et maintenant il pense qu’il peut changer.

William Daunier demande à Nathan de savoir si Bruno a fait un infarctus ou s’il est toujours soigné. Nathan dit au père de Manon que son père prenait des benzodiazépines à une époque. Il en a pris pour soigner son alcoolisme lorsqu’il a été suivi dans une clinique spécialisée à Montpellier. Nathan et Julie ont des raisons de croire qu’il est de retour en thérapie. Le médecin explique à Julie et Nathan que les symptômes de leur père peuvent être causés par la consommation d’alcool ou de médicaments ou par une consommation excessive d’alcool. Désormais, il les rassure sur l’état de santé de Bruno. Son cœur est stable et il ira bien. Quelques instants plus tard, Bruno remercie Nathan d’avoir mis le médecin sur la bonne voie pour le guérir. Il dit alors à ses enfants qu’il avait bu. Il a sauté. Bruno a peur que sa fille le trouve lâche et négligent. Julie le trouve plutôt courageux. Il a appris un peu sur l’esclavage en classe, et il sait à quel point il est difficile de se battre. Bruno est touché que ses deux enfants soient là. Julie en profite pour leur dire qu’elle débutera peut-être son prochain internat à l’hôpital Saint-Clair. En fait, il devait le faire à La Timone à Marseille, mais il a demandé, c’est possible de changer. Ainsi, les trois pourraient passer du temps ensemble. Bruno est content. Nathan poursuit la peine.

Pour aider Bart, Roxane et Sara décident d’enquêter sur Adele. Sara est bien consciente que Bart est faible et elle ne veut pas qu’il ait affaire à un psychopathe. Arrivés au cimetière, ils se mettent à la recherche de la tombe sur laquelle Adèle va méditer. Les deux jeunes femmes recherchent la tombe d’un jeune homme décédé il y a cinq ans dans un périmètre de 50 mètres autour de la tombe de Louise. 3 tombes s’accordent. Roxane a rejoint les sites de nécrologie, de condoléances et de réseaux sociaux. L’un des trois hommes morts avait une amie nommée Adèle. Roxane dit à Bart qu’il s’appelait Teddy Fournier. Il est décédé il y a trois ans à l’âge de 22 ans. Mais Roxane n’a jamais retrouvé le nom de famille d’Adèle. En aparté, Bart remercie Sara. Il est affecté par tout ce qu’ils font pour lui.

À Lire  Un père et un psychiatre expliquent pourquoi il refuse de laisser ses enfants dormir

Sara et Roxane ont poursuivi leurs recherches. Ils informent Bart un instant plus tard qu’ils cherchaient Teddy Fournier. Roxane fouilla dans les archives de la presse locale et trouva un article sur Teddy mort dans un accident de moto sur la route départementale trois ans auparavant. Adèle était avec lui et s’en est sortie indemne. Grâce à leurs informations, Bart voit clair sur cette femme avec qui il échange des lettres. Il comprend pourquoi il se sent coupable de la mort de l’homme qu’il aimait. Bart décide d’aller parler à Adèle. Il a passé deux heures à attendre patiemment cette jeune femme au cimetière. Il est certain que la demoiselle viendra voir si vous avez répondu à son collage. Sa patience a fini par payer. Il voit arriver une jeune femme blonde qui semble très surprise de sa présence. Bart se rend vite compte qu’il s’agit d’Adele. Il dit à la jeune femme qu’il est vraiment content de la rencontrer, mais Adele s’enfuit.

Des personnages étranges apparaissent

Adam est à l’hôpital et François est à son chevet. Un jeune homme est blessé à la tête après sa chute. C’est pourquoi il a perdu la raison. William Daunier assure François. Adam est jeune et en bonne santé, il se rétablira très facilement. Mais aujourd’hui, on se souviendra toujours de lui comme d’un défenseur. Il pourra quitter l’hôpital ce soir. Pour tenir la promesse faite hier soir, Lisa se rend à l’hôpital pour demander à Adam. Mais le jeune homme ne se souvient que de son dos. Quand il s’est réveillé, les pompiers étaient là. François ne peut pas non plus identifier ou décrire l’agresseur de son fils, car il portait une cagoule et des gants. Elle explique à Lisa que l’agresseur a volé le dossier immobilier de sa mère. Pendant ce temps, la police scientifique mène des investigations préliminaires dans l’appartement de François. Le voleur serait passé par le toit pour entrer dans le balcon et de là, il serait entré par la porte-fenêtre. Nordine et Mélanie interrogent Charlie qui confirme que rien d’autre n’a été volé en dehors de ce dossier. Cependant, son portefeuille était bien en évidence sur la table. Cette jeune femme se souvient qu’hier à leur retour, la fenêtre de France était restée ouverte et elle se demandait si le carton des affaires de la mère de François n’avait pas été déplacé. Il pense que l’agresseur avait déjà commencé à chercher. La police retire une boîte contenant des photos, des souvenirs, de vieux papiers de la mère de François. Elle n’avait rien gardé pour son mari sauf la cantine militaire que François avait déjà donnée à la police. A l’hôpital, Adam pense qu’il doit y avoir un lien entre les menaces et le vol du document. François est d’accord. Il est sûr que depuis ce temps-là, s’il s’intéresse à la disparition de son père, il dérange quelqu’un. François fait part de ses inquiétudes à Lisa qui lui assure qu’ils prennent son cas très au sérieux.

À Lire  En février c'est le retour du yoga à l'Opéra de Lille

Au commissariat, l’enquête est suspendue. La police scientifique n’a rien trouvé pour identifier l’agresseur d’Adam. De son côté, Georges a pu récupérer le téléphone prépayé qui servait à appeler François il y a quelques jours. Il n’a servi à rien d’autre, et a été acheté hier avec de l’argent dans un bureau de tabac de Frontignan sans caméra vidéo. A proximité, Lisa et Aurore vont interroger Stéphane Novais, ostréiculteur. C’est un ancien militaire qui était dans la même classe qu’Adam Lehaut, le père de François. Ils étaient proches. Georges l’avait appelé, mais il n’avait pas joint la police. Novais raconte aux deux policiers qu’il était surmené. Il explique alors aux deux enquêteurs qu’Alain Lehaut était très déprimé à son retour de Bosnie. Il pense qu’il était désespéré même si Alain n’en a pas parlé. Il le décrit comme un homme simple qui n’a jamais élevé la voix. De plus, Novais ne savait pas qu’il avait une maîtresse.

Au commissariat, Nordine trouve dans un oreiller décoré par la mère de François, des lettres d’amour adressées à Alain. Ils ont été écrits par une certaine Muriel. François est sûr qu’elle est la maîtresse de son père. Il était le seul à ne pas connaître son nom de famille. François suppose que l’agresseur de son fils était à la maison pour les voler. La police a demandé son aide. Georges et Nordine pensent que François a pu se souvenir de certains détails en lisant ces lettres. Peu de temps après, François et Charlie vont à la plage. François pense que sa mère a dû trouver les lettres de Muriel lorsque son père a disparu et pense qu’il a une liaison. Il ne sait pas pourquoi il les a gardés, car il détestait cette femme. Dans ces lettres, Alain écrivait à Muriel qu’il était fou amoureux d’elle et lui envoyait des poèmes. Quant à lui, Muriel voulait qu’il quitte sa femme pour commencer une nouvelle vie avec elle. Mais d’après ce que François a compris, son père ne songeait pas à l’abandonner lui et sa mère. Et dans sa dernière lettre, Muriel était complètement désemparée. Charlie pense qu’Alain se soucie de François et de sa femme. François est méfiant. Charlie montre que l’amour que son père avait pour cette femme n’empêche pas le fait qu’il l’aimait aussi.

Non loin de là, au commissariat, Nordine tombe sur une vieille photo de Muriel, Alain Lehaut et Stéphane Novais. Lisa comprend que Novais a menti. La nuit est venue quand François et Charlie sont dans la voiture. François aperçoit un homme dans la rue. Il a fait ses valises et a laissé sa voiture au milieu de la route pour la rencontrer. François interpelle cet homme. Elle est sûre qu’il est son père, mais cet homme ne le connaît pas. François s’excuse pour l’erreur. Tu es confuse.

Sur le même sujet :
Sommeil et mémoire ont longtemps été associés, du sommeil qui engendre l’oubli…

Résumés et Spoilers en avance jusqu’au 10 février 2023 de Demain Nous Appartient

De courts et premiers résumés de Demain sont à nous jusqu’au 10 mars 2023 sont disponibles en suivant ce lien.

Retrouvez « Demain nous appartient » du lundi au vendredi à 19h10 sur TF1, mais aussi en streaming et en replay sur MYTF1, et à toute heure sur Molotov, en live TV, en replay et si besoin. Premier mois gratuit, puis 5,99€/mois, sans engagement.

Voir l’article :
TOP 14 – Satisfait de la performance de ses hommes, Ronan O’Gara…