Demain nous appartient : « Il y aura des conflits entre Charlie et François » révèle Clémence Lassalas

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Clémence Lassalas, récemment rencontrée au Festival de La Rochelle, revient pour nous sur l’évolution de Charlie dans « Demain c’est à nous », sur l’arrivée d’Adam, et sur ce qui attend le couple François-Charlie dans les épisodes suivants.

AlloCiné : Quel bilan faites-vous de toutes ces années que Demain nous appartient et de l’évolution de Charlie ?

Clémence Lassalas : Je pense que Charlie a beaucoup évolué et Clémence a beaucoup évolué aussi. C’est la beauté de cette série. J’ai évolué en même temps que Charlie. Elle est passée d’une enfant à une femme, et je pense que c’est la même chose pour moi personnellement. C’est une vraie évolution.

Pendant longtemps, Charlie a en quelque sorte détesté le monde entier. Êtes-vous content qu’elle soit sortie et ait mûri?

Je suis content, oui et non. Je ne sais pas pourquoi, il y a quelque chose en moi qui aime jouer les méchants (rires). J’ai toujours préféré les méchants aux gentils. Rétrospectivement c’est effectivement bien, car trop de nervosité et de colère, ça n’a pas beaucoup de sens à un moment donné. La crise d’adolescence doit être terminée. Mais honnêtement, le côté brimade que j’adore !

L’une des raisons pour lesquelles Charlie s’est calmée est qu’elle a trouvé une nouvelle famille avec les Morenos. Était-ce une belle surprise pour vous ?

J’étais super content. Déjà parce que c’est amusant de filmer avec de nouveaux acteurs qui sont super sympas en plus. Et surtout parce que beaucoup de scènes comiques en sont sorties. Il y a toute une partie de la comédie que j’aime où Charlie pense qu’ils sont des ploucs. Et je pense que la déconnexion que les auteurs ont créée avec ça, c’était hilarant. Dans les paroles tout était parfait !

Êtes-vous triste que les auteurs aient supprimé Luke (Martin Daquin), le frère de votre personnage ?

Je suis un peu triste que ce soit pour Luke ou même pour les enfants Moreno. Je m’entendais très bien avec Martin, qui jouait Luke. C’est vrai que parfois ça me manque d’avoir un frère ou quelqu’un dans la famille. Si vous y réfléchissez, Charlie n’a plus vraiment personne.

Elle a eu une liaison avec Bart (Hector Langevin) au début mais c’est un peu compliqué entre eux aujourd’hui…

À Lire  Foire de Paris : les gadgets pour mieux dormir sont-ils efficaces ?

Il a tué le père de Charlie alors… (rires).

Pensez-vous qu’ils pourront un jour se réconcilier ?

Ils ont déjà commencé ce truc. C’était l’année dernière quand Charlie était en guerre avec Sofia (Emma Smet) et elle a demandé une faveur à Bart. Récemment il y a eu l’arc sur le feu d’Agnès Varda. Cela se termine tout de même par une note où ils parviennent à se parler. Rétrospectivement, je ne pense honnêtement pas qu’une vraie réconciliation soit possible.

Les scénaristes vous ont fait un beau cadeau l’an dernier avec l’arrivée d’Emmanuel Moire. Était-ce une surprise pour vous d’apprendre que Charlie sortirait avec un homme plus âgé qu’elle ?

C’était une surprise, surtout parce que j’avais très peur du cliché. Et puis je n’étais pas très à l’aise avec ce que ça pouvait renvoyer. Et c’est en fait écrit d’une manière vraiment agréable. Ce n’est pas du tout malsain. Cela a du sens pour moi maintenant. Je ne me pose plus de questions, c’est juste deux personnes qui s’aiment.

Il y a eu un déclic instantané entre Emmanuel Moire et vous ?

Nous nous aimons! Nous sommes en fait un peu comme un chien et un chat. Bientôt vous découvrirez que Charlie et François vont avoir une petite guerre. C’est un peu comme ça la vie. Eh bien, surtout moi. Je le taquine souvent (rires). Maintenant ça va, il accepte et il s’insinue en moi aussi. Mais honnêtement, on s’aime.

Est-ce l’arrivée d’Adam (Alain Le Bars) qui va provoquer des tensions entre Charlie et François ?

Adam ne créera pas forcément de tensions au sein du couple. Au contraire, je dirais même que cela permettra à Charlie d’être plus mature et d’accepter ce rôle de belle-mère. Cela va cicatriser les liens qu’elle entretient avec François.

Le fait qu’Adam et Charlie soient dans le même lycée laisse penser que des choses vont arriver…

Des choses vont arriver. D’autant que, quand Charlie donne des conseils, elle a forcément toujours une idée derrière la tête.

Alain Le Bars va-t-il bien sur le plateau ?

À Lire  ADN - [SPOILER] - Chloé et Alex coincés au milieu de nulle part !

Il est super gentil. C’est un homme super professionnel, doux et gentil. Il est génial !

Que pouvez-vous nous dire sur ce qui attend Charlie dans les prochains épisodes ?

Les Moreno se voient attribuer un nouveau foyer et c’est justement là que des tensions mineures vont surgir entre Charlie et François. Un peu de chicane. Il va y avoir une grande pendaison de crémaillère, mais je ne vous en dirai pas plus.

Récemment, Charlie a été attaqué par Valentin. Regrettera-t-elle de ne pas avoir vu que le jeune sauveteur qu’elle a embauché au chalet cet été n’était pas quelqu’un de bien ?

Oui, elle se sentira coupable. Je pense qu’elle se sent coupable d’en être victime, mais aussi d’autres personnes. Charlie n’aime pas être naïf, il est donc clair qu’elle va le regretter. C’est en fait une combinaison de choses. Entre ça et le voleur au masque de clown, je pense qu’elle a beaucoup sur la conscience.

Avez-vous des souhaits pour l’avenir de Charlie ?

J’aimerais que Charlie soit encore plus méchant, mais je ne pense pas que ce soit l’intention des scénaristes. Avec le recul, je comprends que les gens veulent voir que Charlie peut évoluer en une bonne personne malgré toutes les difficultés et sa mauvaise humeur. Mais personnellement, en faisant secrètement des petits coups, j’aimerais bien le faire.

Y a-t-il des acteurs de la série avec lesquels vous aimeriez travailler davantage ?

Il y a des gens avec qui je ne tourne pas forcément beaucoup. Par exemple, toute personne hospitalisée. J’aimerais tourner avec Kamel Belghazi. Ce serait vraiment bien de retourner à l’hôpital car je ne suis pas souvent sur ce plateau.

Vous êtes de très bons amis dans la vie avec Camille Genau. Vous voulez partager plus de scènes ensemble ?

Camille est vraiment devenue ma meilleure amie, une sorte d’alliée. Nous avons la même vision de la vie. C’est vraiment mon grand ami. Et bien sûr, j’aimerais travailler avec elle. Mais comme nous sommes très proches, je pense que je serais impressionné ou que j’aurais du mal à filmer avec elle (rires).