Démocratiser la cigarette électronique pour aider les fumeurs

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

[CONTENU PARTENAIRE] La cigarette électronique s’est développée comme un outil d’aide à l’arrêt du tabac. Le Petit Vapoteur a été créé il y a dix ans dans le but d’aider les fumeurs. Anne Gréard, Directrice des Ressources Humaines et Christophe Bourgeois, Directeur Général Délégué, nous racontent leur vision.

Quelle est l’histoire du Petit Vapoteur ?

Anne Gréard : Le Petit Vapoteur a été créé en 2010 par Tanguy Gréard et Olivier Drean, deux amis séduits par la cigarette électronique, qui leur a permis d’arrêter de fumer. Ils ont créé un site pour faire connaître et démocratiser ce produit, avec la volonté d’éduquer et d’accompagner le client. Ils ont commencé à s’articuler autour d’une identité vintage, qui contrastait avec d’autres domaines de l’époque.

En 2013, ils ont eu leur premier employé, et aujourd’hui nous sommes près de 300. Ils ont ouvert leur premier magasin en 2014. Nous en avons environ 40 maintenant, et 50 d’ici la fin de l’année. Le site reste notre plus grosse activité, avec 6500 commandes expédiées par jour. Nous recrutons chaque mois de nouvelles personnes, que ce soit pour le site ou les magasins.

La cigarette électronique est-elle une solution fiable pour arrêter de fumer ?

Christophe Bourgeois : L’arrêt est efficace, car il y a du cannabis comme substitut à la cigarette, mais aussi un plaisir qui est important pour le fumeur. Il retrouve le comportement normal, et il est capable de trouver toute la gamme de plaisir qui lui permet de se connaître, puis il choisit celui qui lui convient le mieux.

Quelles sont les perspectives de ce marché ?

À Lire  Conseils d'exploitation – Thermador : croissance solide et qualité de gestion confirmée

CB : La croissance est annoncée autour de 7,5 % par an pour les prochaines années. C’est un marché dynamique, il dépassera le milliard d’euros de chiffre d’affaires, et il est essentiellement porté par des entreprises privées, avec plus de 300 points de vente professionnels en France.

Quelle est votre opération Black Fairday ?

CB : Pendant le Black Friday, c’est une journée commerciale par excellence, on donne tout ce qu’on peut aux organisations. Les clients peuvent choisir à quelle association ira leur commande, sur des thèmes tels que la protection des animaux, les enfants malades, la distribution alimentaire aux plus démunis ou à la communauté. C’est notre quatrième année d’activité et nous avons fait don de plus d’un million de dollars à ce jour. Notre souhait est que d’autres entreprises nous rejoignent.

Comment vos valeurs fortes se reflètent-elles dans votre entreprise ?

CB : A l’heure où les entreprises se posent depuis plusieurs années la question du sens, la création de notre entreprise est née d’une volonté d’aider les gens à arrêter de fumer.

AG : Lors du recrutement, nous nous basons sur les mêmes critères depuis le début : rechercher des personnes empathiques et positives, qui ont envie d’aider les autres. Toutes nos décisions sont prises avec sincérité, sans réserve et avec le désir de faire le bien. L’humain est au cœur de notre entreprise, qui a toujours été tournée vers le développement social : 70 % de nos managers sont issus du terrain.

Ceci a été créé par SCRIBEO. Les créateurs de BFMBUSINESS n’ont pas participé à la création du contenu.