Dépression : et s’il suffisait de mieux manger pour… aller mieux ?

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Rapides à préparer ou prêts à manger, les aliments ultra-transformés ne sont pas seulement pauvres en nutriments. Ils augmenteraient également le risque de souffrir de dépression.

Les aliments ultra-transformés sont si pratiques et rapides à préparer qu’ils constituent désormais une partie importante de notre alimentation quotidienne. Cependant, ces aliments, obtenus après de longs processus physiques et chimiques, deviennent déficients en nutriments. Ils contiennent généralement également des additifs tels que des arômes, des colorants ou des émulsifiants.

Résultat : Selon une étude de l’Université de Floride (États-Unis) menée auprès de 10 359 adultes âgés de 18 ans et plus, ces aliments augmentent le risque de dépression. « Par rapport aux personnes qui mangeaient moins d’aliments transformés, celles qui en mangeaient plus étaient 80 % plus susceptibles d’avoir des symptômes de dépression légers ou plus graves », notent les auteurs de l’étude. De plus, le nombre de jours par mois où ils se sentaient mentalement inaptes était 20 % plus élevé et le nombre de jours où ils se sentaient anxieux était 19 % plus élevé.

« Les données de cette étude ajoutent des informations importantes et pertinentes à un nombre croissant de preuves sur les effets négatifs de la consommation d’alcool ultra-transformée sur les symptômes de santé mentale. »

Manger sainement pour diminuer les médicaments

Manger sainement pour diminuer les médicaments

Leurs collègues de l’Université Macquarie en Australie ne peuvent que confirmer. Lire aussi : Cuisine rustique : 12 types, 12 idées chics à télécharger. Dans une étude publiée en 2019 dans la revue Plos One, ils soulignent eux aussi que les aliments gras et sucrés provoquent une cascade de réactions dans le cerveau pouvant, chez les jeunes adultes, conduire à la dépression.

À Lire  Foire de Paris : du jardin à la cuisine, découvrez les inventions étonnantes de cette édition

Mais dans cette étude, ils affirment également que la modification de vos habitudes alimentaires peut être un bon moyen d’ouvrir la voie à la guérison lorsque vous souffrez de dépression. Ils ont recruté 76 participants âgés de 17 à 35 ans présentant des symptômes de dépression allant de modérés à élevés. Ils avaient tous un régime alimentaire riche en sucre, en graisses saturées et en aliments transformés. Pendant les trois semaines de l’étude, certains ont poursuivi leur alimentation habituelle et d’autres ont reçu des paniers d’aliments sains et des conseils nutritionnels.

Comme prévu, les scores de dépression se sont considérablement améliorés dans ce groupe « alimentation saine », tout comme les scores d’anxiété et de stress. Les chercheurs pensent qu’une alimentation saine pourrait éviter d’aggraver les symptômes et, à long terme, aiderait à alléger le traitement médical. Ces conclusions rejoignent celles de chercheurs américains qui pointaient précédemment les effets néfastes d’une alimentation déséquilibrée sur la santé mentale.

Examen transversal de la consommation d’aliments ultra-transformés et des symptômes négatifs pour la santé mentale, Public Health Nutrition, juillet 2022

Une intervention diététique brève peut réduire les symptômes de la dépression chez les jeunes adultes – Un essai contrôlé randomisé, Plos One, octobre 2019

Abonnez-vous à la Newsletter Top Santé pour recevoir gratuitement les dernières actualités

La France à table (1/2) : les changements dans l'alimentation
Voir l’article :
Quale miglior analizzatore della società francese se non il rapporto con il…