Des premiers vols époustouflants jusqu’à ce soir sur l’aérodrome de Dreux

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Jusqu’à ce soir, à 18h00, l’aéroport de Dreux ouvre ses portes au public avec un gros pari sur les tarifs. Le premier vol d’env. vingt minutes, avec un moniteur, est disponible pour 40 € contre plus de 100 € en temps normal.

L’objectif de ces portes ouvertes 

Changer l’image des « loisirs pour riches » qui reste accrochée aux ailes des avions : Lire aussi : Figures et usages de la Statue de la Liberté.

Avoir son brevet de pilote et voler régulièrement équivaut à un budget moto, en mode loisir

Autre barrière invisible : l’idée qu’il faut avoir bac+15 pour voler même à ses heures perdues : « Parmi les membres il y a des profils très différents. Il ne faut pas forcément être bon en maths. Et on peut voler tout en étant myope mais avec des lunettes !

premium Tout ce que vous ne savez pas sur l’aéroport de Dreux

Flavie et sa fille de 6 ans, Cassie, viennent de découvrir Drouais vu du ciel

J’ai toujours perçu Dreux, avec ses immeubles, comme une ville très concrète. Mais du ciel je n’ai vu que du vert

Lire aussi :
Parfois, le monastère mène à diverses bases militaires. Il y a un…

Hélicoptère du SAMU, de la gendarmerie, véhicules de collection des pompiers 

Le nouveau fleuron de l’hôpital de Dreux, l’hélicoptère Airbus 145 D-3, participe également quand son emploi du temps le permet aux journées portes ouvertes de l’aéroport de Dreux. Tout comme l’hélicoptère d’intervention de la gendarmerie venu tout droit de la base de Villacoublay. Lire aussi : Marans : installation d’appareils de musculation. Photos, anecdotes… Le public peut poser toutes les questions aux pilotes et techniciens de ces impressionnants engins.

À Lire  On l'a essayé : Huawei Band 7, un autre type de montres connectées

Recevez notre newsletter loisirs par e-mail et trouvez des idées d’excursions et d’activités dans votre région.

L’Association française des collectionneurs de véhicules de pompiers (AFCVP), basée à Bû, fait également le déplacement avec une belle collection dont certaines ont débarqué. Sans oublier les sapeurs-pompiers professionnels qui ont mis en place un stand avec tests casques et lances incendie.

Les journées portes ouvertes à l’aéroport se terminent ce soir à 18 heures. Pour un premier vol, il en coûte 40 euros. Pour plus d’informations sur la licence de pilote : www.aero-club-dreux.com

Hélène Jaffiol helene.jaffiol@centrefrance.com