Deux gestes suffisent pour endormir un bébé qui pleure et ne veut pas dormir

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Vérifié le 13/10/2022 par PasseportSanté

Des scientifiques italiens et japonais ont mené plusieurs expériences pour trouver la meilleure méthode pour apaiser et favoriser le sommeil des bébés qui pleurent. On vous dévoile les deux gestes qui ont le mieux fonctionné pour apaiser les nouveau-nés.

Environ 20 à 30 % des bébés pleurent excessivement et ont du mal à dormir sans raison apparente.

Bien qu’il existe plusieurs méthodes d’entraînement au sommeil et programmes d’éducation des parents pour aider les bébés à s’apaiser et à se rendormir, il n’y a pas de recommandations définitives pour les interventions comportementales sur place.

Face à ce constat, des scientifiques italiens et japonais ont décidé de mener plusieurs expériences pour trouver la meilleure méthode pour calmer et favoriser le sommeil des bébés qui pleurent. Pour cela, ils ont utilisé des caméras et des moniteurs de fréquence cardiaque chez 21 bébés âgés de 0 à 7 mois.

Pour mener à bien leur recherche, ils ont essayé 4 stratégies : porter l’enfant en marchant, porter l’enfant en position assise, le pousser dans un chariot en mouvement ou une balançoire, ou encore l’allonger dans son lit.

5 minutes de portage, 5 à 8 minutes d’assis

Selon les résultats de l’étude, une seule stratégie qui se déroule en deux étapes a eu un effet calmant immédiat sur les nouveau-nés. A voir aussi : Fourmies : son magasin CBD ouvrira le 4 mars.

La première étape consiste à porter le bébé en marchant. Selon les expériences des scientifiques, 45% des bébés qui ont participé à l’expérience ont dormi après avoir été portés en marchant et aucun n’a pleuré à la fin.

À Lire  Attention aux empoisonnements : Top 5 des plantes les plus toxiques pour les chiens (et les chats ?) - Toute l'actualité gratuite en un clic

La deuxième étape consiste à rester assis pendant 5 à 8 minutes après avoir porté le bébé en marchant. Cela calmerait et favoriserait le sommeil du bébé avant de le mettre dans son lit et ainsi l’empêcherait de se réveiller à nouveau.

En termes simples, les deux étapes pour endormir un bébé qui pleure et qui ne veut pas dormir sont : 5 minutes de portage en marchant et 5 à 8 minutes d’assise avant de le remettre dans son lit de couchage.

100% des lecteurs ont trouvé cet article utile Et vous ?

Cet article vous a-t-il été utile ?

CBD : Le Conseil d'État a suspendu l'interdiction de vente de fleurs et de feuilles dans leur état dangereux
Voir l’article :
Le juge provisoire du Tribunal national estime que rien ne justifie une…