Dix moteurs à combustion emblématiques qui n’ont pas (encore) cédé la place à l’électrification

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Sur le segment des voitures de sport et de luxe, il est de plus en plus courant de voir la plupart des marques se tourner vers de nouveaux moteurs plus performants et de plus petite cylindrée, également associés à un système d’électrification pour continuer à développer une puissance « respectable ».

L’exemple parfait est la nouvelle Mercedes-AMG C 63 S E Performance. Elle n’a jamais été aussi puissante avec ses 680 ch, mais ce n’est pas un V8 traditionnel qui l’anime. Mercedes-AMG a préféré un quatre cylindres turbocompressé de 2,0 litres couplé à un moteur électrique.

Ce type d’exemple est exactement ce que vous ne trouverez pas dans cette liste, une sélection où nous avons rassemblé certains de nos moteurs thermiques préférés qui continuent d’échapper à l’électrification comme un chat échapperait à l’eau. Certains d’entre eux continuent même à se passer d’un système de suralimentation. Nous nous sommes concentrés sur les modèles européens dans un premier temps, un deuxième article viendra plus tard pour faire référence aux modèles américains et asiatiques.

V12 Lamborghini

Parler de moteurs emblématiques, c’est parler de Lamborghini. C’est pourquoi nous avons voulu commencer par le V12 de la société Sant’Agata Bolognese. Voir l’article : Le marché de la location de vélos et de scooters devrait croître à un TCAC de 18 % d’ici 2029 : l’industrie analysée par les tendances, la croissance et les opportunités. Un moteur brutal et non électrifié qui vient de nous accueillir avec la Lamborghini Aventador Ultimae.

Pour l’occasion, le V12 atmosphérique de 6,5 litres délivre une puissance impressionnante de 780 ch pour assurer une vitesse de pointe de 355 km/h et un sprint de 0 à 100 km/h en 2,8 secondes.

Il semblerait que le V12 continuera à avoir sa place dans la gamme du constructeur, mais en association avec un moteur électrique qui reste à préciser.

A voir aussi :
Il y a les frais d’inscription, l’hébergement, la nourriture, le transport, les…

V12 Mercedes-Maybach

Il fut un temps où les gros moteurs V12 des modèles Mercedes et Mercedes-AMG étaient certainement la chose la plus courante dans l’industrie automobile. Mais avec l’avènement d’abord du downsizing, puis de l’électrification, ils sortent peu à peu du catalogue constructeur.

À Lire  Évaluation du marché des antioxydants en plastique par taille, part, croissance, tendance, moteurs et contraintes 2022-2029 – Androidfun.com

On le retrouve aujourd’hui dans la luxueuse Mercedes-Maybach S 680 4MATIC, où le V12 de 6,0 litres, aidé de deux turbocompresseurs, est capable de développer une impressionnante puissance de 612 ch.

Vendre un véhicule à un professionnel : les documents indispensables
A voir aussi :
Avez-vous déjà pensé à vendre votre véhicule à un professionnel ? Cela…

V8 Jaguar Land Rover

Aussi répandu que populaire est le V8 5.0 de Jaguar et Land Rover, que l’on trouve traditionnellement dans les modèles de tous types et tailles de carrosserie.

Si l’on prend l’exemple du Land Rover Defender V8, équipé d’un compresseur, il délivre 525 ch et 625 Nm de couple maxi, entre 2 500 et 5 500 tr/min. Ces valeurs, dans le cas de la version 110, lui permettent d’atteindre 240 km/h et d’accélérer de 0 à 100 en 5,4 secondes. Ce même V8 équipe également le Jaguar F-Pace SVR ou encore le sublime F-Type SVR.

Spécial Moto Journal 2023 en kiosque - Moto-Station
A voir aussi :
Nos confrères de Moto Journal ont publié leur numéro de rentrée dans…

V10 Audi

Ce n’est pas un secret : le V10 FSI est d’origine italienne. Mais puisque nous avons déjà parlé de Lamborghini, nous nous concentrerons sur Audi pour parler de ce V10 emblématique, un V10 que nous avons eu l’occasion d’apprécier à de nombreuses reprises.

Diverses évolutions de ce moteur ont été utilisées dans l’Audi R8, mais aucune n’a été aussi radicale que la dernière R8 GT de 620 ch, toutes envoyées uniquement aux roues arrière. La Lamborghini Huracan est équipée du même moteur, mais sa version la plus puissante, la STO, affiche 640 CV.

"Je veux gagner 700 $." La science de la gestion d'une vente de garage réussie
A voir aussi :
Steve Sultanoff, psychologue clinicien et professeur agrégé à l’École d’éducation et de…

V8 Ford

C’est probablement l’option la plus « abordable » de cette sélection, en partie grâce à l’approche plus populaire de Ford envers les voitures grâce à la Mustang et à son fidèle V8 Coyote de 5,0 litres.

Avant l’arrivée de la nouvelle génération, certaines éditions spéciales ont reçu quelques améliorations, comme la Mach 1 ou la California Special, dans lesquelles l’incontournable bloc atmosphérique développe respectivement 460 et 450 ch.

À Lire  BLiP Expo est de retour, "Rendre la vie meilleure"

V12 Rolls-Royce

Si l’avenir de la marque est électrique avec la présentation du nouveau Spectre notamment, Rolls-Royce continue de proposer son V12 sur le reste de la gamme. Un monobloc de 6 749 cm³ qui, bien qu’étant bi-turbo, n’est pas encore électrifié.

Si l’on prend comme référence un SUV comme le Cullinan, ce moteur délivre 571 ch et 850 Nm de couple, le tout sans électrification. Pas mal, mais ses heures semblent aussi comptées.

V8 BMW

C’est peut-être le moins « glamour » de cette sélection, mais ce moteur est particulièrement apprécié des fans de la marque, aussi bien sur les modèles M Performance que sur les « vrais » modèles M.

La représentante la plus emblématique de ce V8 biturbo de 4,4 litres est sans doute aujourd’hui la BMW M5 CS : une incroyable berline de 635 ch, capable de passer de 0 à 100 km/h en moins de 3 secondes.

V12 Ferrari

Ferrari et ses moteurs pourraient faire l’objet d’une sélection exclusive, mais pour cette occasion nous avons souhaité nous en tenir au V12 atmosphérique « classique » de la maison italienne.

Un moteur à la mélodie unique, que l’on retrouve dans la 812 GTS, un moteur de 6,5 litres qui délivre une impressionnante puissance de 800 ch. 800 CV, sans turbo et sans électrification.

V12 Aston Martin

Même si certaines rumeurs laissent entendre qu’il ne nous reste plus que quelques années pour en profiter (il semblerait que sa fin soit prévue pour 2026), le V12 5,2 litres d’Aston Martin est un incontournable de cette sélection.

Un bloc qui, grâce à ses deux turbos, atteint 700 ch dans le V12 Vantage Roadster. Et si vous pensez que c’est impressionnant, vous avez probablement oublié l’Aston Martin Valkyrie AMR Pro et son V12 atmosphérique de 6,5 litres de 1 014 ch.

W16 Bugatti

Enfin, il nous reste le véritable vaisseau amiral, le W16 quadri-turbo de 8,0 litres, que Bugatti utilise depuis quelques années sur la Chiron, ainsi que dans de nombreuses autres versions spéciales telles que la Mistral, la Divo et autres Centodieci. .

Avec ses 1 600 ch, la plus grande réussite de ce moteur est peut-être la vitesse de 304,773 mph (ou 490,484 km/h) atteinte par la Chiron Super Sport 300+ sur la piste d’essai d’Ehra-Lessien.