Domiciliation bancaire, assurance habitation… Ce que les banques peuvent vous imposer (ou pas) lors d’une…

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Domiciliation des salaires, assurance de prêt, voire même souscription d’une assurance habitation interne : la signature d’un crédit immobilier s’accompagne bien souvent de plusieurs demandes de la banque prêteuse. Si vous n’êtes pas obligé d’accepter… vous êtes bien souvent coincé.

C’est une situation qui peut vous sembler familière si vous avez récemment contracté un crédit immobilier auprès d’un établissement bancaire : lors de votre premier rendez-vous avec le conseiller, beaucoup de choses sont abordées, hormis le prêt en question. A voir aussi : Assurance : quel est votre risque si vous oubliez de payer votre cotisation ?. Au fur et à mesure de la discussion, plus ou moins formelle, la banque vous explique que vous devrez accepter certaines actions.

Domiciliation des revenus, assurance emprunteur, actions ou assurance habitation « habitation »… Autant de produits que l’établissement prêteur « propose » à l’emprunteur. Et bien souvent, ce dernier n’a d’autre choix que d’accepter.

« En France, il n’y a pas de droit au crédit comme il y a un droit au compte »

« Lors de la prise d’un crédit immobilier, il y a un rapport de force déséquilibré entre le prêteur, qui a tous les pouvoirs face à un demandeur de prêt qui a un projet très important, explique Aurélien Soustre, membre du Comité consultatif du secteur financier (CCSF) Il faut rappeler qu’en France il n’y a pas de droit au crédit, comme il y a un droit à un compte. Même si nous sommes solvables et remplissons un certain nombre de critères, il n’y a pas d’institution qui soit obligée de nous prêter de l’argent. signifie que l’emprunteur se trouve dans une situation de faiblesse et prêt à tout accepter pour pouvoir emprunter de l’argent. »

Général : Philippe Donnet est le général du groupe
Voir l’article :
La principale réunion du groupe Generali qui s’est tenue le 29 avril…

Une négociation commerciale

Une négociation commerciale

« La banque peut vous refuser un prêt immobilier sans justifier son refus », précise Maël Bernier, porte-parole du courtier Meilleurtaux. Paradoxalement, la banque ne peut légalement imposer à l’emprunteur de diriger les revenus ou de souscrire à d’autres produits. Vous n’êtes donc obligé à rien si vous contractez un prêt.

Quant aux prélèvements, après une tentative d’encadrement en 2018, la loi Pacte, entrée en vigueur fin mai 2019, a rétabli les compteurs : désormais, « les prélèvements bancaires doivent être intégrés aux négociations commerciales ». Le plus souvent , ce point se règle de manière informelle, lors d’entretiens avec votre banquier. »Votre contrat peut toutefois prévoir la domiciliation de comptes, contre un avantage individualisé », note Olivier Gayraud, avocat de l’association Consommation-Logement Cadre de Vie (CLCV) .

« Le problème, c’est que les tarifs ne sont pas publics »

La banque peut donc vous promettre des avantages, comme un taux préférentiel, si vous hébergez vos comptes chez elle. « Le problème, c’est que les taux ne sont pas publics, pointe Aurélien Soustre. Donc la banque peut vous proposer des conditions délirantes et ensuite faire semblant de baisser le taux si vous souscrivez aux produits qu’elle propose. Un crédit immobilier est un produit peu transparent. »

À Lire  Retraité depuis 2010, je ne fais que mes propres recettes. L'assurance et l'inscription à l'Ordre sont-elles obligatoires ?

Il en va de même pour l’assurance emprunteur et l’assurance habitation. Selon Économie.gouv, « la banque peut proposer un contrat avec un assureur partenaire, mais l’emprunteur reste libre de contacter l’assureur de son choix ».

« Une banque ne peut certainement pas vous obliger à souscrire une assurance de prêt », confirme Olivier Gayraud. Vous avez le droit de refuser et d’en choisir un autre. Mais le plus souvent, le chargé de clientèle jouera sur la corde sensible de la confiance mutuelle et de la volonté de construire une « relation globale » pour vous faire accepter ces produits. « Si vous pensez qu’un refus peut vous empêcher d’avoir le crédit, prenez-le, conseille cependant Olivier Gayraud. Vous aurez tout le temps de le changer plus tard. »

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

Cyberassurance : les assureurs ne couvrent pas encore leurs frais
Sur le même sujet :
La protection contre la cybercriminalité est devenue incontournable pour toutes les organisations,…

L’emprunteur n’est pas prisonnier

L'emprunteur n'est pas prisonnier

Alors pourquoi l’empressement des banques à vous offrir tout cela ? La réponse est avant tout financière : si le crédit immobilier rapporte toujours de l’argent à la banque, les souscriptions complémentaires permettent de générer des revenus supplémentaires. « La domiciliation des revenus correspond à une double logique, détaille aussi Aurélien Soustre. La première est commerciale : un client actif qui a un moyen de paiement et fait de la banque, apporte de l’argent à la banque. La deuxième chose c’est qu’avec la domiciliation, on sécurisent aussi les revenus, alors que s’ils sont dans un autre établissement il peut y avoir des échecs. »

Avoir une vision globale de vos ressources permet également à la banque de vous proposer d’autres produits financiers, notamment pour placer votre argent, ou au contraire de trouver avec vous des solutions en cas de difficulté, comme une période de chômage par exemple. .

Une fois le prêt immobilier signé, le rapport de force s’inverse : l’emprunteur peut rapidement décider de chercher ailleurs. « En fait, aujourd’hui on peut dire oui à tout sans être touché longtemps, se souvient Maël Bernier. Qu’il s’agisse d’une assurance habitation ou d’une assurance emprunteur, on peut s’en sortir assez rapidement. » En effet, l’assurance habitation peut être changée chaque année, tandis que l’assurance emprunteur peut, à compter de la loi Lemoine prenant effet au 1er juin 2022, être résiliée à jamais.

Crédit immobilier : à quoi s’attendre pour la rentrée ?

Si l’emprunteur a parfois l’impression que la banque profite de sa faiblesse pour le forcer à souscrire des produits, tout n’est peut-être pas jeté. « Ce n’est pas mal d’avoir le détail des garanties d’assurance habitation de sa banque », explique par exemple Olivier Gayraud. Les banques font de l’assurance depuis très longtemps, et parfois elles offrent de très bonnes garanties. Il ne faut pas que l’emprunteur refuse tout en bloc sous prétexte que c’est la banque qui lui propose. Selon lui, « c’est un très mauvais calcul de ne regarder que le coût. Parfois, il vaut mieux payer un peu plus pour un contrat qui couvre mieux. D’autant plus si la signature de ce contrat vous permet d’obtenir l’hypothèque attendue.

Lire aussi :
L’assurance automobile est une obligation légale pour tous les automobilistes. Vous ne…

C’est quoi la domiciliation d’un compte bancaire ?

C'est quoi la domiciliation d'un compte bancaire ?

La définition du domicile bancaire est la suivante : il s’agit d’une identification bancaire auprès d’une institution financière spécifique qui permet à un particulier ou à une entreprise de recevoir et de transférer des fonds à partir d’un numéro de compte unique et authentique.

Comment se déroule le prélèvement automatique ? La domiciliation est régie par un contrat de domiciliation entre le domiciliataire et le domiciliataire. Le domicile d’une société a pour objet : D’avoir une adresse administrative, fiscale et légale, et une adresse postale pour recevoir tout le courrier de la société.

À Lire  Assurance moto : que faut-il savoir ?

Où trouver sa domiciliation bancaire ?

Votre IBAN permet, grâce au code de commande, de connaître le domicile de l’agence bancaire. L’IBAN se trouve sur vos extraits de compte bancaire, ainsi que sur votre chéquier et vos extraits de compte.

Comment fonctionne la domiciliation bancaire ?

Comme évoqué plus haut, la domiciliation bancaire consiste à domicilier vos gains sur un compte bancaire. L’objectif est d’automatiser les virements et prélèvements sur les opérations récurrentes (salaire, paiement fournisseur, paiement client, factures EDF…). Plus de chèques et de mandats.

Trois mineurs arrêtés après des rodéos à moto volés à Panazol
A voir aussi :
Trois mineurs âgés de 14 à 15 ans ont été interpellés (mais…

Qu’est-ce qu’une demande de domiciliation ?

La domiciliation permet d’avoir un justificatif de domicile et de recevoir du courrier. Elle permet également de remplir certaines obligations et de faire valoir certains droits et services (exemples : délivrance d’une carte d’identité, inscription sur les listes électorales, aide judiciaire).

Quel document pour un logement CCAS ? Pour demander le prélèvement, vous devez remplir et envoyer le formulaire suivant, de préférence par lettre recommandée avec accusé de réception, au CCAS, au CIAS ou à l’organisme agréé par le préfet, de votre choix : Cerfa n°15548*02 (demande et décision de choisir un lieu de résidence).

Quel document pour faire une demande de domiciliation ?

Attestation de Pôle emploi, Attestation de scolarité du demandeur ou de ses enfants, Attestation d’employeur, Attestation d’accueil, Pièce d’identité (carte nationale d’identité, passeport, titre de séjour, livret de famille ou tout autre document administratif prouvant l’identité de la personne) .

Comment faire une demande de domiciliation ?

Quelle est la démarche pour en bénéficier ? Votre demande de domiciliation peut être adressée par mail, courrier papier ou directement au CCAS ou à un centre intercommunal d’action sociale (CIAS). Vous pouvez obtenir les coordonnées du CCAS ou du CIAS en mairie.

Pourquoi une domiciliation ?

La domiciliation du siège social permet de bénéficier d’une adresse professionnelle permanente, qui vise à développer l’image et à renforcer la crédibilité de l’entreprise, notamment en début d’activité. Il offre également la possibilité de trouver une adresse prestigieuse dans un quartier réputé.

Pourquoi une domiciliation ?

La domiciliation du siège social permet de bénéficier d’une adresse professionnelle permanente, qui vise à développer l’image et à renforcer la crédibilité de l’entreprise, notamment en début d’activité. Il offre également la possibilité de trouver une adresse prestigieuse dans un quartier réputé.

Comment fonctionne le prélèvement automatique ? Définition. Le domicile professionnel est le fait d’attribuer une adresse postale au siège social de la société. Cette adresse constitue son adresse administrative, légale et fiscale. Il permet d’identifier la nationalité et le statut juridique et fiscal de l’entreprise.

Comment justifier une domiciliation ?

facture de téléphone fixe ou mobile, ou forfait/box d’accès à Internet. avis d’imposition ou de non-imposition. justificatif de taxe de séjour. la propriété ou la location.

Quand faire la domiciliation ?

Le domicile d’une société à domicile ne peut excéder 5 ans à compter de l’immatriculation au registre du commerce et des sociétés, ou du terme légal, contractuel ou judiciaire de l’occupation du site si une disposition législative ou contractuelle s’applique.

Pourquoi la société doit avoir une adresse ?

Il permet de déterminer la nationalité de la société, ainsi que la loi applicable et les tribunaux compétents en cas de litige. Par ailleurs, le siège social correspond à l’adresse administrative et fiscale de la société.