Drogue et canicule

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Récemment, la France a connu une forte canicule, voire, dans certaines régions, une vague de chaleur. Les températures très élevées ne sont pas affectées par le bon usage et la bonne conservation des produits de santé, notamment des médicaments. L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a rappelé quelques informations de base, qu’il est utile que vous connaissiez.

Le document s’intitule « Vous et votre traitement en cas de canicule ». On le doit à l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) qui a apporté avec elle divers documents dont la plupart sont destinés aux professionnels de santé. Ce document fait le point sur les informations importantes à connaître (et agir) pour que les températures très élevées ne perturbent pas le traitement ultérieur.

Corps et chaleur

Corps et chaleur

L’exposition à une chaleur élevée est une agression pour le corps. Parmi les complications les plus graves, vous risquez la déshydratation, un coup de chaleur ou une aggravation de la maladie. Lorsqu’il fait chaud, le corps fait tout son possible pour s’adapter, c’est-à-dire pour abaisser la température corporelle. A voir aussi : Liste de choses à faire : erreurs que nous commettons tous et solutions d’experts pour vous faciliter la vie. Il est refroidi principalement par l’évaporation de la sueur. Lorsque l’humidité extérieure est élevée ou lorsqu’il n’y a pas de vent, la sueur ne s’évapore pas assez rapidement, ce qui empêche le refroidissement du corps. Une température corporelle excessive peut avoir de graves conséquences sur la santé. Lorsque le corps transpire beaucoup, cela peut entraîner des pertes importantes d’eau et de sel et une déshydratation, si ces pertes d’eau ne sont pas remplacées par une hydratation adéquate.

Comment choisir le bon dentiste ? - Trucs et astuces pour ne pas se tromper
Sur le même sujet :
Afin d’avoir de belles dents et d’éviter les problèmes de santé dentaire,…

Coup de chaleur

Coup de chaleur

Un coup de chaleur peut survenir lorsque le corps ne peut plus contrôler sa température, qui augmente alors rapidement. Elle peut survenir très rapidement chez les bébés et les personnes âgées en période de fortes chaleurs, mais aussi chez les sportifs qui ne compensent pas les pertes en eau dues à leur transpiration ou chez toute personne qui fait des efforts physiques violents. Le coup de chaleur (qui peut être mortel) doit être traité rapidement pour prévenir les dommages neurologiques. La victime souffre d’une forte fièvre et d’une perte de conscience. Elle est sujette aux vomissements, aux nausées, aux maux de tête, au délire, voire aux convulsions. Sa peau est chaude, rouge et sèche (elle ne transpire pas).

Val-d'Oise : numéro des urgences dentaires les week-ends et jours fériés
Lire aussi :
Mal aux dents un jour férié ? Une carie douloureuse le dimanche…

Médicaments et forte chaleur

Médicaments et forte chaleur

Certains médicaments augmentent le processus d’élimination de l’eau des reins (diurétiques). De ce fait, ils peuvent donc augmenter la déshydratation liée aux températures élevées. De plus, la déshydratation, en elle-même, peut avoir des conséquences sur la transformation de certains médicaments dans le corps humain. D’autres médicaments peuvent empêcher les mécanismes de refroidissement du corps de fonctionner normalement. Pour que le corps se refroidisse, le système nerveux central doit pouvoir contrôler la dilatation des vaisseaux à la surface de la peau, pour permettre une meilleure circulation sanguine, une meilleure évacuation de la chaleur et une meilleure sudation, souligne l’ANSM. Enfin, certains médicaments peuvent également aggraver les effets de la chaleur, en abaissant la tension artérielle ou en altérant la vigilance ; c’est le cas des médicaments qui peuvent causer de la somnolence.

Les Deux-Sèvres expérimentent la régulation dentaire au SAMU
Lire aussi :
Jusqu’à présent, les personnes ayant un problème dentaire dans les Deux-Sèvres, qui…

Forte chaleur et risques

L’ANSM rappelle que certains médicaments peuvent augmenter le risque d’une exposition trop longue ou trop forte à la chaleur et qu’il faut redoubler de vigilance. C’est notamment le cas de :

L’ANSM appelle à la vigilance : « Attention ! Dans la plupart des cas, un médicament ne représente pas un risque en soi, surtout s’il est utilisé correctement. De nombreux facteurs peuvent accroître les risques pour la santé en cas de chaleur accablante, notamment : la fièvre; âge élevé ou très jeune (0-4 ans); obésité; une ou plusieurs maladies chroniques, notamment cardiaques, rénales, respiratoires, diabète, maladies neurologiques ou psychiatriques, etc. ; perte d’autonomie.

Comment éviter et soulager naturellement les coups de soleil ?
Voir l’article :
5 coups de soleil suffiront à augmenter de 80% le risque de…

Anticiper la chaleur

Anticiper la chaleur

Il est recommandé, surtout si vous êtes âgé, malade et sous traitement médicamenteux :

En général, il est recommandé que :

N’arrêtez jamais votre traitement sans en parler avec votre médecin ou votre pharmacien, vous vous exposeriez à des complications, soit liées à l’arrêt brutal du médicament, soit liées à votre maladie qui n’est plus traitée.

Aussi en cas de forte chaleur, il est déconseillé :

Conserver ses médicaments

Il n’y a généralement pas de conditions de conservation indiquées sur la boîte de vos médicaments, ce qui indique que le médicament est stable, même en cas d’exposition prolongée à une chaleur élevée. Il n’y a donc pas de précautions particulières à prendre. Si des précautions particulières de conservation figurent sur votre boîte de médicaments, les recommandations suivantes s’appliquent :

Dans tous les cas, essayez d’éviter d’exposer votre médicament au soleil.

Transporter ses médicaments

Pour tous les médicaments, sauf ceux normalement conservés au réfrigérateur, il est recommandé de les transporter dans des emballages isothermes non réfrigérés. Pour les médicaments qui sont normalement conservés au réfrigérateur, il est recommandé de les transporter dans des emballages isothermes au réfrigérateur (par exemple, avec des compresses froides), en s’assurant qu’ils ne sont pas congelés. Vous devez faire attention à ne pas exposer trop longtemps vos médicaments, même dans des emballages isothermes, à des températures élevées telles que celles souvent rencontrées dans les coffres ou à l’intérieur des voitures exposées à la lumière directe du soleil.

Canicule : ce qui peut arriver Le terme « canicule » est un terme générique désignant une période de temps où des températures élevées peuvent présenter un risque pour la santé des gens. Derrière cette saison, il y a quatre possibilités :- Le pic de chaleur : une chaleur intense de courte durée (un jour ou deux) présente un risque sanitaire, pour les populations vulnérables ou trop exposées, notamment en raison de leurs conditions de travail et physiques. activité; il peut être lié au niveau de la veille météorologique jaune ; – La période continue de chaleur : températures élevées (proche des seuils départementaux ou en dessous) qui persistent dans le temps (plus de trois jours) Ces situations présentent un risque sanitaire pour les personnes exposées aux avaries ou trop exposées. populations, notamment en raison de leurs conditions de travail et de leur activité physique ; elle peut être associée à un niveau d’alerte météorologique jaune – La canicule : période de chaleur intense pendant laquelle les indicateurs biométéorologiques atteignent ou dépassent les seuils départementaux pendant trois jours et trois nuits consécutifs. Le phénomène est susceptible de constituer un risque sanitaire, notamment pour les populations vulnérables ou surexposées ; elle est liée au niveau d’alerte météorologique orange ;- La canicule extrême : une canicule exceptionnelle de par sa durée, son intensité, son étendue géographique, avec des effets forts non seulement sur la santé, mais aussi sur la société ; il est associé à un niveau d’alerte météorologique rouge.

Chaleur : des gestes simples Des risques pour la santé peuvent survenir dès les premiers jours de chaleur. Des gestes simples peuvent prévenir les accidents. Il faut se préparer AVANT les premiers signes de souffrance physique, même si ces signes semblent insignifiants. Face aux températures élevées, il est conseillé de :- Rester au frais ; – Bois de l’eau; – Évitez l’alcool; – Mangez suffisamment; – Fermez volets et fenêtres le jour et aérez la nuit ; – Mouiller le corps; – Donner des nouvelles et avoir des nouvelles de ses proches ;- Privilégier les activités sans effort ;- En cas de malaise, appeler le 15.

À Lire  Canicule : rafraîchissez-vous, portez des vêtements légers... Nos conseils pour garder la forme