E.Coli : Après le scandale des pizzas surgelées Buitoni, les ventes ont chuté

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée, Sara vous présente les nouveaux faits d'actualité 

Publié le 30 juillet 2022 à 19h36 Source : JT 20:00 WE

Publié le 30 juillet 2022 à 19h36.

Quelques mois après le scandale des pizzas Buitoni, la marque peine à remonter la pente.En février dernier, 56 personnes avaient été intoxiquées à la bactérie E.Coli.Depuis, les ventes de pizzas surgelées, toutes marques confondues, sont en chute libre.

Quelques mois après le scandale des pizzas Buitoni, la marque peine à remonter la pente.En février dernier, 56 personnes avaient été intoxiquées à la bactérie E.Coli.Depuis, les ventes de pizzas surgelées, toutes marques confondues, sont en chute libre.

Quelques mois après le scandale des pizzas Buitoni, la marque peine à se redresser. Ceci pourrez vous intéresser : L’Expresso : L’unité européenne de l’extrême droite, casse-tête pour Marine Le Pen.

En février dernier, 56 personnes ont été empoisonnées par la bactérie E.Coli.

Depuis, les ventes de pizzas surgelées, toutes marques confondues, ont chuté.

Buitoni ne parvient pas à regagner la confiance des consommateurs. En mars dernier, de nombreux lots de pizzas de la marque ont été retirés des magasins, contaminés par la bactérie E.Coli. Un scandale sanitaire qui a lourdement terni l’image de la marque alors que, selon Santé publique France, 56 personnes ont été empoisonnées et, parmi elles, 55 enfants dont deux sont décédés et plusieurs autres ont des séquelles graves. Depuis, les ventes de pizzas surgelées, toutes marques confondues, ont chuté : -34 % depuis mars.

Cuisson solaire : peut-elle remplacer les fours et appareils traditionnels ?
Voir l’article :
Petit four solaire d’appoint utilisé par le restaurant Le Présage à Marseille…

Un manque de confiance

Un manque de confiance

D’autant plus que dans les grandes surfaces il y a toujours des affiches indiquant le rappel de ce produit. Dans les vitrines des rayons surgelés, on peut lire : « Rappel des produits Buitoni porteurs de la bactérie E coli ». Une affirmation qui ne donne pas forcément envie de s’en tenir aux pizzas. « Si ça peut arriver à Buitoni, pourquoi ça n’arriverait pas à d’autres », s’inquiète un passant, dans le reportage du 20H de TF1 en en-tête de l’article. « J’ai acheté beaucoup de pizzas surgelées. Mais comme il y a eu contamination, j’évite », explique un autre consommateur. Ainsi, la méfiance ne touche pas seulement l’entreprise du groupe Nestlé, mais s’étend à toutes les marques de pizzas surgelées.

À Lire  Marque BALANCE & INSTINCT, alimentation saine pour chiens et chats

Améliorations de la croissance du marché des algues hydrocolloïdes dans la conception, la demande et l'offre de produits 2022-2030
A voir aussi :
Rapport d’enquête professionnelle sur le marché des algues hydrocolloïdes 2030Le rapport d’étude…

Des excuses et de nombreuses plaintes

Une situation qui s’explique surtout par les témoignages de plusieurs parents d’enfants infectés par la bactérie E.Coli et qui a choqué l’opinion publique. « Notre fille ne voit plus, n’entend plus, ne réagit plus, ne mange pas », raconte un père dans notre récit. Une information judiciaire pour « homicide involontaire », « tromperie » et « mise en danger de la vie d’autrui » a été ouverte le 22 mars.

Début juillet, le PDG de Nestlé a présenté ses « excuses » aux familles des enfants touchés et annoncé la création d’un « fonds de soutien aux victimes ». Cependant, le groupe continue de faire l’objet de nombreuses plaintes de consommateurs à travers la France, alors que plus de 70 familles attendent d’être entendues en justice.

TF1| Reportage de Thomas JARRION, Marine POUJOL et Zac AGILI

Les plus lusDernière minuteTendances

Nutrition : comment maigrir ? Cinq régimes populaires et ce que pensent les experts
Ceci pourrez vous intéresser :
Vous n’avez même pas besoin de finir de taper « comment perdre du…