E. SUR. : Oddo confirme son avis sur le titre

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Oddo maintient sa note de « surperformance » sur l’action E.ON. avec un objectif de cours inchangé de 12,5 euros. L’analyste a bien organisé un road show avec un large panel d’investisseurs avec Marc Spieker, le directeur financier du groupe. Selon Odd, la société E.ON. est « plutôt encourageant » à ce sujet et a constitué des provisions supérieures à son rythme historique suite à la crise du COVID, ce qui l’a amenée à relever son seuil de provision par défaut dans le passé. Ces dispositions n’ont pas été abrogées et représentent donc un niveau de sécurité nettement plus élevé que par le passé. Le groupe n’a pas encore constaté de baisse significative de la demande sur le segment B to C », rapporte le courtier. L’objectif d’EBITDA pour 2026 est fixé à 7,8 milliards d’euros et il s’attend à 8,2 milliards d’euros. Copyright (c) 2022 CercleFinance .com. Tous droits réservés. Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance n’ont pour but que d’aider les investisseurs à prendre des décisions. Cercle Finance ne peut être tenu responsable directement ou indirectement après l’utilisation des informations et analyses par le lecteur. Il est recommandé que une personne non avertie consulte un conseiller professionnel avant tout investissement Ces informations indicatives ne constituent en aucun cas une incitation à vendre ou à acheter.

Oddo maintient sa note de « surperformance » sur l’action E.ON. avec un objectif de cours inchangé de 12,5 euros.

L’Office d’analyse rappelle que dans le contexte de forte hausse des prix de l’énergie, la question du pouvoir d’achat des ménages en produits énergétiques inquiète les investisseurs.

À Lire  Comment fonctionnent les crypto-monnaies ?

En effet, l’analyste a organisé un road show avec un large panel d’investisseurs avec Marc Spieker, le directeur financier du groupe.

Selon Oddo, la société E.ON. est « plutôt encourageant » à ce sujet et a constitué des provisions supérieures à son rythme historique suite à la crise du COVID, ce qui l’a amenée à relever son seuil de provision par défaut dans le passé. Ces dispositions n’ont pas été abrogées et représentent donc un niveau de sécurité nettement supérieur à ce qui a été le cas historiquement.

Par ailleurs, « bien que la hausse des prix de l’énergie ne se répercute pour l’instant que partiellement sur le client final, le groupe n’a pas encore constaté de baisse significative de la demande sur le segment B to C », rapporte le courtier.

Dans ce contexte, « les perspectives restent bonnes », juge Oddo, qui maintient son hypothèse de dépassement de l’objectif d’EBITDA pour 2026, fixé à 7,8 milliards d’euros, et l’attend à 8,2 milliards d’euros.

Copyright (c) 2022 CercleFinance.com. Tous droits réservés Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance sont uniquement destinées à aider les investisseurs dans leur prise de décision. Cercle Finance ne peut être tenu responsable directement ou indirectement après l’utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à une personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant chaque investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucun cas une incitation à vendre ou à acheter.