EN DIRECT – Orages en Corse : bilan revu à la baisse avec 5 tués, camps du Sud évacués

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Sommaire

Ce live est terminé

Ce live est terminé

C’est en direct maintenant, merci de nous avoir suivi ! Retrouvez toute l’actualité du pays et du monde sur la page Figaro. Ceci pourrez vous intéresser : 10 conseils pour mieux protéger votre nom de domaine.

« LIRE AUSSI – La Corse dévastée par des orages soudains et inhabituels

Essonne : l'atterrissage controversé d'Amazon sur la base 217
Lire aussi :
L’installation d’Amazon sur la base 217 en 2019 n’est pas passée inaperçue…

«Cette nuit, restez prudents»: le message d’Emmanuel Macron aux Corses

«Cette nuit, restez prudents»: le message d’Emmanuel Macron aux Corses

Dans son compte Twitter, le président de la République a voulu « montrer à nouveau » « le soutien et celui de la Nation au peuple corse qui a souffert ». « Je pense aux victimes et à leurs familles. Merci aux forces d’urgence qui se sont mobilisées pour sauver des vies et aider les populations locales qui ont souffert. Ce soir, soyez prudents », a ajouté Emmanuel Macron.

L'énergie solaire depuis l'espace - Forum général
Voir l’article :
12/08/2022 14:47:24 0&#xD ;Dans ce projet, le constructeur chinois China Academy of Space…

Plus de 80% des foyers ont retrouvé l’électricité, annonce la ministre de la Transition énergétique

Plus de 80% des foyers ont retrouvé l'électricité, annonce la ministre de la Transition énergétique

« Ce matin, 45 000 foyers étaient privés d’électricité en Corse. Ce soir, plus de 80 % d’entre eux ont retrouvé le courant. La mobilisation générale d’Enedis, RTE et EDF Corse se poursuit. Un sens particulier se déploie pour rétablir l’électricité sur toute l’île. « , a déclaré Agnès Pannier-Runacher sur Twitter.

Contenus terroristes supprimés du web en moins d'une heure : le LFI attrape le...
Lire aussi :
Les députés rebelles ont déposé vendredi un recours devant le Conseil constitutionnel…

Tous les événements culturels et sportifs annulés ce jeudi soir en Corse

Tous les événements culturels et sportifs annulés ce jeudi soir en Corse

La Corse mise en « alerte orange » en raison de l’orage attendu ce soir, toutes les manifestations culturelles et sportives prévues jeudi soir ont été annulées, a annoncé la direction de la Haute-Corse sur Twitter.

Le Conseil général du Val-de-Marne lance un site internet indépendant
A voir aussi :
Conçu par le Conseil général du Val-de-Marne en partenariat avec la MDPH,…

Cinq morts en Corse: Gérald Darmanin revoit le bilan des victimes à la baisse

Cinq morts en Corse: Gérald Darmanin revoit le bilan des victimes à la baisse

Après avoir annoncé en fin de journée qu’une sixième personne était décédée dans les intempéries qui ont frappé la belle île, le ministre de l’Intérieur a finalement déclaré à la Télévision française que la perte avait été sous-estimée. Cinq personnes, et non six, sont mortes après de violentes tempêtes qui ont frappé la Corse.

«Nous déployons en Corse tous les moyens sanitaires nécessaires pour prendre en charge et soutenir psychologiquement les victimes et leurs proches», annonce le ministre de la Santé

« Dans le cadre de la cellule de crise du ministère, nous acheminons en Corse tout le matériel médical nécessaire à la prise en charge et à l’accompagnement psychologique des victimes et de leurs proches. Je tiens à remercier les professionnels de santé pour leur organisation, a annoncé le ministre de la Santé, François Braun, sur Twitter.

Les équipes de la Croix-Rouge viennent en aide aux sinistrés en Corse

La Croix-Rouge de Corse-du-Sud a publié jeudi soir des photos de son groupe de volontaires installant des lits de camp dans le gymnase pour accueillir les résidents des camps évacués. « Après une merveilleuse journée sur notre île, l’organisation continue ce soir ! Nos bénévoles participent à la mise en place d’un abri d’urgence au gymnase Pascal Rossini avec l’aide du directeur, de la ville d’Ajaccio et de la Protection Civile de Corse », a déclaré le a déclaré l’organisation sur Twitter. .

Emmanuel Macron a présidé une cellule de crise sur les mesures à prendre

Emmanuel Macron a présidé jeudi soir un groupe de modérés pour prévoir les mesures à prendre en Corse où de violents orages ont fait cinq morts dans la journée et d’autres intempéries sont attendues la nuit. Le chef de l’Etat a inspecté un point de situation réalisé à partir d’une vidéo du fort de Brégançon (Var), où il est en vacances et où la Première ministre Élisabeth Borne, elle aussi en vacances dans la région, l’a rejoint. L’objectif est « de regarder les prochaines heures du plan météo (…), d’extraire toutes les pièces nécessaires de l’organisation et de pouvoir prendre les bonnes décisions dans les prochaines heures et les prochains jours », a- a-t-il déclaré à l’ouverture de la conférence. La Corse a de nouveau été mise en vigilance orange par Météo-France jeudi soir, face à un événement pluvieux « orageux » et « permanent ». « Les vents attendus des orages de jeudi soir à vendredi sont bien plus faibles que ceux observés jeudi matin », mesurés jusqu’à 224 km/h, selon l’Institut météorologique, qui prévoit toutefois « de fortes pluies très longues et persistantes » en sa dernière mise à jour.

« Au-delà, nous aurons clairement des mesures de soutien à prendre pour les personnes et le territoire », a-t-il ajouté, réitérant son soutien à la Corse et avec « une pensée pour les familles des victimes ». Les ministres de l’Intérieur Gérald Darmanin, de l’Environnement transitoire Christophe Béchu, de l’Armée Sébastien Lecornu, de la Santé François Braun et le secrétaire d’Etat à la Marine, Hervé Berville, sont intervenus de loin. Peu avant cette rencontre, Gérald Darmanin a pris connaissance de la situation en Corse où il s’est rendu dans la journée. Le premier ministre a activé jeudi après-midi le service de crise des ministères alors que de nouvelles tempêtes et inondations sont attendues de jeudi soir à vendredi en Corse.

« A LIRE AUSSI – Avec ceux qui chassent les tempêtes

Orages en Corse: comment expliquer cet épisode d’une violence exceptionnelle

Météo-France a été surprise par les très forts orages survenus jeudi matin, entre 8h15 et 9h15, dans l’ouest de la Corse qui ont provoqué un très fort orage, à plus de 200 km/h. La station de Marignana mesurait une certaine vitesse de 224 km/h. Un enregistrement. A Calvi, le vent a atteint 197 km/h (contre 158 km/h le 28 décembre 1999). Mais dès 10 heures, le vent a faibli, a indiqué Christophe Morel, prévisionniste à Météo-France. Le modèle de prévision n’a manifestement pas prédit cette situation violente.

À Lire  Everscale ouvre la voie au premier semestre 2022 BlockBlog

« Les orages sont un phénomène très complexe à prévoir avec des structures très petites, dépendant des éléments d’altitude, du flux de vents violents à haute altitude et du cisaillement du vent au sol. Parfois, le modèle de prévision Arome ne peut pas déterminer combien entre les différents possibles scénarios », précise François Gourand, ingénieur prévisionniste à Météo-France. Pourtant, cet événement bref, intense et localisé a été causé par une « ligne de tempête traînante, qui a convergé et formé des vents très forts sur terre », selon le National Weather Service.

» LIRE NOS ENFANTS – Ouragans en Corse : comment expliquer cet événement violent hors norme

«Le phénomène semble exceptionnel»: Gérald Darmanin juge qu’il «est trop tôt» pour dire si Météo-France a sous estimé l’alerte orage en Corse

Après de violents orages qui ont fait plusieurs morts en Corse, Météo-France s’est défendue jeudi de ne pas avoir levé l’alerte orange plus tôt, avouant avoir été « surprise » par la situation « unique », « difficile à prévoir » avec son numérique. . des modèles. Dans son bulletin de 06h00 jeudi, l’île est toujours sous alerte jaune (« attention »), Météo-France annonce « Forte tempête (…) en mer près de la Corse, avec des vents violents », qui pourraient  » affecter temporairement les côtes ouest et nord ». C’est jusqu’à 8h35 du matin, au vu du changement de la tempête à l’intérieur des terres et des fortes « lettres » de rafales, que les deux départements passent en alerte orange ah, ce qui signifie : attention. « Nous avons été surpris par les valeurs des rafales, des valeurs très particulières qu’on n’avait jamais vues auparavant », avec plus de 200km/h de vent par endroits, a identifié Christophe Morel, responsable du bureau de prévision , lors d’un communiqué de presse.

Interrogé sur les critiques adressées à Météo France, Gérald Darmanin a confirmé qu' »il est trop tôt pour dire que si l’alerte était tardive » procédons à cette évacuation qui n’a pas eu lieu ce matin. Ce que disent les météorologues, c’est qu’il est évidemment peu probable que des phénomènes météorologiques affectent la Corse à cet endroit et violence. L’avertissement a été donné quelques minutes avant l’impact. Il est trop tôt pour dire si l’avertissement aurait pu être donné plus tôt. Le problème semble inhabituel.

« LIRE AUSSI – Tempêtes en Corse : comment expliquer cet événement violent hors norme

Gilles Simeoni «inquiet» du «bilan provisoire des intempéries» en raison des embarcations qui ont pu «chavirer»

La présence de Gérald Darmanin au camp de Sagone, en Corse-du-Sud, Gilles Simeoni, a salué « l’engagement sans faille de tous les ouvriers organisés, des masses, des Corses qui se sont organisés. On a du mal à imaginer les coulisses de la fin qui est sorti ce matin. Seule preuve de la violence déchaînée par les éléments : des troncs d’arbres immenses déracinés. On en voit les restes.

Le président du Conseil exécutif de Corse a également fait part de sa « préoccupation » car « le bilan est encore provisoire car il y a un certain nombre de bateaux qui ont pu débarquer ». « Les opérations de relocalisation sont en cours » car le gouverneur a demandé « l’évacuation d’un certain nombre de campements qui pourraient être la cible d’inondations et de crues ». Gérald Darmanin a cependant confirmé jeudi soir que « plusieurs centaines de personnes sur des bateaux » étaient portées disparues mais qu’une grande partie des personnes disparues avaient été retrouvées « même si deux corps ont été retrouvés pour des raisons différentes ».

11.000 foyers encore privés d’électricité, annonce Gérald Darmanin

11.000 foyers sont toujours privés d’électricité, a indiqué Gérald Darmanin jeudi soir, contre 45.000 le matin même, à cause des violents orages qui ont frappé la belle île jeudi matin. Les camps de Corse-du-Sud ont été évacués en prévision du mauvais temps ce soir.

Le bilan monte à six morts et 20 blessés

Le bilan a atteint six morts et 20 blessés, dont quatre très graves et mettant en jeu le pronostic vital, a annoncé le ministre de l’Intérieur en déplacement en Corse. « Des vents violents, inattendus, en tout cas d’une force inattendue, ont déchiré la vie de la belle île de six personnes, dont des enfants en bas âge, 20 blessés, dont 4 grièvement, ceux et leurs importantes prédictions sont engagés. Ce rapport est provisoire, car nous n’avons pas le rapport des personnes qui étaient en mer », a déclaré le ministre de l’Intérieur.

« Je veux dire à la Corse, aux familles, en particulier aux familles des touristes qui ont trouvé la mort, tout le soutien et la compassion de l’Etat que depuis ce matin, les représentants de la collectivité, s’emploient à sauver, secourir et évaluer ce mauvais événement météorologique », a-t-il dit, a également annoncé Gérald Darmanin, lors d’une brève déclaration qu’il a faite à la presse, depuis le camp de Sagone (Corse-du-Sud).

300 pompiers et sapeurs-sauveteurs mobilisés en Corse

« 300 pompiers, secouristes et deux hélicoptères de la Protection Civile ont été mobilisés pour venir en aide aux personnes sinistrées en Corse, a indiqué la Protection Civile sur sa page Twitter. Deux Beech sont également engagés dans des opérations de reconnaissance. Soyez vigilants et en cas d’urgence 18/112 . »

125 opérations de sauvetage en mer effectuées ce jeudi en Corse

Selon un communiqué de l’Administration maritime, 125 opérations de sauvetage maritime ont été menées en Corse dans la journée, majoritairement « des navires en difficulté, soit une rupture de barrière pouvant les jeter à terre, soit alors qu’ils ont déjà été en mer ». et se sont retrouvés handicapés ou blessés ». « Le premier bilan de ces accidents fait désormais dix blessés légers, la plupart après une chute ou un choc de la mer à bord de leurs bateaux », selon la même source.

» LIRE AUSSI – SNSM : sauveurs de la vie et de la richesse

Emmanuel Macron présidera jeudi soir la cellule interministérielle de crise depuis Brégançon

Emmanuel Macron présidera jeudi soir depuis le fort de Brégançon (Var) en pleine tension active après les violents orages qui ont fait cinq morts en Corse, a annoncé l’Elysée. Le chef de l’Etat suivra le « point de situation » par vidéo, en présence de la Première ministre Elisabeth Borne. Les ministres de l’Intérieur Gérald Darmanin, de la Transition de l’Environnement Christophe Béchu, de l’Armée Sébastien Lecornu, de la Santé François Braun et le secrétaire d’Etat à la Marine, Hervé Berville, seront largement impliqués. Plus tôt dans la journée, le chef de l’Etat a exprimé « tout son soutien » au président exécutif corse Gilles Simeoni.

« A LIRE AUSSI – Mauvais temps : des images époustouflantes des récentes tempêtes et inondations

«Il faut se préparer pour la nuit pendant qu’il fait encore jour», prévient le maire de Sisco et président de l’association des maires de Haute-Corse

Alors que la Corse doit se préparer à un nouvel événement orageux, peut-être moindre que celui de jeudi, le maire de Sisco et le président de l’association des maires de Haute-Corse ont appelé ses collègues à « ouvrir toutes les salles polyvalentes, salles de classe, et gymnases, pour installer ceux qui étaient dans les camps ». « Il faut se préparer pour la nuit alors qu’il fait encore jour, a prévenu Ange-Pierre Vivoni, interrogé par BFMTV. Tout est organisé numériquement, même le stockage partagé est organisé. Les populations locales sont également prêtes à aider les gens. A la rescousse, nous sommes maintenant prêts. Ici, toutes les portes sont ouvertes à tous et à tout moment.

« LIRE AUSSI – Intempéries : cinq morts et douze blessés en Corse, les orages se poursuivent dans le Sud-Est

Gérald Darmanin est arrivé en Corse

Arrivé en Corse vers 18 heures, à la demande du président Emmanuel Macron, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin s’est immédiatement rendu au camp de Sagone. Une adolescente de 13 ans a été tuée par un arbre tombé sur un bungalow de ce camping de Corse-du-Saud.

« LIRE AUSSI – Violents orages en Corse : Darmanin s’y rend après cinq morts

«La Corse frappée au cœur par des tempêtes meurtrières»: Gilles Simeoni apporte ses «pensées pour les victimes et leurs familles»

« La Corse a été touchée en plein coeur par des tempêtes meurtrières. Les pensées des victimes et de leurs familles. La mobilisation générale, sur terre et sur mer, pour y faire face », a déclaré le président du Conseil exécutif de Corse, Gilles Simeoni.

La préfecture demande l’évacuation des campings de Corse-du-Sud

L’administration de Corse-du-Sud a publié un arrêté d’évacuation « tous les résidents hébergés dans des structures d’accueil simples dans tous les campings situés dans le département de Corse-du-Sud ». Les maires du département de la Corse-du-Sud doivent activer le plan communal de protection pour aménager un lieu de rassemblement.

À Lire  Conseils pour commander un nom de domaine sur WiziShop - Actualités

Élisabeth Borne active la cellule interministérielle de crise

La Première ministre Elisabeth Borne a annoncé jeudi avoir activé la cellule de crise du ministère en réponse à la situation en Corse, où de violents orages ont fait cinq morts et cinq blessés.

« Concernant la situation en Corse, j’ai activé la cellule des tensions neutres. Nous suivons de près les opérations sur terre et sur mer », a écrit le chef du gouvernement sur Twitter.

La Corse de nouveau placée en vigilance orange pour la nuit de jeudi à vendredi

La Haute-Corse et la Corse-du-Sud ont de nouveau été mises en vigilance orange jeudi soir par Météo-France en raison « d’un événement pluvieux fort et durable », après que de violents orages soudains ont coûté la vie à cinq personnes sur l’île dans la matinée.

« Les orages attendus de jeudi soir à vendredi seront bien moindres que ceux observés ce jeudi matin », selon l’Institut météorologique, qui prévoit toutefois « un événement pluvieux plus persistant » pour la dernière fois. bulletin.

« A LIRE AUSSI – Avec ceux qui chassent les tempêtes

Le président du Conseil suprême de Corse Gilles Simeoni a annoncé sa part « pour se préparer au pire » en annonçant « un nouvel événement orageux dans la soirée ».

À VOIR AUSSI – Ouragans en Corse : « C’est une branche qui est tombée sur ma tente », raconte un vacancier

L’image impressionnante de l’arcus, ce gigantesque nuage en forme d’arc allongé

Un arc est un nuage situé immédiatement devant une ligne de pluie. Plusieurs photos ont été prises dans l’ouest de la Corse. « Image directe de « Mâchoires ». Cet Arcus est comme une mâchoire : c’est l’arrivée de la tempête qui a avalé la Corse ce matin, avec des vents de plus de 200 km/h », commente La Chaîne Météo, propriété du Figaro.

« A LIRE AUSSI – Mauvais temps : des images époustouflantes des récentes tempêtes et inondations

Le programme du ministre de l’Intérieur auprès des sinistrés

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin doit arriver en Corse en fin d’après-midi et repartir vendredi pour Paris. Il devrait débuter sa visite au campement Le Sagone où un homme est décédé après la chute d’un arbre sur son bungalow, selon le calendrier prévisionnel communiqué par le ministère.

Il se rendra ensuite au PC de sécurité et parlera aux secours et aux sinistrés. Le lendemain, vendredi, Gérald Darmanin visitera le camp de La Pinède en Haute-Corse avant de regagner la métropole.

Dégât important dans un port corse

Dans le port de Saint-Florent, en Balagne au nord de la Corse, le catamaran a été complètement arraché par le vent.

Le bilan monte à cinq morts

Le bilan de la violente tempête qui a frappé la Corse jeudi matin s’est élevé à cinq avec la mort de pêcheurs à Girolata (Corse-du-Sud) et de plaisanciers à Erbalunga (Haute-Corse), a rapporté l’agence de presse AFP aux autorités. mer. Le corps d’un pêcheur de 62 ans, dont on ignore le sort, a été retrouvé ce matin dans le golfe de Girolata, selon l’agence de presse AFP, porte-parole de l’administration maritime.

Erbalunga (Haute-Corse), dans le Cap Corse, le corps sans vie du bateau, qui a été alerté par son mari, qui a réussi à la mettre à l’abri, a été localisé en début d’après-midi par voie aérienne. « Les corps viennent d’être retirés de la mer », a ajouté le porte-parole, dénombrant également « des dizaines de blessés » sur diverses embarcations. Un prédicteur significatif d’aucune de ces blessures a été activé.

« A LIRE AUSSI – Mauvais temps : des images époustouflantes des récentes tempêtes et inondations

En fin de matinée, les autorités de Haute-Corse ont déjà annoncé le décès d’un homme de 46 ans qui habite Calvi (Haute-Corse), victime d’un arbre tombé sur son bungalow. Dans la ville de Corse-du-Sud, une jeune fille de 13 ans, qui a été percutée par un arbre, et une femme de 72 ans, qui se trouvait sur le toit de sa voiture, ont également perdu la vie. Au sol, 12 autres personnes ont été blessées, Haute-Corse ou Corse-du-Sud, dont trois en urgence. Parmi eux, une Italienne de 23 ans, elle aussi victime d’un arbre tombé de la forêt de Calvi où une quarantaine de morts.

VOIR AUSSI – Ouragans : des vents particulièrement violents frappent la Corse

Élisabeth Borne réagit aux intempéries en Corse

Le Premier ministre a envoyé un message sur Twitter aux personnes touchées par les intempéries en Corse ainsi qu’aux équipes de secours.

En images, l’impressionnant front orageux arrivé ce matin sur le golfe d’Ajaccio

Elle a été capturée par Andre Pietri, qui a posté la photo sur Twitter :

En Corse, des rafales ont été enregistrées jusqu’à 225 km/h

Jeudi matin, l’ouragan qui a frappé la Corse a vu les vents frapper l’île, atteignant parfois jusqu’à 225 km/h selon La Chaîne Météo.

Les intempéries vues depuis le Cap Corse : le récit de notre journaliste sur place

De François Aubel, rédacteur en chef du Figaro :

Dans le village de Nonza, à 20 kilomètres au nord de Saint-Florent, dans le Cap Corse, personne, pas même les plus anciens, ne se souvient d’avoir vu une telle tempête. Même au plus profond de l’hiver. Des arbres et des maisons ont été déracinés, des toits ont été détruits, des fenêtres ont été brisées… A onze heures du matin, quand le vent est enfin tombé, après une heure et demie de sauvagerie, les villageois ont évalué les matériaux. La porte branlante témoigne de la violence de la tempête en Corse.

L’une des maisons les plus touchées par le vent, un appartement est « choqué », selon les mots du propriétaire, choc. Certains pneus ont volé sur les routes. Sur la plage, dans la mer, on voit un petit catamaran à loisir, avec les vagues qui tremblent et personne à bord. Dans le port de Saint-Florent, les amarres attachées à certains bateaux sont rompues et on voit au moins un bateau coulé en mer.

« A LIRE AUSSI – Mauvais temps : des images époustouflantes des récentes tempêtes et inondations

De nombreuses coupures d’électricité en Auvergne-Rhône-Alpes et en Corse

Après de fortes pluies en Auvergne-Rhône-Alpes mercredi après-midi, « 1000 maisons sont encore payées ce jeudi matin », a indiqué Enedis au Figaro. Le responsable de l’électricité poursuit qu' »au plus fort de l’événement orageux, plus de 10 000 clients ont été touchés dans la plupart des départements de l’Ain et de la Loire ».

« LIRE AUSSI – Coupures d’électricité, transports perturbés… Comment la canicule affecte notre quotidien

Les techniciens travaillent actuellement pour rétablir le courant dans les zones touchées dès que possible. L’électricité devrait être rétablie le matin « à la majorité » des maisons « et en fin de journée aux clients finaux ». En Corse, 45 000 clients ont été privés d’électricité sur toute l’île, a annoncé EDF Corse.

VOIR AUSSI – Pluie, arbres déracinés, trains à l’arrêt… photos de violents orages en région stéphanoise

Gérald Darmanin se rend en Corse dès cet après-midi

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a annoncé jeudi matin sur Twitter sa visite en Corse. Il devrait venir, comme il l’a dit, dans l’après-midi. « J’apporte tout mon soutien au peuple corse qui a fait face à de violentes tempêtes, avec des vents de plus de 200 km/h », a-t-il exprimé en privé.

En Corse, un bilan provisoire recense 3 morts et au moins 12 blessés

Le bilan des violentes tempêtes en Corse s’est élevé à trois morts jeudi avec la mort d’un homme de 46 ans, un touriste français, Calvi, victime d’un arbre tombé sur son bungalow, nous a-t-on appris. Région Corse. Une Italienne de 23 ans est en état d’urgence, tout comme la victime de l’arbre tombé dans la même forêt de Calvi, a-t-on appris de même source. En Corse-du-Sud, une jeune fille de 13 ans et une femme de 72 ans sont également décédées, et 12 personnes ont été blessées, dont une dans un état critique, ont déjà indiqué les autorités de Corse-du-Sud. .

Bienvenue dans ce live

Une tempête avec des vents violents et de fortes pluies a frappé la beauté de l’île jeudi matin. Au moins 3 personnes sont mortes et 12 autres ont été blessées, selon un bilan intérimaire. Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin s’y est rendu. Ailleurs en France, de violents orages ont provoqué des coupures de courant généralisées. Suivez l’évolution de la situation en direct.