En Tanzanie, l’agroécologie contribue à améliorer le bien-être des pasteurs

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

(ETX Daily Up) – Une étude menée en Tanzanie montre l’impact positif des pratiques agroécologiques sur le travail quotidien et le bien-être des agriculteurs.

Une équipe de chercheurs de l’Université anglaise de Newcastle a mené 467 enquêtes auprès des ménages en Tanzanie rurale (Afrique de l’Est) et a constaté que la majorité des agriculteurs appliquaient au moins une pratique agroécologique sur leurs exploitations.

Selon une définition formulée dans les années 1990 par Miguel Altieri, professeur à l’université de Berkeley (États-Unis), l’agroécologie correspond à la « science de la gestion des ressources naturelles au profit des plus pauvres face à un environnement défavorable ».

Selon cette étude publiée dans la revue Agronomy for Sustainable Development, les pratiques agroécologiques les plus courantes en Tanzanie rurale sont le mulching (méthode agricole qui consiste à protéger les sols fertiles en les recouvrant de matière organique) et les cultures intercalaires (cultures de diverses espèces juxtaposées dans le même champ pour améliorer le rendement et la qualité du sol). L’utilisation des résidus post-récolte et l’agroforesterie (mélange de cultures arbustives avec d’autres méthodes de culture) sont également des techniques fréquemment mentionnées.

De manière générale, les résultats des différentes enquêtes menées sur le terrain ont montré des résultats positifs liés à l’adoption de méthodes agroécologiques, même lorsque les exploitations maintiennent une partie de leurs pratiques basées sur l’agriculture conventionnelle. La recherche souligne également l’importance de former les petits producteurs à l’agroécologie.

« On sait peu de choses sur la façon dont les pratiques agricoles, et en particulier celles qui dépendent le plus de la nature, peuvent façonner les moyens de subsistance et le bien-être des agriculteurs », soulignent les auteurs de l’étude.

Plus précisément, les bénéfices tirés de ces pratiques agroécologiques concernent principalement la sécurité alimentaire (renforcée grâce à l’augmentation de la productivité des sols) et la situation économique (augmentation des revenus familiaux et de la capacité d’épargne) des agriculteurs. Ces améliorations quotidiennes ont également un impact positif sur votre bien-être psychologique.

« Comprendre l’impact de l’agriculture agroécologique sur le bien-être des petits exploitants agricoles dans les tropiques ouvre la voie à l’élaboration de politiques et de programmes qui garantissent que la demande alimentaire mondiale est satisfaite de manière durable sans compromettre le bien-être de certains des plus vulnérables ​​dans le monde », concluent les chercheurs qui ont mené la recherche.

L’agriculture de subsistance s’oppose à l’agriculture commerciale ! L’agriculture de subsistance se fait au sein de la famille. Elle emploie certains membres de la famille. Généralement, la surface cultivée est petite et l’équipement agricole est réduit.

Sommaire

Quels sont les effets de l’agriculture intensive ?

Quels sont les effets de l'agriculture intensive ?

Alors qu’une agriculture trop intensive peut nuire à l’environnement en contribuant à la pollution des eaux et des sols, à l’épuisement des ressources et à la destruction des habitats et de la biodiversité, des systèmes agricoles moins intensifs, utilisant rationnellement les intrants et s’appuyant sur les services de .. . Lire aussi : Quel est le meilleur porte-bébé ?.

Pourquoi l’agriculture intensive est-elle problématique pour notre environnement ? L’agriculture intensive produit des gaz à effet de serre tout au long de la « chaîne de production » ; En plus de la digestion des aliments, qui produit évidemment des gaz, le défrichement des forêts pour les cultures et le bétail réduit les puits de carbone vitaux et libère des gaz précédemment stockés…

Quelles sont les causes de l’agriculture intensive ?

L’utilisation de différents types de produits agrochimiques tels que les pesticides chimiques, les herbicides, les engrais, les insecticides et autres produits anti-acariens est considérée comme l’une des principales causes de la dégradation des écosystèmes due à l’agriculture intensive.

Quelles sont les conséquences de l’agriculture industrielle ?

Elle conduit à la contamination de l’eau et du sol et met en danger la santé des êtres humains. L’agriculture joue un rôle majeur dans la pollution, déversant de grandes quantités de fumier, de produits chimiques, d’antibiotiques et d’hormones de croissance dans les sources d’eau.

Fourmies : son magasin CBD ouvrira le 4 mars
A voir aussi :
Delphine et Mathieu Franceschini ont longtemps gardé le projet secret. Mais la…

C’est quoi l’agriculture moderne ?

C'est quoi l'agriculture moderne ?

L’agriculture moderne signifie utiliser moins d’engrais et obtenir des récoltes de meilleure qualité. L’agriculture moderne utilise même parfois des ordinateurs utilisant des images satellites et des données GPS pour améliorer les rendements.

Quelle est la différence entre l’agriculture traditionnelle et l’agriculture moderne ? L’agriculture très productive cherche toujours à produire plus avec des moyens modernes (chimie, machinerie, recherche agronomique) ; vos revenus sont très élevés (ex. Beauce). L’agriculture traditionnelle est improductive et non qualifiée ; vos revenus sont insuffisants.

Quelles sont les caractéristiques de l’agriculture moderne ?

Spécialisation culturale / élevage Mécanisation Concentration foncière. Pollution de l’eau/du sol par les intrants utilisés par les agriculteurs. Utilisation de produits phytosanitaires pour améliorer les rendements. Spécialisation culturale / élevage Mécanisation Concentration foncière.

Quelle est l’importance de l’agriculture moderne ?

L’agriculture est la principale source de revenus pour 80 % des pauvres dans le monde. Ce secteur joue donc un rôle déterminant dans la réduction de la pauvreté, l’augmentation des revenus et l’amélioration de la sécurité alimentaire.

À Lire  Sevrage au cannabis : comment briser l'addiction ?

C’est quoi l’agriculture moderne ?

L’agriculture moderne non intensive ou partiellement intensive En effet, la production d’herbe est intensive (fertilisation et irrigation). Dans ce système de pâturage, la maîtrise très poussée de la traite mécanique des grands troupeaux contribue à une productivité élevée par unité de travail.

Vente de fleurs CBD à Dijon : soulagement pour les dirigeants du Dr Smoke, mais l'attente reste compliquée
Ceci pourrez vous intéresser :
A Dijon les gérants des boutiques du CBD soufflent mais attendent toujours.…

Quels sont les avantages de l’agriculture intensive ?

Quels sont les avantages de l'agriculture intensive ?

Avantages de l’agriculture intensive Augmentation de la productivité. Réduction des coûts. Il garantit l’approvisionnement de toute la population. Moins de terrain utilisé.

Quelle est la différence entre l’agriculture intensive et l’agriculture extensive ? L’agriculture intensive est hautement spécialisée. L’agriculture extensive est pratiquée sur de très grandes superficies divisées en sections. Le rendement des terres est plus faible, mais nécessite moins de main-d’œuvre qualifiée.

Comment se fait l’agriculture intensive ?

L’agriculture intensive se caractérise par l’utilisation massive d’intrants (produits, matériaux). Elle repose sur une mécanisation poussée et l’utilisation d’engrais chimiques, de pesticides, de fongicides, d’herbicides… pour maximiser la production.

Quels sont les inconvénients de l’agriculture extensive ?

La production est moindre. Le travail est de moindre qualité. Elle dépend des cycles agricoles et des phénomènes météorologiques. Il est moins productif que les autres types.

Les odeurs ressenties dans la nature évoquent un bien-être positif
Lire aussi :
Sentez le parfum de ces fleurs, votre cerveau vous remerciera. Selon une…

Quelle est la différence essentielle entre une agriculture intensive et extensive principe et rendement ?

Quelle est la différence essentielle entre une agriculture intensive et extensive principe et rendement ?

Demande généralement de produire ou d’acheter de la nourriture pour nourrir les animaux. Son objectif est le rendement maximal et l’agriculture intensive peut tendre vers l’industrialisation. L’agriculture extensive ou pâturage extensif est un mode de culture caractérisé par une faible densité à l’hectare d’animaux.

Quelle est la différence entre agriculture extensive et intensive ? L’agriculture intensive nécessite plus d’intrants par unité produite que l’agriculture extensive. Demande généralement de produire ou d’acheter de la nourriture pour nourrir les animaux.

Quel est le but de l’agriculture extensive ?

Son objectif est de maximiser la production tout en respectant l’environnement et l’écosystème. Pour cela, ce type d’agriculture, contrairement à l’agriculture intensive, a moins de technicité, en plus d’une moindre consommation d’énergie. Par conséquent, il est également moins nocif pour l’écosystème.

Quelles sont les caractéristiques de l’agriculture intensive ?

L’agriculture intensive est un système de production agricole caractérisé par l’utilisation importante d’intrants, et cherchant à maximiser la production par rapport aux facteurs de production, qu’il s’agisse de la main-d’œuvre, du sol ou d’autres moyens de production (équipements, intrants divers).

Sources :

Willer-sur-Nel. Le bien-être c'est tout le week-end
A voir aussi :
La 10ème Bien-être et mieux vivre a ouvert ses portes samedi et…