En voyage, je soigne ma posture

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

A chaque moyen de transport, les bons réflexes. Pour qu’un long voyage ne crée pas de douleur et n’amplifie pas celles existantes, il est nécessaire d’adapter notre posture et notre comportement.

• Les bonnes postures en voiture

• Les bonnes postures en voiture

Bien sûr, on part quand on veut et on avance à notre rythme. Mais les longs trajets en voiture soumettent notre corps à des contraintes paradoxales. De nombreuses articulations souffrent d’immobilité lorsque d’autres sont surchargées, et les muscles de la colonne vertébrale se contractent constamment en réponse aux vibrations et au freinage. Ceci pourrez vous intéresser : Comment éviter les embouteillages pendant le week-end de l’Ascension ? [METTRE À JOUR]. Pour mieux assimiler ces paramètres, il est nécessaire de faire une pause toutes les deux heures pour se détendre et mobiliser le corps. Mais assurez-vous également que vous êtes correctement installé.

Tout doit être réglé pour un confort optimal. Le siège permet d’atteindre les pédales sans que la jambe soit trop fléchie ou tendue pour ne pas créer d’asymétrie posturale et suffisamment haut (regarder à 1 cm au-dessus du volant, avec ou sans coussin rapporté) pour dégager le champ de vision. et regardez-vous simplement dans le miroir sans bouger votre cou. Le dossier est quasiment vertical (20 degrés d’inclinaison, au maximum) pour limiter les contractions musculaires du dos, et un coussin lombaire ergonomique est ajouté pour le maintenir vide et ne pas heurter les hanches. Si notre voiture en est équipée, le régulateur de vitesse évite les tensions sur la chaîne arrière. Et, pour ne pas vous fatiguer le cou en lisant un panneau, pensez à faire contrôler votre vue !

A l’avant, le siège doit être reculé pour pouvoir mobiliser régulièrement les jambes pendant le trajet et contrecarrer la stase veineuse. On utilise les accoudoirs pour éviter les douleurs au cou et aux épaules mais on bannit le coude de la porte qui crée des tensions dans la colonne vertébrale. N’hésitez pas à utiliser un oreiller lombaire ainsi qu’un coussin de siège pour réduire la pression du bord du siège sur vos jambes.

Lire aussi> Questionnaire. En voiture, avez-vous la bonne posture ?

Notre Temps lance sa nouvelle newsletter dédiée à votre santé et votre bien-être. Tous les 15 jours, retrouvez toutes les informations, conseils d’experts santé dans la rédaction pour garder la forme.

• Les bonnes postures en train et en car

Les pauses sont réglementées lors des longs trajets en autocar. Même si la perspective de sortir et de laisser nos affaires nous ennuie, nous devons nous forcer à le faire. Descendons et bougeons ! En train, il faut parcourir régulièrement les allées. Le regard des autres passagers ne doit pas être un obstacle à nos déplacements. Dans tous les cas, les oreillers fessiers et lombaires sont aussi nos alliés.

Lire aussi> 10 minutes par jour… pour renouveler ma posture

Voir l’article :
Restant dans l’air du temps malgré son âge, le break le plus…

• Les bonnes postures en avion

• Les bonnes postures en avion

Même si le vol est rapide, le trajet entre les points de départ et d’arrivée semble interminable. Psychologiquement, c’est épuisant. Physiquement aussi, marcher dans des couloirs interminables, attendre mal installé… Il est fortement recommandé de porter des bas de contention pour favoriser le retour veineux et éviter les risques de phlébite en cas de troubles de la coagulation.

Une petite cure de vigne rouge ou d’hamamélis quelques jours avant le voyage est une bonne idée.

De même, si possible, asseyez-vous dans l’avion au niveau des ailes. La stabilité y est meilleure et on a moins tendance à s’affaler sur son siège.

On essaie aussi d’incliner le dossier pour allonger les jambes. Et, comme dans le train, n’hésitez pas à descendre l’allée !

Saint-Berthevin. L'inflation freine le développement urbain
Ceci pourrez vous intéresser :
Inflation mondiale Longtemps cantonnée à certains pays émergents ou en développement, l’inflation…

• Les bonnes postures en bateau

• Les bonnes postures en bateau

Sauf si vous souffrez du mal de mer, une courte traversée n’est pas un problème. Une croisière l’est davantage, car sur un bateau on est assis ou debout, mais on ne bouge pas beaucoup.

Les muscles du mollet, essentiels à la motricité et à la santé cardiovasculaire, sont les premiers à fondre, et très rapidement. On se force à faire 3 séries de 10 squats chaque jour : les mains sur la barre ou la rampe, inspirer en rentrant le ventre et redescendre genoux fléchis, dos droit, puis remonter en inspirant.

Merci à Gwénaëlle Dargnies, kinésithérapeute, naturopathe, auteur de L’esquena t’agrairà, éd. les yeux

Jonzac : l'aéroclub vise les moteurs décarbonés
Ceci pourrez vous intéresser :
Par Colette Macintosh Publié le 28/08/2022 18:37 Mis à jour le 28/08/2022…

À Lire  Comment démarrer le trading Bitcoin du bon pied