États-Unis : bientôt la fin des voitures électriques ?

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Aux États-Unis, l’État du Wyoming propose une loi pour interdire les voitures électriques à partir de 2035. On vous explique tout.

L’aire de Saint Rambert Est sur l’@A7Trafic proposera 2 bornes de recharge électrique pour camions frigorifiques à partir du 18 juillet. Cela offre une alternative économique, écologique et silencieuse aux générateurs diesel bruyants et polluants. https://t.co/YF2YFVSF5Q

— VINCI Autoroutes (@VINCIAutoroutes) 11 juillet 2022

Si vous suivez l’actualité automobile, vous savez que les voitures thermiques sont sur le point d’être interdites. En effet, à partir de 2035, l’Union européenne veut interdire les modèles équipés d’un moteur à combustion interne de tous les points de vente. Par conséquent, il devrait toujours être possible d’acheter des modèles d’occasion. Une décision qui devrait permettre d’atteindre l’objectif de 100% de réduction des émissions de CO2 liées à l’industrie automobile sur le Vieux Continent. Mais même si cette mesure résonne dans d’autres parties du monde, ce n’est pas le cas partout. Et surtout aux États-Unis.

Alors que l’Union européenne a interdit la vente de véhicules thermiques à partir de 2035, la « chasse aux bornes » est toujours pratiquée en France. Une enquête édifiante par @oubertalli. #OnEstPasSortisDesRonces https://t.co/uT3qUEjNe6

– Géraldine Woessner (@GeWoessner) 14 juillet 2022

Une décision surprenante

Certains États, dont la Californie, investissent spécifiquement dans la protection de l’environnement. A tel point qu’à partir de 2035, la vente de voitures thermiques y sera également interdite. Mais un autre pays, également situé à l’ouest du pays, veut prendre une décision qui va complètement à l’opposé. En effet, avec une proposition connue sous le numéro SJ0004, plusieurs sénateurs veulent tout simplement interdire la vente de voitures électriques. Ceci pourrez vous intéresser : Que signifie la gravure sur les vitres des voitures ?. Oui, tu l’as bien lu. À partir de 2035, il pourrait être impossible d’acheter un véhicule zéro émission dans la région.

À Lire  Louer sa voiture à des particuliers : bonne idée ou pari risqué ?

A lire aussi : Zem : Ce prototype de voiture électrique qui avale les émissions de CO2 ! Audi A3 : La prochaine génération sera 100 % électrique. Aceman Mini Concept annonce le futur petit SUV électrique

Lire aussi :
Deux des cinq constructeurs qui participeront aux 24 Heures du Mans 2023…

Sauvegarder l’industrie

Pour motiver cette mesure, le gouvernement explique que « la production de pétrole et de gaz fait la fierté du Wyoming » et apporte beaucoup à l’Etat, car elle a permis de créer de nombreux emplois. De plus, selon les sénateurs, une voiture électrique serait difficilement recyclable, tandis que développer un réseau de bornes de recharge coûterait trop cher. Il faudra toutefois patienter avant de savoir si cette mesure sera effectivement mise en place ou non, alors qu’il ne s’agit pour l’instant que d’une proposition.

Il existe une exception à l’interdiction de vente des véhicules thermiques de 2035 votée par le Parlement européen : les voitures de luxe (Ferrari, etc.). Bien sûr, ils sont peu nombreux, donc les émissions seront limitées, mais pour le symbole et la justice sociale, il faudra aplanir pic.twitter.com/6gPS9lc6ZE

– Audrey Garric (@audreygarric) 9 juin 2022

A voir aussi :
Une BMW M5 de 2002 circule au Texas avec plus de 870…