États-Unis : Plus de 50 décès liés aux e-cigarettes, des liquides frelatés impliqués

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Plus de 2 500 vapoteurs américains ont été hospitalisés depuis juin. Un substitut frauduleux, l’acétate de vitamine E, peut être à l’origine de cette épidémie.

Personne ne peut s’attendre à un tel désastre. Depuis le début de l’été 2019, les États-Unis font face à une épidémie qui ne s’est jamais produite en cas de lésions pulmonaires graves pouvant être mortelles. Selon les derniers chiffres publiés jeudi par le CDC américain (Centers for Disease Control and Prevention), 54 personnes sont décédées et plus de 2 500 ne sont pas hospitalisées. Une arme du crime ? E-roko. Ou plutôt, ce que les utilisateurs y mettent, comme le révèle une nouvelle étude publiée vendredi dans le New England Journal of Medicine (NEJM).

Selon cette étude, financée par les agences de santé américaines, ces cas d’atteintes pulmonaires seraient liés à des liquides de vapotage achetés au marché noir et coupés avec de l’acétate de vitamine E, une substance potentiellement nocive. Les conclusions sont conformes aux hypothèses des autorités sanitaires américaines. Début novembre, ces derniers avaient annoncé avoir trouvé de l’acétate de vitamine E dans tous les échantillons de liquide pulmonaire prélevés sur 29 victimes.

Pour cette nouvelle étude, les fluides pulmonaires de 51 patients n’ont pas été analysés : 94 % contenaient de l’acétate de vitamine E à des niveaux détectables. Presque tous les échantillons n’ont pas montré la présence d’autres substances toxiques. En parallèle, les scientifiques ont analysé les fluides de 99 personnes en bonne santé, dont 18 vapoteurs. Aucun ne contient de l’acétate de vitamine E.

» LIRE AUSSI – La e-cigarette est-elle vraiment plus dangereuse que le tabac ?

Acétate de vitamine E

Acétate de vitamine E

Jusque-là, le mystère était complet. Voir l’article : Rester en bonne santé : explications, trucs et conseils. Comment expliquer que des centaines de personnes soient hospitalisées en quelques semaines à travers le pays pour la même raison, le syndrome de stress respiratoire aigu ? Et la plupart d’entre eux ont moins de 35 ans ? Les autorités américaines ont rapidement trouvé un autre point commun parmi les victimes : il s’agissait toutes (ou presque) de liquides vapotés contenant du tétrahydrocannabinol (THC), la plus notoire des substances psychoactives présentes dans la marijuana.

Mais le vapotage au THC n’est pas une nouvelle tendance aux États-Unis. Alors pourquoi cette épidémie de lésions pulmonaires a-t-elle eu lieu au début de 2019, pas plus tôt ? Pour le savoir, les enquêteurs se sont penchés sur la composition du liquide en question, et leur attention a été rapidement attirée sur une substance : l’acétate de vitamine E. Utilisée en cosmétique ou comme complément alimentaire, elle ne pose aucun problème. En revanche, il n’existe jusqu’à présent aucune donnée sur les effets sanitaires de son inhalation.

Selon les auteurs de l’étude, ces molécules pourraient également être doublement dangereuses. D’abord parce que sa conformation lui confère la capacité de déstabiliser l’intégrité des cellules pulmonaires. Ensuite parce qu’une fois chauffée par une cigarette électronique, elle peut dégager des gaz toxiques potentiellement irritants pour les poumons.

» À voir aussi – Les États-Unis veulent interdire les cigarettes électroniques aromatisées

» LIRE AUSSI – En sept ans, 700 000 fumeurs ont arrêté grâce à la cigarette électronique.

À Lire  Covid : que recommande le Conseil scientifique pour faire face aux nouvelles vacances ?

Vacances : 5 choses à retenir pour les road trips avec des enfants
Sur le même sujet :
Les voyages en voiture au plus fort de l’été peuvent être fastidieux.…

Marché noir

Marché noir

Cependant, l’acétate de vitamine E est soudainement apparu dans des liquides contenant du THC aux États-Unis, peu avant l’épidémie. « Sur les dix produits saisis au Minnesota en 2018, aucun ne contenait d’acétate de vitamine E. Sur les vingt produits saisis au 20 septembre, tous contenaient de l’acétate de vitamine E », note l’auteur de l’étude NEJM. Parce que sa viscosité est très proche de l’huile de THC, l’acétate de vitamine E est utilisé pour couper les e-liquides qui sont vendus au marché noir, notamment sur internet. Certains fluides incriminés contiennent jusqu’à 88 % de cette substance en poids.

À l’heure actuelle, les chercheurs ne peuvent pas affirmer avec certitude que l’acétate de vitamine E est le seul responsable. Ils n’excluent pas la possibilité d’effets cocktails nocifs, résultat d’interactions entre plusieurs substances. Plusieurs études sont en cours (y compris sur des animaux) pour déterminer les effets de l’inhalation d’ailleurs d’acétate de vitamine E.

« Compte tenu de toutes ces découvertes, nous pouvons conclure que cette flambée explosive de cas de lésions pulmonaires peut être causée par une exposition à des produits de vapotage contenant du THC, qui contient également de l’acétate de vitamine E », a déclaré le Dr Anne Schuchat, directrice adjointe du département américain du Santé (CDC) Et rappelant qu’à ce stade, « cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas d’autres substances dans les cigarettes électroniques ou dans les produits de vapotage qui ne causent pas de lésions pulmonaires », ajoutant qu’un petit nombre de victimes ne signalent pas de liquides de vapotage qui contiennent du THC.

Si un décès suspect a été enregistré en Belgique le mois dernier (l’enquête est en cours), aucun cas n’a été enregistré en France. Le 12 décembre, l’Académie de médecine a publié un communiqué pour rassurer les utilisateurs, rappelant qu’en France, « les cigarettes électroniques sont soumises à des normes de qualité et de sécurité, contrairement aux Etats-Unis ». Il ne faut « pas confondre contenant avec empoisonnement du contenu », avait souligné l’Académie de médecine. Cette crise de confiance peut entraîner la mort de milliers de fumeurs alors que le tabac tue la moitié des consommateurs fidèles.

Par conséquent, le bouton de commande de la cigarette électronique doit se déconnecter automatiquement après dix secondes de pression continue, et ceci afin d’éviter que l’appareil ne surchauffe et libère du formaldéhyde, une substance cancérigène.

Anti-moustiques : 8 solutions naturelles résistantes
Lire aussi :
Recevez nos dernières actualités pour rester en formeDoctissimo, met en œuvre un…

Quel est le pire entre boire et fumer ?

Selon une nouvelle étude, boire une bouteille de vin par semaine équivaut à fumer 5 à 10 cigarettes par semaine en cas de risque de cancer.

Pourquoi fumer ajoute-t-il de l’alcool ? « Nous avons constaté que la nicotine affaiblit les effets de la fatigue causée par l’alcool en stimulant des réponses dans certaines régions du cerveau, le cerveau frontal basal (la région du cerveau qui régule le sommeil) », a expliqué Mahesh Thakkar, membre de l’étude, cité par Science et Avenir. médias.

Est-il plus dangereux de fumer ou boire ?

Résultat : le plus dangereux, c’est l’alcool. L’héroïne arrive en deuxième position, suivie de la cocaïne. Le cannabis est mort en dernier, décrit comme une drogue à « faible risque de mortalité ».

Quel est le pire entre cigarette et alcool ?

« En plus d’être la drogue la plus nocive, l’alcool est environ trois fois plus dangereux que la cocaïne et le tabac », suggèrent les auteurs.

Sur le même sujet :
La claustrophobie peut être définie comme un sentiment d’anxiété associé à la…

Quel est l’avis des pneumologues sur la cigarette électronique ?

Quel est l'avis des pneumologues sur la cigarette électronique ?

Ce pneumologue et spécialiste du tabac estime que « les cigarettes électroniques sont innocentes » contrairement aux inhalants. & quot; Les gens, par véritable abus, mettent des extraits gras de marijuana dans les cigarettes électroniques de manière déviante. Cela ressemble à de la mayonnaise et détruit les poumons.

À Lire  Ramadan et santé : risques, que manger, que boire ?

Pourquoi le tabagisme électronique endommage-t-il les poumons ? L’inhalation de produits chimiques nocifs provenant de produits de vapotage peut causer des lésions pulmonaires incurables (non curables), des maladies pulmonaires et, dans certains cas, la mort.

Est-ce mieux de fumer la cigarette électronique ?

Depuis février 2016, le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) considère que le tabagisme électronique peut être considéré comme une aide pour arrêter ou réduire la consommation de tabac des fumeurs. L’agence britannique de santé publique estime que les cigarettes électroniques sont 95 % moins nocives que le tabac.

Quel maladie on peut avoir avec la cigarette électronique ?

Le vapotage est associé à des risques plus élevés pour la santé et la sécurité des jeunes. Ils augmentent le risque de maladies pulmonaires et cardiovasculaires, de blessures non intentionnelles, de consommation de tabac et d’autres substances, de problèmes de santé mentale et de problèmes scolaires.

Est-ce que la cigarette électronique noircit les poumons ?

Non, la cigarette électronique n’endommage pas les poumons. A l’inverse, lorsque vous passez au vapotage, vous libérez vos poumons de la cigarette. De plus, lorsque vous arrêtez de fumer, les cils vibrants repoussent dans vos bronches et vous respirez mieux. Soyez généralement inquiet lorsque vous commencez à vapoter.

Un numéro aléatoire pour joindre un dentiste le week-end dans le 93
Sur le même sujet :
Si vous cherchez un dentiste en urgence le dimanche ou les jours…

Quel maladie on peut avoir avec la cigarette électronique ?

Quel maladie on peut avoir avec la cigarette électronique ?

Le vapotage est associé à des risques plus élevés pour la santé et la sécurité des jeunes. Ils augmentent le risque de maladies pulmonaires et cardiovasculaires, de blessures non intentionnelles, de consommation de tabac et d’autres substances, de problèmes de santé mentale et de problèmes scolaires.

Pourquoi les cigarettes électroniques obstruent-elles les artères ? Les cigarettes électroniques ne bouchent pas les artères et ne sont pas dangereuses pour la santé. Ce qui est, cependant, est la consommation de tabac. Par rapport aux cigarettes classiques, la vapoteuse est 95% moins nocive.

Est-ce dangereux de trop Vapoter ?

Le vapotage n’est pas dangereux pour la santé. A l’inverse, si vous fumez, vous protégez votre santé en passant au vapotage. Les cigarettes électroniques ne présentent pas de dangers supplémentaires par rapport au tabac. Son humidité est même 95% meilleure que la fumée de cigarette classique.

Est-ce que la cigarette électronique donne le cancer ?

Non, rien ne prouve que les cigarettes électroniques augmentent le risque de cancer. De nouveaux chercheurs menés sur 10 souris ont montré qu’une très forte exposition à la vapeur de cigarette électronique peut endommager l’ADN.

Pourquoi fumer des vogues ?

& quot; Ces cigarettes d’apparence plus féminines et élégantes que d’autres ont un effet de halo pour les femmes. Les clients se perçoivent et se considèrent plus intelligents à leur image. Une impression renforcée par les effets coupe-faim certains du tabac ».

Qu’est-ce qui remplace les cigarettes mentholées ? Une autre solution pour remplacer les cigarettes mentholées qui est proposée aux fumeurs, ce sont les pierres mentholées. Il s’agit principalement d’une pierre céramique aromatisée au menthol. Pour en profiter, le fumeur n’a qu’à l’intégrer dans le paquet de cigarettes. Dès lors, le sentiment était efficacement distribué.

Quel est le nouveau nom des cigarettes Vogue ?

Les cigarettes Vogue, Fine, Allure, Corset devraient être vendues sous un autre nom. Bienvenue dans « Vogue » ou « Allure »…

Quelle est la marque de cigarette la moins dangereuse ?

Les experts de la santé et les scientifiques s’accordent à dire que les cigarettes électroniques sont moins dangereuses pour la santé que les cigarettes traditionnelles.