Étonnamment, Lens continue sa magnifique série ! – Discussion et NOTES des joueurs (Lens 2-1 Clermont)

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

En grande forme, le RC Lens a poursuivi sa belle lancée et a décroché sa cinquième victoire consécutive face à Clermont (2-1) samedi, 15e journée de Ligue 1. Menés à la pause, les Sang et Or ont vaincu les Clermontois en seconde période.

Fofana a offert la victoire à Lens (2-1, 68′)

Reçu 5 sur 5 ! A domicile, le RC Lens s’est imposé contre Clermont (2-1) pour la cinquième fois consécutive ce samedi lors de la 15e journée de Ligue 1. Les Lensois dominaient mais menaient jusqu’à l’heure de jeu, battant leur adversaire pour reculer provisoirement de deux points derrière le Paris Saint-Germain, leader.

Bons dans le jeu, les Lensois ont rapidement donné le ton. Un centre de Frankowski a permis à Saïd de marquer après seulement 24 secondes ! Une situation maintes fois constatée lors de la première période. Parce que Frankowski a multiplié les centres dangereux, mais aussi parce que Saïd a magnétisé tous les ballons de la surface clermontoise pour se créer plusieurs occasions de but. Mais cela n’a pas suffi aux Sang et Or, trop imprécis dans le dernier geste des 45 premières minutes.

Les Auvergnats ont eu plus de succès. Car un but contre son camp d’Abdul Samed a donné l’avantage aux hommes de Pascal Gastien avant la pause (0:1, 39′) ! Un but pas vraiment immérité pour le CF63. Le Clermontois avait répondu au défi physique des Lensois dans le premier acte et avait déjà marqué plusieurs buts, dont la tête de Wieteska puis le lob de Kyei stoppé par Samba.

Au retour des vestiaires, les Lensois ont appuyé sur l’accélérateur. Portés par Bollaert, les joueurs de Franck Haise ont trouvé l’erreur à l’heure de jeu lorsque Saïd a marqué sur penalty (1-1, 60e). Le RCL pousse alors à faire craquer Clermont. Et huit minutes plus tard, il inscrit un joli but de Fofana (2-1, 68e) ! Un coup dur pour les Clermontois, qui n’ont pas mis Samba en difficulté pour empêcher Lens de remporter une huitième victoire en huit matches à domicile cette saison. Bollaert reste imprenable !

Un jeu très agréable dans une super ambiance à Bollaert. La première période a été animée et le but de Clermont a permis de visiter un très bon deuxième acte durant lequel les Lensois ont poussé à renverser la rencontre.

– Lorsque Khaoui fait un corner, Kyei secoue légèrement la tête pour se défendre. Le ballon rebondit sur Abdul Samed, qui trompe son gardien (0-1, 39e).

– Lancé sur la droite par Frankowski, Sotoca adresse un centre ras du sol. Medina rate son Madjer au premier poteau, mais Saïd suit bien et marque du droit sur penalty (1-1, 60e).

– Touché par Sotoca, Frankowski recule vers Gradit. Le défenseur envoie le ballon au point de penalty, où Fofana Wieteska frappe du contrôle du gauche avant de marquer du droit (2-1, 68e).

Maxifoot a attribué une note annotée (sur 10) à chaque joueur.

Homme du match : Seko Fofana (8/10)

Quelle activité ! Toujours soucieux d’effacer la marque et de proposer des solutions à ses partenaires, le capitaine lensois a été récompensé de ses efforts en inscrivant un but crucial dans un excellent enchaînement dans la surface clermontoise. Son travail de récupération et ses percussions de football ont également été inestimables pour le sang et or. Un match pour le patron !

À Lire  Mise à jour de la législation sur les fleurs CBD en France en 2022

Brice Samba (6,5) : Auteur de deux arrêts impressionnants d’une tête de Wieteska et d’un lob de Kyei, le gardien lensois a fini par tirer sa révérence en première période sur un ballon dévié d’un de ses coéquipiers. Au deuxième acte, il était moins sollicité.

Jonathan Gradit (6,5) : Défense solide, le défenseur n’a pas hésité à se montrer pour soutenir l’offensive de son équipe. C’est payant puisque c’est lui qui passe le ballon à Fofana pour le deuxième but lensois.

Kevin Danso (6) : L’international autrichien n’a pas été parfait en tout, mais il a été bon pour son équipe avec sa puissance dans les tacles et sa présence dans les airs.

Facundo Medina (5,5) : Débordant d’énergie mais parfois un peu chaotique dans ses interventions, le défenseur argentin n’a pas été impérial défensivement. Cependant, il n’a rien laissé tomber et fait toujours une copie correcte. Comme lors de son appel au premier poteau pour l’égalisation lensoise, il n’a pas hésité à avancer dans les phases de possession.

Przemyslaw Frankowski (7,5) : son excellent centre à la tête de Saïd après moins d’une minute a donné le ton. Toujours présent dans son couloir, le fessier droit de Lensoi n’a cessé de mettre en danger. En témoigne sa passe à Sotoca sur le premier but de Lens, puis son transfert à Gradit sur le second. Un gros match !

Seko Fofana (8) : Lire le commentaire ci-dessus.

Salis Abdul Samed (6) : son but contre une équipe contre laquelle il ne peut rien restera anecdotique. Il en faudra plus pour ruiner complètement ses performances. Malgré le déchet (15 balles perdues), il a remporté la plupart de ses tacles et a offert du caviar à ses attaquants.

Deiver Machado (6) : Un match plutôt « tranquille » pour le piston gauche. Insouciant dans son couloir, il a bien défendu et offert quelques appels intéressants. Remplacé par Ismaël Boura (non classé) dans les années 90.

Florian Sotoca (7) : Ses cartons et ses courses sont un régal pour ses partenaires. L’attaquant lensois est récompensé de ses efforts par une passe décisive pour Saïd, puis il intervient sur le deuxième but du RCL en trouvant Frankowski. Remplacé à la 89e par Jean Onana (non crédité).

Wesley Said (7) : Pour la troisième année consécutive en charge, l’attaquant a marqué son deuxième but en deux matchs. Et c’est mérité vu son activité. Omniprésent mais peu abouti dans ses tentatives en première période, l’ancien Toulousain s’est montré plus discipliné après la pause pour égaliser. Remplacé à la 64e par Loïs Openda (non classé).

David Costa (5) : le joueur offensif lensois le moins en vue. Timide d’abord, puis imprécis, il importait peu offensivement. Un tir dans la surface de réparation bloqué par Wieteska lui donne une autre chance. Remplacé à la 73e par Alexis Claude-Maurice (non classé).

Mory Diaw (5) : Sauvé par le manque de réussite des Lensois en première période, mais aussi initiateur d’un arrêt devant Saïd, le gardien n’a pas réussi à empêcher la remontée de Lens après la pause en s’inclinant face aux tirs et au fofana de Saïd.

À Lire  Dormir peu et mal augmente le risque de maladies cardiovasculaires

Maximiliano Caufriez (5) : Placé à trois points à droite de la défense, il n’a pas eu la tâche facile face à Sotoca et Frankowski. Il devrait bien dormir cette nuit…

Mateusz Wieteska (6) : Après une tête sauvée par Samba en première période, le défenseur s’apprêtait à ouvrir le score, puis le défenseur a brillé dans sa surface de réparation en sauvant plusieurs ballons chauds, à l’image de son intervention sur un but de Da Costa.

Alidu Seidu (6) : le défenseur n’a ménagé aucun effort pour stopper plusieurs attaques lensoises, à l’image de sa grosse attaque face à Fofana, qui filait au but en seconde période.

Jérémy Bela (4) : Pour son troisième mandat consécutif, le piston droit rend une copie décevante. Alors que Lens a à peine attaqué de son côté, on l’a à peine vu.

Johan Gastien (4) : Milieu de terrain physiquement dominant, le capitaine clermontois a tenté de se différencier de ses attaquants avec plus ou moins de succès avec de longues passes. Remplacé à la 86e par Maxime Gonalons (non classé).

Yohann Magnin (5) : un match plutôt correct pour le milieu de terrain clermontois, qui a répondu à l’impact physique des Lensois et réalisé plusieurs interventions clés pour protéger sa défense. Remplacé à la 87e par Brandon Baiye (non classé).

Elbasan Rashani (5) : L’international kosovar ne méritait pas un rôle dans le piston gauche. Frankowski l’a forcé à défendre dans son couloir, il n’a donc pas eu beaucoup d’occasions de briller offensivement. Remplacé à la 67e par Baila Diallo (non marqué).

Saîf-Eddine Khaoui (6) : En meneur de jeu, l’ex-Marseillais a brillé avec plusieurs passes brillantes à ses attaquants, comme ce long ballon à Kyei en première période. Derrière c’est son corner qui ramène le but de Clermont. Remplacé par Muhammed Cham (non enregistré) à la 75e.

Komnen Andric (4) : L’avant-centre a essayé de solliciter physiquement les longs ballons et ce n’était pas facile. Dans l’ensemble, il a été bien maîtrisé par la défense lensoise puisqu’il n’a jamais cadré.

Grejohn Kyei (5,5) : Jouant pour la deuxième fois de suite, l’attaquant s’est livré un beau duel avec Danso. S’il rate de peu un tir croisé bloqué par Samba, il aura plus de succès en blâmant Abdul Samed au premier set. Remplacé par Jim Allevinah (non classé) à la 67e.

+ Retrouvez les résultats et classement de la Ligue 1 sur Maxifoot

Et selon vous, qui étaient les meilleurs et les pires joueurs du jeu ? Répondez dans la boîte de commentaires ci-dessous!

LENS 2-1 CLERMONT F. (Mi-temps : 0-1) – FRANCE – Ligue 1 / 15e journée

Stade : Stade Bollaert-Delelis – Arbitre : H. Ben El Hadj

Buts : W. Saïd (60e) S. Fofana (68e) pour LENS – S. Abdul Samed (39e, csc) pour CLERMONT F.

Avertissements:

Les Clermontois ont marqué le premier but (0-1, 39′)

La joie de Saïd après son égalisation (1-1, 60′)