Face aux canicules, il va falloir réapprendre à entretenir son jardin

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Choix des arbres, paillage ou création de microclimats : jardiniers et paysagistes donnent leurs conseils pour adapter au mieux votre jardin aux effets du changement climatique.

Westend61 / Getty Images / Westend61

Avec le changement climatique, l’entretien d’un jardin peut s’avérer plus complexe, notamment face aux restrictions d’eau.

JARDINAGE – « C’est quelque chose qu’il ne faut pas envisager à court terme de toute façon, ça prendra au moins quelques mois », commence Jean-Paul Thorez, joint par téléphone, depuis le Sud. L’auteur de Solutions pour un jardin résilient (Terre Vivante, 2022) l’affirme dès le début auprès du HuffPost : adapter son jardin aux effets du changement climatique « cela nécessite de changer sa façon de jardiner ».

Canicules successives, températures moyennes plus élevées, mais aussi pluies plus intenses et épisodes orageux : les effets du changement climatique se font déjà sentir en France, et notamment dans les jardins privés, très consommateurs d’eau. « Il faut 300 à 900 litres d’eau, selon les conditions, pour développer 1 kg de matière sèche végétale (10 % du poids de la plante) », rappelle Jean-Paul Thorez dans son livre.

Alors, comment faites-vous face à ces effets, y compris la rareté de l’eau ? Le jardinier Jean-Paul Thorez et la paysagiste Joëlle Roubache apportent des conseils complémentaires au HuffPost.

Se concentrer sur les arbres

Se concentrer sur les arbres

Première étape : Faites attention aux arbres que vous plantez. « Une des solutions est de choisir des végétaux plus résistants à la chaleur, notamment des arbres car ils ont une durée de vie de plusieurs années. A voir aussi : La question : comment se protéger de la forte chaleur. Il faut anticiper que le réchauffement climatique sera plus fort et choisir des espèces peu consommatrices d’eau », souligne Joëlle Roubache. Le paysagiste illustre : « Par exemple, il faudrait choisir un bouleau plutôt qu’un saule pleureur ».

« Les fleurs, de toute façon, c’est compliqué de faire un choix, elles ont généralement besoin de beaucoup d’arrosage. Mais on peut déjà éviter les roses, qui consomment beaucoup d’eau », ajoute-t-elle alors.

« En plus des cerisiers ou des pommiers dont nous avons l’habitude, nous pouvons passer à des espèces un peu plus résistantes à la sécheresse, comme les figuiers. Elle s’adapte à des régions toujours plus grandes car les hivers sont aussi plus doux », conseille Jean-Paul Thorez. Vous pouvez aussi choisir des abricotiers, note le spécialiste.

Autre suggestion du jardinier : l’olivier. « Il est populaire maintenant car c’est un arbre très résistant à la sécheresse, mais il ne produira pas forcément plus que dans sa zone habituelle, la zone méditerranéenne, car il manque d’heures d’ensoleillement », rappelle le journaliste et auteur de Solutions for a Strong Garden. .

Chaleur extrême, pluie, orage : comment éviter le développement de champignons sur les hortensias ?
A voir aussi :
Pluie, orage, canicule, toutes ces fluctuations météorologiques sont favorables au développement des…

Créer des zones de fraîcheur

Créer des zones de fraîcheur

En plus de renouveler votre palette végétale, il est important d’aménager votre jardin avec brio, pour créer des zones de fraîcheur. « Une des solutions est de fournir de l’ombre en plantant des arbres, créant ainsi de la fraîcheur pour d’autres plantes », explique Joëlle Roubache.

Jean-Paul Thorez nous invite à « prévoir différents microclimats ». « Le microclimat, c’est à la fois l’exposition, l’humidité, un ensemble d’éléments […] l’idée est de mettre les plantes au bon endroit, de les protéger des excès », explique-t-il. « Par exemple, on peut planter des haies, poser des palissades ou façonner le terrain pour faire des buttes », illustre-t-il.

À Lire  Notre conseil est d'éviter de surchauffer votre animal pendant la canicule

« Pour les haies, il faut choisir entre des espèces qui résistent à la sécheresse. Le laurier peut par exemple être utilisé de cette manière […]. Dans tous les cas il faut penser à un mélange et ne pas hésiter à planter une haie diversifiée, elle permet à la fois de lutter contre la sécheresse et contre la crise de la biodiversité », ajoute-t-il.

La cigarette électronique est-elle vraiment moins dangereuse que le tabac ?
Ceci pourrez vous intéresser :
VIDÉO – Chaque fois qu’une étude affirme que les cigarettes électroniques ne…

Les bonnes pratiques jardinières à adopter

Certaines pratiques de jardinage aident également les plantes à mieux résister à la chaleur élevée. « Il vaut mieux planter un arbre en automne qu’au printemps. Avec le sol encore chaud et les pluies à venir, il s’établira lentement. Si on fait la même chose au printemps, il n’aura pas assez de racines pour absorber l’humidité. Vous pouvez aussi utiliser cette technique pour les vivaces et les arbustes », conseille Jean-Paul Thorez.

« Une pratique à laquelle nous pouvons également penser est le paillage. L’idée est de mettre des copeaux de bois entre le sol et les plantes de façon à ce que ça garde la fraîcheur, et ça permet aussi d’éviter le désherbage », ajoute Joëlle Roubache.

Une autre pratique, récemment mise en avant par la ville de Colmar, qui peut s’avérer utile face à la sécheresse, consiste à utiliser « toutes les eaux de récupération non polluées ». Cela concerne par exemple l’eau des glacières, des fonds de carafe ou encore l’eau de lavage des légumes.

Attention toutefois à ne pas prendre les épisodes chauds comme seuls nouveaux paramètres, préviennent les passionnés de jardinage. « Un jardin vit toute l’année, il ne faut pas s’arrêter à la sécheresse, il y a aussi les fortes pluies ou les gelées à prendre en compte », rappelle Jean-Paul Thorez.

Face aux impressionnantes averses de grêle de juin 2022, le jardinier n’a pas de solutions, mais déconseille aux gelées tardives de choisir des variétés de plantes qui ne fleurissent pas trop tôt. « Les plantes harry comme le romarin ou la cardamome résisteront bien au froid de l’hiver et à la chaleur », poursuit Joëlle Roubache.

Votre enfant perdu dans la foule ? 6 conseils pour l'obtenir rapidement
Ceci pourrez vous intéresser :
C’est le cauchemar de tout parent. Qu’il s’agisse d’un parc, d’une rue…

Abandonner la pelouse ?

Abandonner la pelouse ?

Enfin, qu’en est-il de la pelouse, qui nécessite beaucoup d’eau ? « La pelouse n’est plus forcément une bonne idée ou bien il faut accepter de la voir sécher quelques mois, et redevenir verte avec les prochaines pluies », appuie Jean-Paul Thorez. Joëlle Roubache pense la même chose : « Il faut évoluer et adapter notre regard : les feuilles tombent en automne, la pelouse est sèche en été, ça fait partie des choses à accepter ».

Les deux spécialistes conseillent en effet « de ne pas lutter contre la nature ». « Nous allons progressivement changer de territoire : il faut s’attendre à ce que certains des arbres que nous avons plantés meurent. Quand vous les remplacez, il ne faut pas hésiter à développer votre plante », conclut Jean-Paul Thorez. De quoi sauver la chèvre et le chou.

À voir aussi dans Le HuffPost : Ces plantes, qui envahissent toute l’Europe, retrouvent une seconde vie à Montpellier.

Meilleures variétés de tomates anciennes : La tomate ananas est une variété de tomates anciennes. La rose de Berne est une ancienne variété de tomate. La Noire de Crimée est une ancienne variété de tomate.

À Lire  Santé : l'accès aux soins pour tous les Marocains, un engagement

Sur TikTok, Axa partage des conseils sur la santé physique et mentale avec des influenceurs
Ceci pourrez vous intéresser :
Impact marketing. Lorsqu’une entreprise souhaite apparaître sur les réseaux sociaux, elle doit…

Où acheter des semences paysannes biologiques libres de droits et reproductibles ?

Où acheter des semences paysannes biologiques libres de droits et reproductibles ?

Kokopelli, le plus grand site de semences biologiques. Diriger la conservation et la distribution de semences et de plantes biologiques, gratuites et reproductrices. Le potager de la vie. Le potager d’un curieux.

Qu’est-ce qu’une semence reproductive ? Les semences reproductibles sont des semences (anciennes ou de ferme) de légumes, de fruits et de plantes ornementales, qui peuvent être résumées d’année en année.

Où acheter des graines non stériles ?

La ferme de Ste Marthe Déjà vues dans les jardineries, chez Truffaut par exemple, les graines de la Ferme de Sainte Marthe sont, je pense, parmi les plus faciles à trouver sans commande sur internet. Les semences sont reproductibles et libres de droit, il existe de nombreuses variétés anciennes et un catalogue riche.

Comment se procurer des semences anciennes ?

Les graines potagères anciennes reviennent à la mode au potager… Voici les adresses les plus intéressantes pour trouver vos graines en ligne :

  • Graine Del Pais.
  • Germination.
  • Kokopelli
  • La ferme de Sainte Marthe.
  • Le Potager de Pascal et Rachel Poot.
  • école maternelle Carlines.
  • Truie
  • Aubepin.fr.

Quelle tomate résisté au mildiou ?

Les principales tomates « tolérantes » sont : ‘Pyros’, ‘Fandango’, ‘Fantasio’, ‘Maestria’ et, pour les tomates cerises, assez résistantes en général, ‘Philovita’. Pour les aider, arrosez toujours vos tomates à la base, sans mouiller le feuillage.

Comment arrêter la propagation du mildiou de la tomate ? Le produit le plus efficace contre le mildiou de la tomate reste aujourd’hui la bouillie bordelaise. Mélange d’eau, de sulfate de cuivre et de chaux, la bouillie bordelaise est un mélange d’aspect bleuté. Ce fongicide est utilisé pour lutter contre de nombreuses maladies cryptogamiques.

Quel légume résisté au mildiou ?

Les tomates, les pommes de terre et les laitues y sont particulièrement sensibles. Heureusement, les nouvelles variétés présentent une résistance de plus en plus complète contre ces champignons pathogènes. Le Batavia ‘Florine’, aux feuilles vertes, est l’un des plus résistants à la laitue (Bremia).

Quelle sont les meilleures tomates à planter ?

Parmi les variétés méconnues, vous tomberez peut-être sous le charme du « Green Zebra », du « Black Crimea » ou du « Purple Calabash ». Bien sûr, on n’oublie pas les grands classiques comme le CÅur de BÅuf ou les tomates cerises.

Où trouver des graines de fleurs gratuites ?

C’est ce que propose une association de Saint-Gaudens (Haute-Garonne) en envoyant gratuitement des graines à toute personne qui en fait la demande. A partir du 1er janvier 2022, l’association Natur Miel, basée à Saint-Gaudens (Haute-Garonne), enverra gratuitement des graines de fleurs à toute personne qui en fera la demande.

Comment obtenir des graines gratuitement ? Prendre des graines gratuitement et déposer des graines librement, c’est le principe des banques de graines. Installées dans près de 500 bibliothèques en France, ces boîtes à graines contribuent au maintien et au développement de la biodiversité mais aussi à la (re)découverte des variétés locales.

Comment obtenir des plantes gratuitement ?

Vous pouvez également compter sur des associations qui rassemblent les amoureux des plantes d’intérieur et proposent une plateforme d’échange de plantes et graines gratuitement.

Quelle graine de fleur qui pousse vite ?

Le tournesol C’est une plante qui suit le soleil pour assurer une photosynthèse optimale afin de soutenir sa croissance rapide. Le tournesol, Helianthus annuus, peut atteindre jusqu’à 4 mètres de hauteur s’il est semé en avril, en plein soleil dans un sol bien drainé et légèrement alcalin, en fond de plate-bande.