Fast food : comment gérer le menu Mac Do

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Les fast-foods ont mauvaise presse, et pour cause ! Menu Mac Do, menu KFC ou encore Subway ou O’Tacos… Toutes ces marques associées à la malbouffe sont séduisantes avec, dans un même repas, une combinaison de produits plaisir, gras et sucrés, qui nous semblent très addictifs. Mais doit-on les interdire complètement ?

La restauration rapide doit sa popularité auprès des adolescents à plusieurs facteurs : nourriture délicieuse selon eux, prix bas, facilité et rapidité de consommation, à toute heure. C’est aussi un moment de détente et de convivialité à partager entre amis.

Faire les bons choix au fast food

Faire les bons choix au fast food

En choisissant les bons aliments qui sont pris dans les fast-foods, en compensant par ceux qui sont pris à la maison, l’équilibre alimentaire peut être préservé.

Méthode Cohen : 12 choses à savoir Sur le même sujet : Alimentation : 8 vieilles recommandations mauvaises pour la santé.

La liste des 10 meilleurs crudités

Si tous ces conseils ne sont pas immédiatement suivis, ne vous inquiétez pas. J’ai souvent remarqué que, malgré les protestations latentes, des recommandations répétées à l’infini aboutissent souvent. Pour compenser ce type d’alimentation, préparez des repas qui compensent les carences de la restauration rapide :

Portraits de chefs. Amandine Chaignot, des palaces à sa propre cuisine
Voir l’article :
Le chef a parcouru les châteaux avant d’ouvrir ses adresses. Amandine Chaignot…

Ne pas se braquer sur un menu Mac Do

Ne pas se braquer sur un menu Mac Do

Mes propres filles ainsi que mes petits-fils m’ont souvent demandé de manger un menu McDonald’s (entre autres) mais ce qu’elles aiment manger c’est ce qu’il y a dans nos placards et elles apprécient les plats autant qu’on leur cuisine habituellement.

Je ne doute pas qu’ils aient été des enfants très affectueux et aimants et que leur réponse ait été dictée dans ce sens, mais peu importe : la notion d’une bonne alimentation équilibrée leur est venue à l’esprit (malgré un menu McDonald’s occasionnel).

Si vous êtes confronté à ce type d’aliments (tacos, kebabs, etc.), soyez flexible sur vos propres comportements alimentaires désordonnés ou sur ceux de vos enfants. Trop de contrôle peut conduire à l’effet inverse.

Focus sur les troubles alimentaires (TCA).
Sur le même sujet :
Manger est une partie compliquée de la vie. Il est affecté par…

L’équilibre dans les plats maison

D’autant plus que l’adolescent devient beaucoup plus sensible aux demandes alimentaires de l’extérieur. Le temps des repas « au restaurant », de la découverte de la restauration rapide ou des joies de la cuisine exotique… est venu.

A cet âge, l’enfant s’exprime à travers les systèmes économiques qui lui sont propres. Il est clair qu’il parvient à s’offrir uniquement de la nourriture bon marché. Du coup, boulangeries, fast food ou restauration asiatique obtiennent leurs faveurs. Inutile de polémiquer sur ce choix, les acteurs sont trop nombreux et le principe de diversification et d’autonomie alimentaire doit être acquis.

Cependant, si un enfant prend l’habitude de manger des hamburgers deux fois par semaine, il est ridicule de lui proposer de la restauration rapide le week-end. Tout comme il est inutile de lui préparer des plats exotiques alors qu’il en mange régulièrement dehors avec ses amis.

De plus, la démonstration systématique de ce système de restauration n’a aucun effet et n’est pas nutritionnellement justifiée. En fait, on peut très bien manger chez Quick, avec une carte Mac Do, « grecque » ou « chinoise »… à condition de savoir choisir et combiner ses aliments.

5 preuves qu'une alimentation saine ne coûte pas forcément plus cher ! | Fourchette et bikini
Lire aussi :
1. Ça veut dire quoi « manger sainement » ? Nutrition Quand on voit…

Compenser un menu Mac Do avec du potage ?

Compenser un menu Mac Do avec du potage ?

Seule l’intégration de ce système de restauration dans les menus de la semaine à travers l’adaptation des plats faits maison peut avoir des effets positifs, de type rééquilibrant. De cette façon, vous garantissez l’apport de vitamines et de minéraux nécessaires à une bonne santé.

Ainsi, si un enfant a mangé un sandwich dans un fast-food, accompagné d’une portion de frites et d’un produit sucré, le rôle des parents est de lui servir de la soupe, des légumes et des produits non gras le soir à . pour lui apprendre non plus l’équilibre alimentaire du repas, mais celui de la journée.

Ainsi, même si l’adolescent est indépendant, les adultes qui l’entourent restent capables de faire sa nouvelle distribution alimentaire saine en compensant par le dîner, le goûter ou le petit-déjeuner.

Mais ces conseils pour bien nourrir vos enfants, les appliquez-vous à vous-même ?

Aide sociale : Banque Alimentaire : inauguration de l'unité de transformation de fruits et légumes
Lire aussi :
Aide sociale : Publié le lundi 18 juillet à 16:33 / Mis…

À Lire  7 aliments considérés comme malsains