Fin des moteurs thermiques : qu’est-ce que « l’amendement Ferrari », cette dérogation accordée à certaines entreprises du BTP ?

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Ce jeudi 27 octobre, eurodéputés et États membres de l’UE sont parvenus à un accord officialisant l’arrêt des ventes de voitures neuves à essence, diesel ou hybrides en 2035. Mais certains constructeurs bénéficieront d’une dérogation.

Cette fois, c’est sûr : dans treize ans, les constructeurs ne pourront plus vendre au sein de l’UE pour acheter une voiture neuve qui roule à l’essence ou au diesel. Fini les moteurs hybrides. Ce sera 100% électrique ou rien.

Nous venons de conclure les négociations sur les normes de CO2 pour les voitures. Décision historique de ud83cuddeaud83cuddfa pour le climat confirmant définitivement l’objectif de 100% de véhicules zéro émission en 2035 avec des étapes intermédiaires en 2025 et 2030. (1/2)

Marché du luxe

Sauf pour quelques constructeurs « de niche ». En effet, « l’amendement Ferrari » voté en juin dernier permet aux entreprises qui commercialisent moins de 10 000 véhicules neufs par an de continuer à vendre des moteurs thermiques pendant encore un an. A voir aussi : 10 conseils pour bien choisir son véhicule d’occasion.

Comme l’expliquait à l’époque BFMTV, cette exonération pourrait notamment profiter aux voitures de luxe, construites en petites séries. Pour ces véhicules, la fin du moteur thermique interviendra fin 2035.

À Lire  Une Citroën Ami Buggy a été revendue 2,5 fois plus sur Leboncoin