Florent Pagny contraint de « dormir dans sa voiture » et « en panne » : Kad…

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

S’il est aujourd’hui aimé de la majorité des Français et mène une belle carrière, la vie de Florent Pagny n’a pas toujours été rose. Et c’était bien avant qu’il n’ait un cancer. En effet, le 1er janvier, les téléspectateurs pourront découvrir un documentaire consacré à la vie de l’artiste et notamment à son parcours depuis ses débuts jusqu’à nos jours.

L’occasion pour ses proches, qu’il s’agisse de sa famille ou de personnalités du milieu, de parler de l’artiste qui lutte depuis le début de l’année contre un cancer du poumon. Par exemple, Kad Merad rappelle que la vie de Florent Pagny était très compliquée au début des années 90. Presque ruiné, il « dormait pratiquement dans sa voiture », apprend-on dans Florent Pagny, Un homme libre, que nos confrères de Gala ont pu voir.

Des temps compliqués, mais des amis sont là pour lui

Une période difficile pour l’artiste, comme le rappelle la compagne de Julia Vignali. « C’est l’époque où il a été planté par tout le monde. J’étais un petit animateur à Ouï FM et lui, tout le monde se moquait de lui parce que ça ne marchait plus, ça aurait pu finir comme ça pour lui… », confie l’acteur. En effet, Florent Pagny enchaîne les déceptions et les coups durs à l’époque.

Fraîchement largué par Vanessa Paradis, l’interprète de My Freedom to Think a même été viré par son producteur. Il a déjà connu le succès il y a trois ans avec son titre Anything. Au cours de cette descente aux enfers, il rencontre Kad Merad, avec qui il a « le coup de foudre (à l’amiable) ». Son épouse Azucena, quant à elle, abordera l’annonce de son cancer. « Alors il m’appelle, il prépare ses obsèques. Je lui dis, attends, arrête, ça peut être n’importe quoi, attends d’en savoir un peu plus pour faire les études dont tu as besoin, calme-toi », se souvient-elle dans le documentaire avant de poursuivre : « Et du coup […] tout empire, c’est inopérable, c’est une vilaine tumeur. Il faut s’attaquer à un traitement violent. »

À Lire  Le partage du lit vous empêche de bien dormir ? Et si vous testiez les techniques scandinaves ?

À voir aussi : Florent Pagny : La décision courageuse et touchante de ses enfants pour lutter contre le cancer !